Chaman & Chamanisme

Vous trouverez sur ce blog

quelques articles hétéroclites 

qui pourront peut-être répondre à certaines questions 

sur le chamanisme, le chaman, la voie chamanique.

Devenir Chaman ???

Devenir Chaman ??? Qui peut devenir Chaman? Qu'est ce qu'un Chaman? Comment devient-on Chaman?

Autant de questions que nombre de personnes se posent. Je vous propose ci dessous quelques réponses:

Tout le monde peut faire du vélo! Il suffit de s'y mettre, de prendre le taurreau par les cornes et de pédaler, c'est à dire de pratiquer! Pour autant, nous pouvons constater que certains vont devenir des cyclistes avertis et professionnels quand d'autres deviendront des cyclistes de loisir. Il est vrai que faire du vélo le week-end, c'est aussi sympathique!  Ainsi, tout le monde peut faire du chamanisme. Il "suffit" de pratiquer. Mais tout le monde et finalement peu deviendront Chamans.

Dans les peuples premiers devenir Chaman, être Chaman, était presque une malédiction et personne ne souhaitait vraiment être Chaman! Ça donne à réfléchir, non? Pourquoi celà? Parce devenir et être Chaman sous entend que vous avez été choisi, élu dit-on, par les Esprits. Ils vous ont choisi parce que vous étiez suffisamment prêt et structuré pour le devenir! Votre karma est alors de devenir Chaman... que vous le vouliez ou non d'ailleurs! Soit vous le devenez soit la vie va vous faire vivre les pires cauchemars jusqu'à temps que vous pliiez. Soit vous acceptez ce destin si particulier et cela en fait votre vie, soit vous mourrez de ne vouloir l'être. 
Par expérience ceux qui "veulent" être Chaman n'ont pas été choisi par les Esprits. Ils ne sont pas et ne seront jamais Chaman. Il veulent du "pouvoir" ou croient avoir des "pouvoirs". Exactement l'inverse du Chaman qui n'a aucun pouvoir hormis le fait de "permettre la magie", de laisser passer le "pouvoir" à travers lui. Cela l'invite par des années d'apprentis-sages à "devenir rien pour être tout". D'ou les mots que nous utilisons: "il n'y a rien à faire, juste à être". Mais "juste à être" est un euphémisme. "Juste être" demandera à l'apprenti Chaman pas loin de 20 années d'apprentissages "horizontaux" tout d'abord, avec un autre Chaman aguérri, en même temps qu'un apprentissage "vertical", directement du monde des Esprits au Chaman en devenir. Entendez bien que pour devenir un bon et beau Chaman élu pour cette fonction si particulère il faut pas moins d'une vingtaine d'année de dévotion à Soi, à l'Unité. On est bien loin des quatres week-end de stages, non?  C'est bien là toute la difficulté! La vie du Chaman n'est pas ce qu'il "veut", elle est "ce qui est", "ce qui doit être".  C'est un chemin long et fastidieux de guérison et de réalisation de Soi. J'ai bien dit de "Soi" et non du "Moi", ce qui fait une énorme différence. 

Alors? Vous êtes Chaman ou vous voulez toujours être Chaman? Ceux qui veulent être Chaman, sont très très rarement des Chamans. Ils veulent des baguettes magiques de pouvoir pour nourrir un esprit bien orgueilleux. A l'inverse, et toujours par expérience, je reconnais un Chaman en devenir parce que justement "il fuit" son chemin de Chaman, il se fuit lui même tant, au fond de lui, il sait combien ce chemin est fastidieux. C'est un chemin de dissolution de l'égo, de dévotion à Soi qui n'est pas donné à tout le monde sans prendre le risque de devenir "fou" sans aucune sagesse! Nous nous retrouvons alors avec de nombreux perchés en quête d'illusions.  Leur vie devient une illusion, une folie dangereuse. J'ai moi même fui ce chemin avant que les esprits me rattrapent manu militari, "boite à claques " en prime!  J'ai rencontré et accompagné des centaines pour ne pas dire des milliers de personnes sur mon chemin. De toutes ces personnes, seulement deux, se sont révélées "être Chaman". Ils sont devenus aujourd'hui de beaux chamans en apprentis-sage avec une force magnifique et magique. 

Bien sûr j'en ai actuellement quelques uns en couveuses... Certains le savent, d'autres pas encore. Bien sûr certains croient aussi l'être et ne le seront pas.... Mais c'est à chacun de découvrir sa vérité. Soyez prudents, avec "mon m'a dit que"! Personnellement, je ne dis jamais à quelqu'un qu'il est chaman, ce serait juste pour dire égotiquement "moi je sais". Aucun intérêt, aucune sagesse, ce serait même voler la voie et la victoire de celui à qui on le dit. Je sème des graines et j'accompagne la personne à se découvrir, c'est plus juste et surtout plus beau! Celui qui croit l'être, je lui laisse aussi l'illusion, de toute façon, il ne veut rien entendre. Il apprendra! 

Si vous demandez à ces jeunes Chamans s'ils sont content de leur transfomation, ils vous diront sans aucun doute "oui et non"! 

"Oui", parce que leur vie a changé, leur vision de la vie est devenue tout autre. Ils ont rencontré le monde invisible et ses magies, ses possibles et ses extases inimaginables. 

