Abeille, Dévotion et Contentement

Résumé

Z comme Z’Abeille avec un « A », 

Fin et début. Début et fin. 

L’Abeille est un symbole solaire qui nous montre la voie de l’aboutissement du règne humain vue en termes d’unité collective harmonisée autonome. Il te reste plus qu’à faire le chemin de… A à Z ! Et si toi tu le fais, tu donnes l’occasion aux autre de faire de même. 

Bon envol et bon vol ! 

L'Énergie positive de l'Abeille

L’Energie Positive de l’Abeille est à la fois archétypale et subtile. L’Abeille à miel est documentée depuis fort longtemps pour tous les trésors qu’elle offre à l’humanité. Il n’est plus à démontrer les nombreux bienfaits des produits de la ruche. De la « Lune de miel » à « Mettre du miel dans sa vie », les abeilles essaiment le monde et pollinisent la vie. Apparues en même temps que les fleurs, elles ont à peu près 100 millions d’années !  Ce qu’elles produisent et ce qu’elles permettent est déjà fascinant mais sans doute le plus spectaculaire tient au fait de leur organisation alchimique. Il y a une intelligence biologique et spirituelle dans la gestion harmonieuse de leur communauté. Et c’est là que tout se joue. Une ruche est avant tout féminine, faite d’une reine, d’ouvrières et éventuellement de quelques faux bourdons. On pourrait croire que toute les ouvrières sont tournées et dévouées à la reine. C’est vrai et faux à la fois. La reine dans une ruche symbolise le réceptacle de la Source créatrice, elle est le Un manifesté qui permet. Elle est le symbole d’Isis qui fertilise le Nil. Comme elle est Un manifesté, alors oui toutes les abeilles lui sont dévouées. Mais elles ne sont pas dévouées à la reine, elles sont dévouées au Un qu’elle symbolise. Elles sont dévouées et tournées vers l’Unité, la Source Amour. De même que la reine elle-même a cette dévotion identique pour toutes les abeilles et par là à toute la ruche. La ruche est Un, les ouvrières sont Un, le faux bourdon est Un et la reine est Un, tout est devenu Un au service du Un. Chaque individu est individué conscient de qui il est et d’où il vient : le Un manifesté. Chaque individu est donc « amour » aussi il n’y a plus de volonté égotique du « moi » qui veut. Cela a disparu avec l’élévation spirituelle de la ruche. Il n’y a que des cœurs qui sont et qui savent exactement quoi faire et comment le faire dans une pure conscience de dévotion et contentement au service du cœur collectif. C’est grâce à l’alchimie amour et féminine, réceptacle, que cela est possible. Ici, la sagesse permet la folie ! Le chemin de sagesse ouvre au renoncement du petit et grand « moi », l’ego qui veut. Ce dernier lorsqu’il veut est dans l’ingérence puisque dans l’absolu, vouloir c’est vouloir posséder l’amour. Lorsqu’il renonce à vouloir « avoir » l’amour ce qui est propre à notre partie masculine, alors l’ego laisse place au cœur qui lui est féminin : « être » amour. C’est l’ouverture à Soi et par là à la folie : dévotion. L’Abeille est connectée à la Source, est la Source en même temps qu’elle est la pure manifestation de la Source sans aucune distorsion. Cela ne peut s’entendre dans un concept mental pour la simple raison que celui-ci fonctionne dans le passé et le futur. Cela ne peut s’entendre que par une pleine conscience de l’instant présent, ici et maintenant. L’Abeille est ce « Je Suis » et toutes les abeilles forment un assemblage unique qui lui aussi exprime « Je Suis ». Tout est en tout. Le microcosme est expression du macrocosme et vice-versa. L’Abeille est donc cette expression archétypale et subtile du Un manifesté. Elle montre le chemin de l’harmonie à l’espèce humaine. Tout est au service de Tout. Ici on ne parle plus de volonté, mais d’élan du cœur, c'est-à-dire du courant de l’univers qui se manifeste en création à travers l’instrument qu’est l’Abeille. Dans cette intelligence collective unifiée, lorsque la population de la colonie devient trop importante, il y aura naturellement une nouvelle reine et un essaimage afin de maintenir la paix, l’abondance et l’harmonie. Afin de maintenir le Un toujours présent ! Aboutissement : Z. 

L'Energie négative de l'Abeille

L’Energie Négative de l’Abeille est celle du monde industriel, dit civilisé, dans lequel nous évoluons. Elle est celle de l’ego qui veut, l’ego qui a peur, l’ego qui sait, l’ego eternel victime, bourreau et sauveur en quête d’héros extérieurs comme de solutions extérieures. Elle est celle de l’ignorance. Elle est celle du désordre individuel et donc collectif qui finit par créer le chaos pour remettre de l’ordre et enfin tendre vers l’harmonie. L’imperfection est donc parfaite. L’Abeille quasiment exterminée de la terre-maman par la surexploitation de l’Homme est miroir de l’humanité. Elle est le miroir précurseur, celui qui dévoile la suite à venir. Il n’y a pas besoin d’expliquer plus l’Abeille Négative, il te suffit d’observer le monde et de suivre l’extermination ou la prolifération de l’Abeille et tu sauras ! 

L'Epreuve de l'Abeille

L’Epreuve de l’Abeille c’est « Un pour tous et tous pour Un » : la ruche ! Cela ne sera jamais possible depuis le plan mental. Il y a le plan physique, émotionnel, mental et spirituel. Le plan mental relatif au masculin sacré doit s’élever au plan spirituel relatif au féminin sacré. C’est ce qui est exprimé dans tous les textes depuis la nuit des temps. Ce même message qui est toujours incompris depuis la nuit des temps hormis par les « sauvages » !  L’épreuve de l’Abeille c’est de permettre la ruche et celle-ci de permettre l’Abeille. Il est en de même pour l’Homme. L’unité harmonieuse, coopérative et complémentaire ne peut se faire depuis un petit « moi » en mal d’amour. C’est impossible. Elle ne peut se faire que depuis un état d’esprit qu’est celui d’Être-Soi. Si tu es Un, alors tu es au service du Un et peu importe sa manifestation, il y a contentement et dévotion. Ceci ne peut-être compris depuis le plan mental mais il peut être conscientisé depuis la conscience, depuis le Un. Alors oui, l’épreuve de l’Abeille, mais tu comprendras tout de suite qu’elle est celle de l’humanité ici et maintenant, c’est d’incarner l’Unité et par là de renoncer au petit « moi ». Il faudra sans doute encore quelques millénaires et bien des piqures de rappels au monde pour en passer l’épreuve avec mention!  Peu importe, l’univers est éternel.

La Médecine de l'Abeille

La Médecine de l’Abeille est donc celle de la dévotion à tout et à tous dans le contentement. Elle est, celle pure de l’accomplissement de Soi dans sa partie la plus mielleuse, la plus douce, la plus créatrice, la plus humanisante et humaniste. Elle symbolise la dévotion et le contentement et par là, la renonciation. Autant dire qu’elle est sans doute la plus belle médecine qui soit ici bas. C’est en nourrissant cette médecine dans le monde entier que le monde deviendra non pas riche d’argent, mais… ruche de bonheur ! Il suffit pour cela de se tourner vers notre féminin sacré, vers notre reine intérieure qu’est le cœur. C’est une invitation à la réalisation du Soi puis à la réalisation de Soi. 

Abeille, Animal Totem, par Grand-Ours, Chaman

Merci d'en faire bon usage sans vous en approprier la création...