Caméléon, Être Un en Tout et Tout en Un

Résumé

Le caméléon est un reptile haut en couleurs ! Des fossiles datant de plus de 99 millions d’années ont été retrouvés et il semblerait que le caméléon soit encore bien plus vieux que cela. Autant dire que c’est un grand-père ! Nonchalant et magicien dans l’âme il a cette particularité de changer de robe en s’adaptant aux couleurs de son environnement. Il est à lui seul un véritable arc-en-ciel et à bien y regarder c’est un vieux sage capable de bien des tours de passe-passe. Il s’est adapté au temps pour être toujours là à nous observer de son œil furtif. Un vrai prestidigitateur. Il a forcément un secret de longévité pour survivre dans un monde hostile issu du cerveau reptilien. Effectivement le caméléon est un prodige spirituel dont la médecine vous conduira à des expériences bien étranges. Mais par-dessus tout, c’est par sa Conscience spirituelle qu’il nous épatera le plus, nous conduisant directement à conscientiser que nous n’avons jamais été séparé du Un et que nous sommes tout simplement la Conscience elle-même…  

L'Energie positive du Caméléon

L’Energie Positive du Caméléon est plus spirituelle qu’on ne pourrait le croire. Qu’elle est donc cette possibilité du sage de se métamorphoser en d’infinies couleurs ?! C’est là que réside tout son totem. Il est un reptile et nous renvoie à notre cerveau reptilien, garant de nos principes de survie. Comment être en paix avec la vie et la mort, comment ne pas survivre mais vivre au-delà de la peur. Le caméléon, cet ancêtre, nous ferait vite peur avec son casque, ses crêtes et ses cornes venus d’un autre âge. Il est un prédateur adroit avec une langue protractile capable d’attraper sa proie à distance. Grand observateur, ses yeux sont extrêmement mobiles et indépendants lui permettant de tout voir en même temps. Le caméléon est tout en paix, un vieux sage. Pourquoi et comment autant de paix dans un milieu semble-t-il hostile ? Chacun de nous pourrait aussi se poser cette question dans sa propre vie. Comment ne pas avoir peur ? Il est dit que le danger est réel, et encore, mais que la peur est une grande illusion. Une illusion du mental, illusion du cerveau reptilien qui nous fait croire à un danger extérieur. Pour qu’il y ait un danger extérieur, il semblerait qu’il faille un intérieur et un extérieur, moi et un autre, c'est-à-dire deux. C’est du « deux » que nait la dualité et l’humanité dans son plan relatif en sait quelque chose. Je me pose alors cette question : « D’où vient ce deux ? Là est la clé de la Conscience. Il y a une illusion du deux, une illusion de l’autre et Moi. Le Créateur de toutes choses, la Conscience, est Une et indivisible. Elle a cette magie de se métamorphoser et de se manifester dans d’innombrables formes et couleurs. D’une part dans le monde visible, du règne minéral au règne humain, et d’autre part dans le monde invisible bien connu du monde des chamans. Là où toute manifestation est énergie. La Conscience non manifestée est Un et se transforme en formes manifestées à l’infini. Joie et jeux de la création. La peur de mourir est la plus belle illusion et sans aucun doute la plus tenace. C’est pourtant une supercherie de taille. Si tout est issu de la Conscience et mieux, si tout est la Conscience, comment ce Un pourrait-il mourir ? Il ne meurt jamais. « Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme » disait notre cher bio-chimiste Lavoisier. Au-delà de la forme manifestée et limitée, je suis Un. Je suis la Conscience elle-même qui a joué à oublier qui elle était. En oubliant qui « Je Suis », je crois qu’il y a « Moi » et l’autre, « Moi » et Dieu, la Conscience. Pour autant, tout est le fait et le jeu du Un. Il n’y a jamais séparation. La goutte d’eau n’est jamais séparée de l’océan et pourtant elle le croit tant qu’elle ne s’est pas reconnue. C’est là l’illusion du mental qui joue à nous faire croire à l’illusion de la séparation créant ainsi un « Moi » mental égotique et duel. Si je lève le voile des illusions du plan relatif, il n’y a qu’Un et tout est Un. Il n’y a jamais « deux » dans l’absolu. C’est une « croyance » et celle-ci est le jeu en même temps qu’elle est souffrance : l’autre est le problème et il y a donc peur de mourir vis-à-vis d’un événement et d’un ennemi. Mais il n’y a pas d’autres dans l’absolu ! C’est juste un « Moi » qui n’a pas reconnu son essence, qui il est et d’où il vient. Le caméléon est le symbole de la conscience qui se manifeste à l’infini. Il peut prendre toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Au-delà de la forme, il est Un et s’amuse à prendre des couleurs à l’infini. C’est la mort de l’identification au « Moi individué » et à la croyance de la séparation. Autant dire que c’est là de la haute voltige spirituelle. Conscient que je suis la Conscience, puis-je avoir peur ? La Conscience peut-elle mourir ? Non, cela n’est qu’un jeu de métamorphose à l’infini. Le caméléon vient nous enseigner cela comme les plus grands sages de l’Himalaya le font. « Je ne suis pas ce corps, je n’existe pas, je ne suis pas là ! » Je ne peux comprendre cela avec le plan mental, je ne peux que le conscientiser et si tel est le cas, toute peur disparaît à l’instant présent. Le seul qui soit d’ailleurs. C’est alors l’apaisement total de l’Être, du plan physique, émotionnel et psychique : Paix. Le cerveau reptilien s’est reconnu comme étant la Conscience. Il n’a plus peur et encore moins peur de mourir. Ce « retour à la maison du Soi » amène l’Être à la pleine Conscience et la pleine confiance. L’ensemble de l’Être, l’ensemble des cerveaux, néocortex, limbique et reptilien ont dépassé l’illusion de la séparation. Ils sont alors Un et peuvent prendre toutes les couleurs de l’arc-en-ciel car étant cela, ils sont Tout  et tout à la fois… et partout. Béatitude, complétude, multiple et Un à la fois sont les magies du caméléon qui risque de nous en faire voir de toutes les couleurs ! 