"Non" parce que cet apprentis-sage est l'un des plus difficiles qui soit. Les montagnes sont hautes et les gouffres profonds! Les Esprits "rieurs" ne sont pas toujours "rieurs", souvent exigeants, fermes et déterminés! L'entrainement est permanent, jour et nuit, 7/7, 24/24! Je disais à une amie Chamane, "Chaman c'est comme le GIGN, l'entrainement, c'est du costaud" et tout le monde n'a pas la capacité de suivre cet entrainement. Au final, pourquoi vouloir devenir ce que l'on n'est pas?! Autant devenir ce que l'on est et ce pourquoi on s'est incarné. Là est le véritable art de notre destin. 

Donc tout le monde n'est pas et ne peut pas devenir Chaman. Ça c'est une réalité. Pour autant, tout le monde peut s'ouvrir à la voie chamanique en pratiquant. Je dis en pratiquant pour la simple raison que le chamanisme "ça ne s'explique pas, ça se vie". Je peux bien vous expliquer l'art de faire du vélo, vous apprendre toutes les pièces du vélo par coeur ça ne fera pas de vous un cycliste. Vous deviendrez cycliste en faisant du vélo!  La voie chamanique c'est de l'Eveil, non du formatage, encore moins une "méthode". C'est même la "non méthode"! En pratiquant donc assidument, vous développerez alors des "pratiques chamaniques", votre "facette chamanique" et cela sera déja pas mal! Si vous êtes endurant et déterminé, après plusieurs années de chemin chamanique, avec d'autres chamans aguerris, vous deviendrez peu-être, ou vous reconnaitrez en vous: un "praticien chamanique". Soyez sûrs que vous allez découvrir des extases inimaginables en même temps que vous allez comprendre de quel bois se chauffent les Esprits! Le Chamanisme "n'est ni gentil, ni méchant, il est juste" mais surtout, il n'est pas forcément "gentil"! L'univers est-il "gentil"?! 

Le chamanisme est "une" voie pour se guérrir et se réaliser. Se réaliser ne veut pas forcément dire "devenir chaman". Cela veut dire guerrir tout ce qui n'est pas l'artiste en vous pour découvrir votre propre "art et artiste": votre don. Ce pourquoi vous êtes né. Et là encore, ce chemin nécessite plusieurs années de travail sur soi pour ouvrir la "voie de la réalisation de Soi". C'est sans compter sur les résistances "impitoyables" de notre égo! Demandez à ceux qui pratiquent, ils vous dirront combien il est difficile de "devenir soi"!


Le Chamanisme vous intéresse, vous interpelle, vous aimeriez le pratiquer? Commencez par le commencement! Commencez par faire du vélo et vous verrez bien si c'est un sport que vous aimez ou non! Commencez par pratiquer le chamanisme avec différents chamans, explorez la voie chamanique sous ses différentes formes et vous verrez bien! A force de courage, vous atteindrez sans aucun doute des sommets et je vous le souhaite: vorte "art et artiste". Vous trouverez la force de vous réaliser. Le plus grand nombre s'ouvrira à sa propre voie, sa propre vie: réalisation de Soi. Quelques survivants deviendront "Praticien Chamanique" et encore plus rares quelques heureux ou malheureux élus deviendront Chaman alors qu'ils n'auraient et n'avaient jamais voulu l'être!


Enfin, pour finir, un Chaman c'est un "mot" un peu passe-partout aujourd'hui mais qui au fond définit une personne dont le chemin est de permettre à "son âme de chanter à travers elle". Devenir l'instrument de l'univers. C'est l'apprentis-sage d'une vie. On dit qu'il est l'intercesseur entre le monde visible, matière, et le monde invisible, immatière. Il est l'intermédiaire entre le monde énergétique des esprits, et le monde terrien des esprits incarnés. Il est avant tout un serviteur, un dévoué à l'unité, un curé des temps modernes sans bible mais avec une nécessaire sagesse.

Pour ma part, les élus chamans que j'ai eu à accompagner à "devenir" ont suivi une voie libre qu'est la mienne:

  • Une rencontre hasardeuse.... Il faut bien commencer par lé début! 
  • Un chemin chamanique, une envie, une détermination pour ne pas dire une passion ou même un besoin.
  • La découverte de son animal totem qu'est leur Coeur. Avec le mental que nous avons, le coeur est souvent bien loin. Découvrir son animal totem ne se fait pas en une journée de stage! Si découvrir son coeur se faisait en une journée, ce serait une révolution. L'égo spirituel est tenace! Découvrir son animal totem, dans ma tradition amérindienne, c'est découvrir sa "Médecine". Avant d'en arriver là, de nombreux aventuriers se perdent, conviancus d'avoir tous les plus puissants animaux totems du monde! Hé, hé, je suis le meilleur quand même, j'ai les plus grands animaux dans ma médecine! Aaaahhhh les belles illusions qui nous font tourner en bourrique par manque d'humilité! Mais c'est parfait, c'est le chemin des esprits "rieurs"!
  • L'exploration de ses racines ancestrales et par là, la découverte d'une racine ancestrale, druidique, amérindienne, mongol, viking, etc. par laquelle nous sommes passées jadis, dans une autre vie karmique. C'est en général là que jaillit le Chaman qui vient de se réveiller. Il apprend alors beaucoup de ses "grand-pères ou grand-mères chamans". Il se "réveille" à ce qui est déjà en lui! Pour autant il va falloir adapter le passé au présent, traverser les blessures de l'égrégore de la sagesse pour en tirer les fruits. Un chemin qui occupe quelque peu. Dans tout ça, il faudra encore bien faire attention de ne pas s'enfermer dans sa sagesse pour ne pas tomber dans le piège du "sectarisme" et du "vieux con". Ça en fait des pièges à éviter ou justement à affronter et dépasser!
  • Au delà de sa racine ancestrale, il sera bon de trouver son "unique" et ça c'est encore une aventure hazardeuse...
  • Enfin, il faudra aussi en vivre de votre "chaman" et pour cela faire le pas-sage de l'Avoir à l'Être qui se concrétisera par votre "Montée de Kundalini". Chaman du week-end c'est un hobbie mais c'est pas vraiment être Chaman. Bon, d'accord, il faut bien commencer... mais il ne faudrait pas non plus se méprendre... s'il y a l'être... l'avoir est donné! Un peu de sérieux dans ce monde de fous!
  • Ça fait alors quelques années que vous cheminez et vous êtes bien épuisés de tout ces chambardements. Bienvenue, le chemin commence juste puisqu'il n'y a pas de fin... c'est une exploration, une expérience infinie qui nous réserve bien des surprises... Il faudra encore de nombreuses années pour que vous deveniez un "Grand-Père Chaman" qui a plus d'une corde à son arc! Celui là, il n'aura de cesse de rire de ses facéties! Cela dit.... même le vieux sage peut tomber, alors prudence et humilité. Point de héros par chez nous!
En espérant avoir répondu à quelques unes de vos interrogations, avec humour mais surtout réalisme! 

