Autruche, Le Pas-sage Nécessaire

Résumé

Ce grand oiseau qui ne sait pas voler a bien d’autres cordes à son arc. Sa magie résidera à retrouver son âme d’enfant. Alors adieu les moqueries, les poursuites infinies avec Coyote, les chutes légendaires avec Oiseau Tonnerre ! Mais là sera toute la difficulté du chemin ! Quitter l’adulte sérieux cramponné à ses avidités et piètres bêtises humaines est un pas-sage de haute voltige. 

Pas-age réussie : sérénité, insouciance, simplicité et vision presque idyllique de la vie retrouvée. L’autruche acceptant son incarnation, avec ses propres tares, saura tirer partie du bonheur de vivre dans sa plus belle expression. Autruche devra accepter de ne pas faire l’autruche… et un monde nouveau, d’une simplicité et d’une magie infantile se fera jour. Elle ne saura toujours pas voler, mais elle sera légère, douce et belle comme ses plumes !

L'énergie Positive de l'Autruche

L’Energie Positive de l’Autruche est celle de l’acceptation insouciante, c'est à dire de la sagesse. Autruche est l’un des plus grands oiseaux qui soit et en même temps le seul qui ne vole pas. A défaut de voler, malgré son poids et sa hauteur, elle est extrêmement rapide, voir plus rapide que certains félins. Autruche est avant tout curieuse. Un rien l’occupe. Si ses yeux sont plus gros que son cerveau, ce n’est pas pour rien ! C’est qu’elle ne se pose pas de questions. Elle vie tranquillement et paisiblement dans une âme d’enfant. Le fait qu’elle n’ait quasiment pas de prédateurs, à l’âge adulte, lui apporte une certaine sérénité. Autruche est tranquille. Elle peut alors s’afférer à découvrir la vie, le monde, avec légèreté sans aucune précipitation et même nonchalance. Autruche vit l’instant présent sans se soucier d’hier ou de demain et ça, même l’homme est difficilement capable de le toucher. Autruche serait-elle une sage qui a trouvé la clé d’une vie douce et paisible ? Fort possible ! Elle se nourrit principalement d’herbes mais à bien y regarder elle peut manger tout ce qui passe à la portée de son bec. Elle s’adapte et fait finalement bon usage de tout ce qui vient à elle. Aurait-elle trouvé l’art de s’adapter à son environnement ? Son magnifique plumage est utilisé pour les plus beaux costumes et décors. Autruche artiste ? Autruche malgré son accoutrement comique est d’un abord plutôt sympathique. Elle a fait de sa différence une force, a su tirer profit de ce que la vie lui apportait. Autruche accepte donc la vie telle qu’elle est avec une légèreté déconcertante ce qui lui amène à retrouver aisément son âme d’enfant qui n’a de cesse de jouer. Elle s’amuse d’un rien et sa vie est de ce fait vraiment très agréable. Autruche n’étant peut-être pas très intelligente ne se pose pas de questions. Jamais mal à la tête ! Elle a oublié depuis longtemps l’adulte sérieux. Elle ne se prend donc pas au sérieux. La vie est à elle. Sa vie. Bonheur. Elle est peut-être un peu folle mais avec sa sagesse, sa folie devient humoristique et ce ne sont pas les petits et grands enfants qui vont s’en plaindre. Nous pourrions dire qu’Autruche est d’une simplicité à coupé le souffle et la simplicité c’est tout le chemin du cœur.