L'Energie Négative du Caméléon

L’Energie Négative du Caméléon serait celle d’un cerveau reptilien, animal, inconscient. Enfermé autant dans la croyance de la séparation que d’être un « Moi, personnage, individué », il verrait le monde comme hostile. Il y aurait lui et le monde, lui et les autres formes manifestées. Cela est vrai sur le plan relatif, c'est-à-dire sur le plan du mental et de la forme manifestée. Il y a des formes à l’infini dans le monde visible et invisible. Mais, vu de l’absolu, vu de la Conscience éternelle, il n’y a qu’Un, que je le veuille ou non d’ailleurs. Que je le comprenne ou non. La souffrance nait de l’ignorance indique Bouddha… Le caméléon primitif, aurait alors peur de la vie, car elle implique la mort, étant sans cesse en mode survie et donc en stress. Le caméléon nous amène à dépasser l’illusion de la peur qui aliène toute liberté.  Pour cela tout doit être accepté et accueilli, alors tout redevient ce qu’il a toujours été : Un : Paix Joie et Amour. Caméléon négatif ne peut comprendre cela. Il est quelqu’un, lui, et tout le monde en veut à sa vie, sa sécurité, son appartenance, etc. C’est la guerre pour survivre ! Est-ce que je crois que la Conscience est impactée par le Chaos de l’illusion d’une dualité ? Evidement non, puisque celle-ci joue avec elle-même et Je Suis moi-même ce « je » et ce « jeu ». J’ai juste oublié que c’était un jeu et je me suis identifié aux rôles, aux personnages en oubliant qui j’étais : Je Suis. La vie est un grand théâtre, un formidable jeu vidéo dans lequel s’amuse l’univers que Je Suis moi-même. Un théâtre c’est pour jouer et pour de faux… illusion. Bref… c’est là tout l’enseignement spirituel vieux de plusieurs millénaires et rejeté en lieu et place d’être accepté et accueilli. De l’inconscience nait la souffrance. C’est là aussi toute la quête du Graal, retrouvé l’Eternel que j’avais cru perdre. Mais est-ce que je peux véritablement perdre quelque chose que Je Suis ou est-ce une farouche croyance?! Dans sa dynamique négative, mu par la peur, le caméléon n’aura de cesse de nourrir son instinct primitif et animal : combat/domination, fuite/soumission et manipulation. Je sais que derrière chaque émotion il y a, en arrière plan, la peur, la peur de mourir mais plus exactement la peur de l’Amour. Car être Amour c’est être Un et cela sous entend mourir à l’illusion du Moi…qui, étant Un+Un=deux, a peur d’Être-Soi. Je résumerais le plus simplement du monde que l’énergie négative du caméléon c’est la peur, la guerre, la dualité et finalement l’ignorance engendrant tout ce que… nous croyons vivre ici bas, vu de l’illusion du plan relatif ! Voilà un caméléon avec la tête bien à l’envers et merveilleusement primitif…

L'Epreuve du Caméléon

L’Epreuve du Caméléon est de dépasser l’illusion d’un « Moi » séparé afin de conscientiser qu’il est la Conscience. C’est là tout le jeu du règne humain : passer de l’ignorance à la Conscience. Le règne humain a cette chance inouïe de s’ouvrir à la conscience qu’il est la Conscience ! Serait-ce là l’épreuve de mon cerveau reptilien ? Bien évidement ! Par le cheminement, l’ouverture ou plus exactement la révélation à la Conscience de qui Je Suis, le néocortex transforme ses pensées et ses croyances, le limbique transforme ses émotions et le reptilien transforme ses peurs et l’identification au corps en une et unique vérité : Je Suis Un. C’est là la porte arc-en-ciel de la réalisation du Soi. Saurais-je ne faire qu’Un avec le Tout ? Les clés sont détenus, entre autres, dans mon cerveau reptilien tout comme la peur.

La Médecine du Caméléon

La Médecine du Caméléon est à la fois holistique, mystique et magique. Celui qui possède cette médecine doit faire preuve d’une grande sagesse et d’un grand discernement. La vie l’invite à voir au-delà des apparences, au-delà des illusions. Pour cela, il doit observer et s’observer patiemment. Pas à pas, il s’ouvrira alors à cette fameuse « conscience qu’il est la Conscience » et par là la métamorphose de son cerveau reptlien duel. L’Homme caméléon saura alors voyager dans les mondes visibles et invisibles en même temps que dans le « rien ». Il sera à même de prendre toutes les formes, lui-même dénué de forme puisqu’il sera la Conscience, capable de se transformer à l’infini. Il aura cette capacité mystique de se transformer en arbre, en animal, ou encore en humain et bien plus encore. Cela dépasse l’entendement mental, mais beaucoup de choses dépassent l’entendement mental ! Il aura cette capacité à transformer et métamorphoser d’innombrables formes en de nouvelles formes. Une médecine toute chamanique où le vouloir est exclue sans quoi elle deviendrait puissamment magie noire sur le plan relatif. Toute la sagesse du caméléon invitera l’Être à permettre et non vouloir, être au service tout simplement. Bien évidement l’Être caméléon sera réalisé, avec la conscience donc, qu’il n’existe pas en tant que personnage individué, mais qu’il est le Un qui joue ! 

Caméléon Animal Totem, par Grand Ours Chaman

Merci d'en faire bon usage sans vous en approprier la création...