Consciences: Chamanisme et Destin du Chaman

Partie 1 " L'élu Chaman"

Le mot Chaman est un mot qui commence à faire son chemin en France. Certes il fait encore peur car méconnu. Tout ce qui est méconnu fait peur. Il y a peur là où il n'y a pas d'Amour comme il y a de l'ombre là où il n'y a pas de lumière.

Le Chaman est voué à son Destin particulier. Il est " libre " de refuser sa voie, sa vocation chamanique. C'est souvent ce qu'il fait dans un premier temps car la voie chamanique n'est pas de tout repos, ni des plus simples ! Depuis tout petit, enfant, le Chaman intérieur sait, le Cœur sait et donc " l'élu ", inconsciemment, sait. Dans la majorité des cas, " l'élu " va tout faire, inconsciemment pour fuir sa destiné.
Pourquoi, me diriez vous, va-t-il fuir sa destinée ? Parce que la fonction chamanique est une vie non pas vouée à sa propre volonté, mais une vie vouée, dévouée même, à l'Unité. Le Chaman est là pour " servir l'Unité ". En tant qu'Esprit il doit accepter de devenir " rien ", c'est le Chemin pour honorer et devenir " tout " c'est-à-dire l'Unité. Le chemin Chamanique est donc une voie de renoncement au " moi-esprit " pour s'ouvrir au " soi-âme ". Le Chaman doit accepter de " mourir au moi pour renaitre au soi ". D'une certaine façon, c'est perdre son identité pour s'ouvrir à quelque chose de plus grand, de plus infinie. La majorité des Chamans est " élue " par la Vie, choisie par les Esprits. Ce sont ces derniers qui lui enseigneront et transmettront ses " dons ", ses " pouvoirs " et sa " destinée ". Alors oui, " l'élu " est libre de refuser… jusqu'au jour du renoncement à sa vie de " monsieur tout le monde ", épuisé à fuir ses Esprits-guides, pour ne pas dire ses Esprits de Destin. La question, finalement, c'est jusqu'où, jusqu'à quand, arrivera t'il à fuir sa " destinée " ?
Un jour, " l'élu " renonce à sa fuite, éprouvé, et s'ouvre à Soi, à l'Unité, à son Cœur. Il transcende sa " dualité en Unité ". Pour autant le chemin n'est pas terminé, il commence seulement !

Partie 2 " Un Chemin de Chaman "

Les Esprits-Guides vont conduire le tout jeune initié sur sa voie : son Chaman. Le chemin à parcourir sera long. Il lui faudra plusieurs années pour s'ouvrir à son Être Sacré. Il recevra des formations horizontales, c'est-à-dire des enseignements par des professeurs, des Sages, des Maitres, des Chamans. En même temps, il recevra des Connaissances et des Consciences de façon verticales : directement par ses Esprits-Guides, de son Âme. Cet enseignement vertical, directement de la Source, est très important pour l'apprenti-Chaman car c'est celui qui forgera l'Être Sacré, le Chaman Unique. Il y a autant de Chamanisme que de Chaman comme il y a autant d'espèces de plantes et que même parmi une même espèce elles ont toutes leurs différences. La différence, et par là même, la tolérance, est la richesse de ce Monde. Là où les hommes voudraient appauvrir l'Être en le mettant dans un nombre de cases limitées, le Chamanisme accepte et souhaite autant de cases que d'Êtres sur cette Terre : l'Homme Libre.
Pas à pas le Chaman va expérimenter des Sagesses Ancestrales de différentes natures ou d'une seule nature selon son environnement, son origine, sa destinée. Il s'appuiera sur des traditions premières (Amérindiennes, Africaines, Sibériennes, Alchimiques, Druidiques, etc.) comme il expérimentera le nouveau et le re-nouveau. Le but n'étant pas de faire de la copie de l'ancien mais de s'appuyer sur ce qui était Sage pour créer une nouvelle sagesse tenant compte d'où nous en sommes aujourd'hui. C'est ce qu'on appellera le néo-chamanisme. Le Chamanisme est par essence l'adaptation au changement dans le sens de l'Unité. Il accompagne le changement. Il est le sens du Chemin.
Le Chaman en chemin, apprend, découvre et vie au rythme de ses enseignements, de sa voie. En même temps qu'il apprend, il prend possession de ses " pouvoirs ", ceux qui permettront de guider, de guérir et d'accomplir le plus grand nombre d'Êtres humains sur leurs propres voies. Pour cela, il œuvre, il enseigne, accompagne, soigne. En ce faisant, comme il " donne ", il " reçoit " de nouveaux enseignements, de nouveaux dons, de nouvelles attributions. Là encore, le Chaman choisi peut refuser ses nouvelles prérogatives. Peut-être n'est-il pas prêt. Ce sera juste une question de temps et d'ouverture car tôt ou tard il lui faudra accepter ses " passages " vers de nouveaux horizons. La Vie lui donne le temps de son apprentissage : des 10° d'années pour s'affirmer et toute une vie pour accomplir " son Chaman ". Sa vie devient dévotion à l'Unité et c'est en cela qu'il perd son identité. Il devient UN, l'expression de l'Unité et non une expression égo-centrique. Certains seront tentés de sombrer dans cette dernière. La colère de l'Unité saura tôt ou tard les rappeler à l'ordre ou les terrasser ! L'épreuve fait partie du destin du Chaman….