L'énergie Négative de l'Autruche

L’Energie Négative de l’Autruche est sans aucun doute la « bêtise » et la « folie ».  Nous connaissons les expressions populaires « faire l’autruche » ou encore « la politique de l’autruche » qui reviennent à dire que l’autruche préfère se cacher la réalité plutôt que de l’affronter. En fait ce sont l’ensemble de ces comportements qui ont créé ces légendes et ont été interprétés de façon quelque peu erronée ou plutôt humoristique. Par exemple pour échapper à ses prédateurs, l’autruche va se coucher au sol pour ne pas être vue. Il est vrai que cela peut paraître dérisoire pour un prédateur ayant une bonne vue ou un bon flair. Elle enterre ses œufs et lorsqu’elle les retourne, elle a bien la tête dans le sable. Lorsque la tempête de sable souffle elle met sa tête à ras du sol pour se protéger, se cachant ainsi le visage. Enfin elle passe sa journée la tête à ras du sol pour se nourrir. Elle ne sait pas voler ce qui est une exception rare pour un oiseau. Bien qu’elle coure très vite elle parait quelque peu gauche, vue de l’extérieur. Ses gros pieds, ses grandes jambes fines sur lesquelles repose son gros corps, son long cou dénudé, font d’autruche un animal particulier plutôt drôle. S’il y a un passage devant autruche mais que celui-ci n’est pas à hauteur des ses yeux, elle ne passera jamais ! Elle butera sans cesse sur l’obstacle. Effectivement si autruche est plutôt insouciante, elle n’a pas la palme de l’intelligence ! Elle ne comprend pas vite et n’a pas toujours les comportements les plus adaptés devant ce qui l’a dépasse ou la déroute. Autruche est très curieuse, les yeux grands écarquillés, elle regarde. Elle regarde mais sans doute ne comprend rien. Mais elle regarde, ça l’occupe et cela peut l’occuper des heures. Autruche ne doit pas avoir grand-chose à faire de sa vie ou peut-être n’en a-t-elle pas trouvé le sens. Elle est folle, non ? C’est de là que vienne toutes les moqueries à mourir de rire concernant l’autruche. De là, l’ensemble de ces comportements ont été moqué. On dit d’elle qu’elle préfère se voiler la face plutôt que de voir la réalité et l’affronter. Elle ne voit que ce qu’elle veut bien voir et malgré ses gros yeux, elle a un tout petit cerveau qui ne lui permet pas de comprendre grand-chose. L’observation de l’autruche, curieuse et maladroite, est en cela un spectacle à lui tout seul. Il est alors de bon augure de se moquer d’autruche. Un phénomène à elle toute seule que sans doute, elle seule peut comprendre… et encore. Peut-être le plus redoutable chez autruche, c’est lorsqu’elle se met en colère. Très hargneuse, elle se sert de ses grandes pattes et de son bec pour gesticuler et frapper tout ce qui passe à sa portée. Avec la force qu’elle a, elle devient effectivement vite dangereuse et elle ne sait pas s’arrêter. Bref Autruche négative est difficilement gérable, pas méchante mais suffisamment surprenante de bêtise pour en faire un animal qui nécessite prudence et beaucoup de courage pour l’adopter ! Une autruche ça sert à vous rendre fou, sans doute parc qu’elle-même est un peu folle et ne le sait pas !   Ce n’est pas son grand ami le Coyote qui dira le contraire ! 

L'Epreuve de l'Autruche

L’Epreuve de l’Autruche va être justement de passer de l’adulte sérieux à l’âme d’enfant. Dans son aspect négatif, autruche n’est pas très fufute comme on dit et, vexée de ne pas l’être, elle va dresser long son cou pour prendre de la hauteur orgueilleuse. « Vous avez vu qui je suis ?! » Regardant de haut tout son petit monde, elle aura vite fait, tel un adulte qui se prend trop au sérieux de se prendre pour le nombril du monde, d’attirer l’attention à elle, etc. Bref des petits chefs comme on aime bien. Pour autant ce n’est pas ça que la vie demande à autruche. Ça on le sait, qu’elle peut être une pas belle et méchante autruche noire. L’épreuve va donc consister pour elle, de s’armer de sagesse pour se libérer de sa folie quelque peu destructrice. De là, elle pourra retrouver son âme d’enfant libre et libérée.  
Partant de la sagesse amérindienne, l’énergie qui permet de retrouver son âme d’enfant est celle de la direction Sud. C’est celle du Coyote, le fameux Heyoka, Clown Sacré et ami d’Oiseau Tonnerre. Nous connaissons tous les histoires de bip-bip le Coyote qui passe son temps à courir après les autruches. Un remake finalement du triangle dramatique de Karpman (victime-bourreau-sauveur). Il est bien évident qu’une autruche devra sa liberté en sortant de ce triangle dramatique qu’elle affectionne particulièrement. Un magnifique terrain de jeu pour nourrir les mélodrames d’une autruche négative. Quand au Coyote… c’est à lui de  jouer de ses farces et de son âme joueuse  pour s’en libérer et sortir lui aussi de ce mauvais triangle. Oiseau Tonnerre peut lui être utile mais peut aussi se retourner contre lui s’il n’a pas su doser les situations explosives ! Tout un art !  

La Médecine de l'Autruche

La Médecine de l’Autruche réside en sa simplicité. Si elle se perd dans sa tête ce n’est déjà plus la médecine de l’autruche. La Médecine de l’Autruche serait celle d’un enfant. Elle serait d’une simplicité à toute épreuve mais puissamment déconcertante. Les grandes magies sont invisibles et imprévisibles, tout comme un enfant. Un dessin, une question, un jeu et la magie opère sans même que l’on s’en aperçoive. La vie est un jeu et l’autruche s’en accommode très bien. L’autruche ce serait libéré de ses grands livres et de ses grandes connaissances pour ne faire confiance qu’à la simplicité de son cœur. Toute décorée de ses plumes, dans une parure étincelante elle ferait de la vie un théâtre ! Son théâtre serait guérisseur à coup sur ! 

Autruche, Animal Totem, par Grand-Ours, Chaman-Guérisseur. 

Merci d'en faire bon usage sans vous en approprier la création...