Partie 3 " Fragile Chaman "

L'initié peut voir ses épreuves comme des punitions, ou les percevoir comme autant de chances de dépasser ce qui était jusqu'à présent " sa limite ". L'illimité, l'infini est le champ d'expérimentation du Chaman. Explorer des terrains inconnus sans peur et avec Foi transportera le Chaman Aventurier toujours plus loin, plus bas et plus haut, à la découverte de " lui-même ". Tout est lumière, tout est UN ! Il s'agit juste de ne pas fuir, ne pas se fuir ! Une des clés primordiale de " l'élu " sera le temps, le temps qu'il s'accordera pour avancer, tomber, se relever, repartir et surtout… s'amuser ! Le Chaman est un pèlerin de chaque jour que rien n'arrête. Pour que rien ne l'arrête c'est lui qui doit s'arrêter, se retirer du Monde, du Faire, pour Être ! Prendre soin de Soi est primordial. C'est tout d'abord se respecter mais au-delà, c'est s'aimer ! Comment un Être qui souhaite ré-apprendre le sens de l'Amour à tous, pourrait-il le faire sans s'aimer ? On ne peut donner quelque chose que nous n'avons pas. Ce long apprentissage de l'Amour, en final, le rendra Amour : UN. L'Amour Inconditionnel, deviendra son plus puissant et fragile pouvoir !
Un Chaman s'il est puissant est un être extrêmement fragile comme une fleur de cristal. On oublie trop souvent cette particularité en ne voyant que ses " pouvoirs magiques et transcendants ", sa puissance. Derrière celle-ci se cache un homme ou une femme particulièrement sensible voir hyper-sensible parce que l'Amour est aussi frêle qu'il est transcendant. Plus le yang est important, plus le yin l'est aussi ! Rappelons-nous toujours que la " vraie " puissance, masculine, ne pourra s'exprimer qu'en passant par la " réelle " fragilité, féminine, l'humilité, toute différent de l'égo.
C'est ainsi que l'apprenti-Chaman déterrera pas à pas ses trésors cachés, ses pouvoirs, prendra sa Place dans un Monde parfois hostile à sa Présence. Je vous livre un texte qui n'est pas de moi mais qui résume bien l'être que devient le Chaman : l'Homme libre, l'Homme réalisé :
" Les gens ont peur, très peur de ceux qui se connaissent intérieurement. Ces êtres ont une certaine autorité, une certaine aura et un certain magnétisme; un charisme qui est capable de libérer de jeunes personnes de l'emprisonnement traditionnel. L'homme réalisé ne peut pas être asservi - là est la difficulté - et il ne peut pas être emprisonné….
Chaque génie qui a découvert quelque chose de son intériorité sera difficile à absorber ; il sera une force perturbatrice. Les masses ne veulent pas être dérangées, même si elles peuvent être dans la souffrance. Elles sont dans la souffrance, mais elles sont accoutumées à la souffrance et celui qui n'est pas dans la souffrance apparaît comme insolite, étranger.
L'homme réalisé est le parfait étranger dans ce monde, il ne semble appartenir à personne. Aucune organisation ne le limite, aucune communauté, aucune société, aucune nation. "
Tel pourrait être résumé le Chaman au service de l'Unité avec qui il communie sans cesse. De cette force, cet " être étrange " va nourrir une œuvre sacrée!

Être un Chaman Guerrier de l'Arc en Ciel

Depuis une 30° d'année il y a un réveil chamanique un peu partout dans le monde. Cela fait référence à l'aire du Verseau guidé par Uranus dans laquelle nous allons voyager durant 2000 ans. Elle fait suite à l'aire du Poisson avec Mercure caractérisée par les religions et les royautés si ce n'est les dictatures.

Ce réveil chamanique est là pour accompagnée cette nouvelle aire, ce nouveau cycle. Pour accompagner ce changement il est nécessaire de revenir à une certaine spiritualité. Uranus étant une planète transpersonnelle, elle met l'Homme au service de l'Homme par l'Homme. C'est à dire que chacun doit retrouver sa propre voie et son propre pouvoir. L'Homme se doit de faire sa propre révolution intérieure afin de renouer avec ce qu'il a toujours été mais quelque peu oublié: un être sacré, un artiste qui a une place à prendre pour servir l'humanité et l'unité. Il est temps de réveiller les consciences et ce non pas avec des dogmes ou des personnalités qui disent aux autres ce qu'ils doivent être ou faire. L'Homme aime beaucoup se déposséder de ses propres pouvoisr personnels. Il adore être pris en charge. Ainsi le problème c'est la religion ou la politique, le problème, c'est l'autre, les autres. Ce temps là est révolu. Le chemin actuel invite l'Homme à trouver des solutions collectives, de mutualisation, d'entraide. Cela a déjà commencer simplement mais de façon caractéristique: les brocantes, le co-voituarge, les locations de chambres entre particuliers et même la mise en commun de voitures, etc. Tout ce qui peut changer la vie des usagers par le rassemblement du peuple: le peuple pour le peuple. Ainsi le peuple peut retrouver pas à pas sa souverainté. 

Il y a plusieurs prophéties qui content que le temps du réveil des "Guerriers de l'Arc en Ciel" a sonné. C'est notamment la prophétie des 7 feux écrites sur les ceintures sacrées amérindiennes qui a lancé le mouvement avec William Commanda (Leader Spirituel Amérindien) dans les années 90. Les Amérindiens ont donc sonné le réveil et ils l'ont fait entendre avec ce fameux CD qui a fait un buzz à l'époque: Sacred Spirit. 

Il est dit que de nombreuses personnes, ayant été jadis, dans d'autres vies, Chaman, Homme-Médecine, Sage, Druide, Sorcier, etc. se réincarneront dans les 4 couleurs de la Roue Médecine: en peau rouge, en peau noire, en peau jaune et en peau blanche et ce sur tous les continents. Ils auront à réveiller leur Racine Ancestrale comme la sagesse amérindienne, druidique, mongole, viking, africaine, etc. Ces personnes élues, choisies par les Esprits, par l'Univers auront à réveiller leur vielle mémoire qu'on appelle Grand-Père ou Grand-Mère. Ils auront à faire renaitre qui ils étaient et ils devront l'adapter là où ils sont, là ou ils vivent pour servir la communauté. Il est dit que le peuple viendra voir ses personnes pour recevoir éveil et soin. 

Aujourd'hui c'est exactement ce qui se passe. Pour ma part je suis un "Guerrier de l'Arc en Ciel", celui qui doit faire des ponts entre les peuples, des ponts entre ces racines ancestrales et sa vie là où il est. Mon karma N-3 et N-2 sont amérindiens. Je les ai visité. Lors de mon N-3 j'étais Homme-Médecine et chef de tribu. Mon Ours, mon animal totem, m'a permis de réveiller ces mémoires. C'est comme si je n'avais pas à apprendre à devenir Chaman ou Homme-Médecine, j'avais juste à le réveiller, le faire grandir et l'adapter à aujourd'hui, cela en toute humilité. C'est ce que je suis entrain de faire.

 J'ai pu aussi réveiller plusieurs Guerriers Arc en Ciel. Des personnes de toute nature et toute origine qui sans le savoir se sont retrouvés chamans avec des racines Mongoles, Viking, d'Amérique Latine, etc. La vie m'apporte certaines de ces personnes. Dans un premier temps je les ouvre à retrouver leur coeur et par là leur Animal Totem, leur Médecine. Ensuite je les aide à cheminer et renouer avec leurs anciennes traditions ancestrales. Cela prend plusieurs années. Ils deviennent pas à pas de plus en plus autonome jusqu'à leur voyage initiatique qui finit de réveiller leur sagesse. De là un long chemin d'enseignement directement par les esprits commencent pour eux. Ils auront sans doute à aller voir ailleurs... aller voir des chamans de cette tradition pour plonger dans leur racine. Ces nouveaux "Guerriers Arc en Ciel" devront être attentifs à ne pas s'enfermer dans leurs racines mais plutôt à s'appuyer sur elles afin de faire grandire une nouvelle branche de Chamans Arc en Ciel. S'ouvrir à une sagesse ancestrale par laquelle nous sommes déjà passés implique de s'autoriser les "magies" et les "rituels" qui lui sont propres, mais cela implique aussi de traverser les blessures de la sagesse: traverser l'égérgore de part en part. C'est apporter sa pierre à l'édéfice, quelques centaines d'années après, pour le renouveau de sagesses souvent mal traitées lors de l'aire du poisson, très religieux. Le chaman Guerrier Arc en Ciel n'est ni Mongol, ni Amérindien, ni Latino, il est du pays où il vit, coloré de sa sagesse ancestrale. Il honore ses ainés. Nous pourrions croire que cela est facile mais se pose la question de la légitimité pour lui. Cela fait partie de ses blocages, ses limitations à dépasser. "Quand on est un oiseau, on vole, on ne demande pas l'autorisation de voler" me disait un Homme Médecine Lakota. 

Ainsi, il y a aujourd'hui, pour parler de la France, des français chaman arc en ciel. Des Aventuriers, ça fait moins guerrier..., de l'Arc en Ciel qui puisent leurs racines dans différentes sagesses ancestrales du monde entier. Sans aucun doute un beau signe pour nous permettre d'accepter nos différences, de mailler et de réunir les cultures, les couleurs, les mondes! En deux mots, servir d'Arc En Ciel en faisant des ponts avec les mondes!  Chaque "Aventurier Arc En Ciel" se doit de s'éveiller spirituellement, de réveiller ses racines et par là ses Ainés! Bon réveil! 

Vous pourrez retrouver quelques informations supllémentaires sur les prophéties en suivant ces liens:


L'Epreuve du thérapeute, praticien Chamanique, Chaman...

L’épreuve du thérapeute, praticien chamanique, chaman…
Certains élèves me demandent pourquoi mon enseignement est parfois aussi rude. Effectivement si j’accompagne ces élèves avec amour et compassion, je ne suis pas des plus tendres à certains moments. Quel paradoxe avec mon enseignement ou plus exactement avec l’enseignement des esprits. Nous parlons d’acceptation, de pardon, de compassion et finalement d’amour. Alors pourquoi cette dureté que certains peuvent vivre parfois, et je le conçois, avec violence.
La raison en est très simple : Je les entraine !
Mon entrainement et mon enseignement n’est rien comparé à ce qui les attend ! Les personnes, élèves ou clients (client parce que le mot « patient » est réservé à la médecine allopathique !), qui viendront les voir sont souvent dans de grandes souffrances. Cette souffrance est née de blessures bien douloureuses, parfois même ignobles. Leur amour s’est transformé en haine terrible. Un monstre est avant tout un grand blessé. Alors quand le thérapeute, le praticien chamanique ou le chaman réveille "ses" et "ces" blessures, il réveille en même temps le « monstre », le « souffrant ». Celui-ci est alors terrible, impitoyable, violent, haineux, castrateur, pervers, manipulateur, vicieux, etc ! Que feront-t-ils devant cette « partie » réveillée s’ils n’ont pas été entrainé à vivre la « haine » de plein fouet ? Ils tomberont, se feront manger et vivront alors une chute magistrale. Ils se feront dévorés ! Ce qu’ils vivront alors en tant qu’accompagnant ne sera rien comparé à ce que je les ai entrainés à vivre. « Mensonge »  me diront les débutants emplis d’amour et de naïveté. L’enseignement spirituel est rempli de pièges. Nous apprenons l’amour alors le monde se doit de devenir un monde de bisounours ! Désenchantement ! Les mois et les années s’écoulent. La vie et la pratique se chargent de donner raison aux esprits et finalement à mon enseignement.
Là, un piège énorme est tendu à ces accompagnants : celui de tomber dans le piège de la haine vis-à-vis de leurs élèves et clients. En tombant dans la haine des autres, puis du monde tout entier qui ne « comprend décidément rien à rien », l’accompagnant chute là où justement il se pensait « guéri ». C’est exactement là que l’unité les attend ! Sombreront-t-ils dans l’orgueil spirituel, la haine des plus fragiles ou sauront-ils se respecter et garder malgré tout la « compassion » ! Difficile équation ! Humilité. L’amour inconditionnel n’est pas si facile à atteindre à moins d’un déni farouche de sa propre haine ! Nombreux encore sont ceux qui se croient affranchis de la haine, se sentant au dessus de tout et tous, plus royaliste que le roi lui-même.
Personnellement, je chamane chaque jours à cet amour inconditionnel et avec humilité je perçois encore combien ma haine me trahi ! La sagesse est toute différente de l’orgueil spirituel. L’humilité nous est encore à tous bien nécessaire pour monter les marches de la paix en soi !
Alors oui, j’assume pleinement ma responsabilité d’un entrainement parfois rude ! Un jour j’ai regardé le film Coach Carter et je me suis tellement retrouvé dans ce Monsieur Carter ! Je me suis retrouvé comme lui, assis sur ce ballon de basket, me demandant ce que j’avais loupé, ce que je n’avais pas réussi à faire, etc ! A mon tour désemparé devant la haine, j’ai compris combien le chemin était fastidieux, exigeant, éprouvant et j’ai accepté qui j’étais et là où j’en étais. Je me suis donné le droit d’être imparfait, je me suis pardonné et j’ai remercié ces élèves et ces clients d’être mes meilleurs professeurs ! La vie se chargeait de m’enseigner mon art d’accompagnant ! Cet art était bien un art et il était ardu ! J’ai compris pleinement pourquoi dans les peuples premiers personne n’aspirait à recevoir cette malédiction honorifique d’être chaman !
Ce chemin était avant tout un sacré chemin avait d’être un chemin sacré !
Mitakuyé Oyasin.

L'apprentis-sage du thérapeute, praticien Chamanique, Chaman...

Un jour j'ai fait une consultation à une jeune femme. Les esprits à travers moi lui disait (ou me disait?) arrête d'être trop gentille, arrête de dire tout le temps "oui", de te soumettre, de t'épuiser à faire la belle pour montrer combien tu es gentille afin que les gens t'aiment parce que toi même tu ne t'aimes pas! C'était vraiment pas sympa comme consultation! Payé pour ça, il faut-être fou...ou lucide...! Puis cette personne est revenue quelque semaine plus tard parce que le premier message n'avait pas été assez "violent"! Elle n'avait pas compris! Les esprits, à travers moi ont monté les watts! La séance a été "terrible"! A la fin de le séance, je lui ai dit, "maintenant sauve toi, (se sauver?!) je ne veux pas de ton argent"! Elle est partie, les larmes coulaient drues! Moi, je me retrouvai avec moi-même. Whaou... qu'est-ce qu'elle a prit! Eh je me suis demandé, mais bon sang! On n'a pas été trop dur là, c'était violent, c'était impitoyable! Je ne savais pas quoi pensé! Pour autant en soin, je suis en transe, je laisse passé le "soi" mais là le "moi" était empli de doutes pour ne pas dire de remord! 15 minutes se passent à me remettre en question! Quelqu'un frappe à la porte.... toc-toc! C'était cette même cliente! Elle est revenue, entendant mes doutes et ma détresse! "Je suis revenue vous dire "merci" car j'avais besoin de vivre cela, d'entendre cela pour changer, guérir et enfin me dire "Oui à moi-même" et "Non à tous mes monstres", "Oui à mon amour propre et non à ma soumission". "Je suis enfin vivante et je vous remercie"! Elle pleurait encore à chaude larme lorsque elle me disait ça! Enfin elle s'aimait! Je ne remercierai jamais assez cette personne de m'avoir tant enseigné! Elle venait de me guérir à mon tour et de m'enseigner mon "job"! Pwouaaaa c'est dur quand même!

La guérison du thérapeute, praticien Chamanique, Chaman...

Puis, avec la médecine de l'ours, une médecine d'introspection à passer plusieurs heures par jour à méditer, j'ai pris conscience que la haine des autres n'étaient rien comparé à à la haine de soi-même! Cette même haine qui nous empêchait, qui m'empêchait de m'aimer inconditionnellement! Alors j'ai pris ma baffe, parce que la personne que je détestais le plus au monde.... c'était moi! Le monde et les autres étant mon parfait miroir! Alors quoi?! Alors la vie et le monde était mon parfait enseignement! Tout était impeccablement parfait!!
Ce jour là, je fus guéri de vouloir guérir les autres. La seule personne que j'avais à guérir et aimer c'était moi! Double et triple baffes de l'Oiseau Tonnerre! Coyote avait déjoué mes propres illusions! Quelle leçon d'Humilité! Quel enseignement! Eh en même temps c'était aussi moi qui avait monté ces marches! Quelle félicité! Ce jour là je suis mort! J'ai enfin commencé à vivre pour moi, car moi c'était les autres. J'ai commencé à me donner le droit, m'accepter, me pardonner, m'aimer du mieux que je le pouvais. J'ai commencé à vraiment être qui j'étais, faire ce que j'aimais, non plus pour les autres mais pour moi-même! Il n'y avait plus de séparation. Le regard des autres était mon propre regard. Celui que j'avais tant redouté. J'étais et je serai toujours un apprenti chaman, un apprenti de l'Amour! J'avais hâte, hâte de tomber amoureux de moi-même, de l'autre, inconditionnellement! 

Consciences: Les 4 Directions et la Roue Médecine

Partie 1 - Chamanisme Universel...Sauvage

Dans de nombreuses sagesses ancestrales, les chamans ou sages utilisaient les 4 directions pour cheminer et chamaner avec des Esprits alliés, c'est-à-dire des forces capables de nous aider. Cette aide peut-être précieuse pour nous guérir, nous éclairer le chemin où développer des qualités, des dons.

Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui continuent à s'amuser, en conscience, avec ces 4 directions. Il est d'ailleurs bon de remettre le désordre à sa place concernant ces 4 directions ! Non pas que le Nord soit à l'Ouest, non, c'est plutôt l'Est qui est au Sud maintenant ! L'homme dans son sage esprit fermé aime bien mettre des choses dans des boites, avec des belles règles et des bons cadenas bien fermés, convaincu que le grand gourou Google lui a donné la bonne direction avec la bonne définition ! Ahh ! Très bien, sauf que le Chamanisme ça ne tient pas dans la boite, c'est plus grand que la boite et plus grand même que l'idée de la boite, c'est fait pour nous relier à l'infini, c'est donc…… Oui, bravo !, c'est donc infini alors arrêtez de m'y mettre des règles et bientôt des règlements !
Selon les traditions, les pays, ou même les tribus, les significations des directions seront changeantes, tant dans leurs codes couleurs, leurs animaux totems, leurs minéraux et leurs autres esprits. Peu importe, ce qui est important c'est de connaître la signification, la grille de lecture, du Chaman qui vous initie ou vous inspire. On parlerait de modèle, de cosmologie propre à un groupe de personnes. Ouf ! sauvé ! Car finalement le Gourou Google vous avait donné pleins d'informations toutes différentes et toutes justes à la fois ! Même si vous avez une cuisine identique à celle de votre voisin, ikéa bien sur, les assiettes et le riz ne sont pas rangés au même endroit ! Chacun son ordre et son désordre ! Cela dit, on a rarement vu les chaussures et la tondeuse à gazon dans les placards de la cuisine. Ce qui veut dire qu'il y a quelques dénominateurs communs entre ces 4 directions : Nord, Sud, Est, Ouest. Ces dernières nous permettront de faire des " Appels aux Esprits des 4 Directions " pour nous accompagner dans de nombreux rituels dont les " Roue Médecine ".

Partie 2 - Ne perdons pas le Nord !

Les 4 directions ont donc des " grilles de lecture " différentes selon les traditions, pour autant elles gardent aussi une certaine dimension " universelle ". Comme dans une boussole, commençons par la " base ", le Nord et suivons le cycle du soleil.
Le Nord, qu'il ne faut pas perdre…, symbolise la SAGESSE, l'humilité, les enseignements spirituels. C'est la nuit, le froid, le YIN-YIN, les ancêtres et donc la mort.
Après, la nuit, doucement le soleil se lève, à l'Est. L'Est est le " soleil levant ", la montée en puissance de l'énergie Feu, masculine. C'est la NAISSANCE, la CROISSANCE, l'expansion et par là, la force. La force nécessaire à l'enfant qui nait et à l'adolescent qui grandit. C'est une énergie yin-Yang faite d'entrainement et d'apprentissage.
Au Sud, à nos 12h00, le soleil bat son plein. La chaleur est à son maximum tout comme la vitalité de l'être. C'est la vigueur de l'adulte et plus loin que l'adulte, l'ACCOMPLISSEMENT, c'est-à-dire l'adulte qui a retrouvé son âme d'enfant. C'est maintenant le temps de la CREATION. C'est une énergie YANG-YANG.
Ayant atteint son paroxysme, le soleil redescend à l'Ouest. C'est le Soleil couchant, une énergie de DOUCEUR, toute féminine. C'est une certaine PLENITUDE, une harmonie de vie, là où tout parait si simple et peut-être même sensuel. On dit que là, les guérisseuses nous attendent, dans notre intérieur. C'est la période de la " retraite " bien méritée, une énergie yang-YIN.
Nous pouvons ainsi lire ces 4 directions selon la courbe du soleil, la courbe de vie, et de façon plus traditionnelle, selon l'environnement géographique, le climat, les animaux qu'on y trouve, etc. Encore une fois, s'il y a une légère trame universelle donnée par le soleil, il n'y a pas de " règles ". A chacun selon sa tradition ou son chamanisme de donner la " grille de lecture " qui lui correspond.
Ainsi, en appelant les Esprits des 4 Directions, en fonction du symbolisme que vous donnez à chacune, des énergies, esprits, forces du monde invisible mais bien réelle, le monde étant énergie, vont venir à vous. Cela peut-être fait pour une Roue Médecine que nous verrons dans le prochain article, mais aussi pour une hutte de sudation (rituel de purification), pour être aidé dans un domaine particulier, pour recevoir une guérison, une vision, etc. Ce qui est sur, c'est que les " esprits " qui doivent être là seront là. Ils ne seront ni gentils, ni méchants, simplement JUSTES. Aussi il vous sera donné de recevoir des bénédictions et des enchantements comme des avertissements et de sévères claques ! Tout est parfait dans l'humilité !

Consciences: Ours Debout enseigne à l'Homme Blanc....

Luther Standing Bear (Ours Debout) est un chef amérindien des Sioux Lakota né en 1863 ou 1868 et mort le 19 février 1939. Également écrivain, éducateur et acteur, il est au début du XXe siècle l'un des défenseurs de la culture sioux les plus connus.
Il est un des rares Amérindiens tels que Charles Eastman, Élan Noir, et Gertrude Bonnin à avoir occupé le clivage entre le mode de vie des autochtones des Grandes plaines avant et pendant l’arrivée et la propagation ultérieure des pionniers européens. Élevé dans les traditions de son peuple jusqu’à l’âge de onze ans, il a ensuite étudié à l’école de Carlisle en Pennsylvanie, où il a appris la langue et le mode de vie anglais. (Carlisle reste un lieu de controverse dans les milieux autochtones vis-à-vis de la violence et des viols perpétués).
 
Ses racines indigènes le laissent dans la position unique d’intermédiaire entre les cultures. Bien que son mouvement à travers le monde de l’homme blanc n’était pas sans « succès », il a eu de nombreux rôles au cinéma à Hollywood, son héritage durable était la protection du mode de vie de son peuple.
 Au moment de sa mort, il avait publié quatre livres et était devenu le chef du mouvement progressiste visant à préserver le patrimoine et la souveraineté des Amérindiens, c’était une voix forte dans l’éducation de l’homme blanc sur le mode de vie des Amérindiens. Voici donc 10 citations du grand chef indien Sioux connu sous le nom de Standing Bear.
 
1) Les louanges, les flatteries, les manières exagérées, et les belles paroles ne faisaient pas partie de la politesse Lakota. Les manières exagérées étaient considérées comme de la mauvaise foi, et ceux qui parlaient constamment étaient considérés comme impolis et irréfléchis. La conversation n’a jamais commencé tout de suite, ou précipitamment.
 
2) On enseignait aux enfants que la vraie politesse devait être définie par des actions plutôt que des mots. Ils n’ont jamais été autorisés à passer entre le feu et la personne âgée ou un visiteur, à parler alors que d’autres parlaient, ou à se moquer d’une personne infirme ou défigurée. Si un enfant essayait de le faire sans réfléchir, un parent le remettait immédiatement dans le droit chemin avec une voix calme.
 
3) Le silence était significatif pour le Lakota, et l’accord d’un moment de silence avant de parler était fait dans la pratique de la vraie politesse et tenait compte de la règle selon laquelle « la pensée vient avant la parole »… et au milieu de la douleur, la maladie, la mort ou le malheur de quelque nature que ce soit, le silence était la marque de respect… le strict respect de ce principe de bonne conduite a été la raison, sans doute, pour laquelle l’homme blanc l’a faussement qualifié de stoïque. On l’a jugé bête, stupide, indifférent et insensible.
 
4) Les vastes plaines ouvertes, les belles collines qui ondulent et les ruisseaux qui serpentent n’étaient pas « sauvages » à nos yeux. C’est seulement pour l’homme blanc que la nature était « sauvage », seulement pour lui que la terre était « infestée » d’animaux « sauvages » et de peuplades « sauvages ». Pour nous, la terre était douce, et nous vivions comblés des bienfaits du Grand Mystère.
 
5) Le sentiment de fraternité pour toutes les créatures de la terre, du ciel et de l’eau était un principe réel et actif. Les Lakotas éprouvaient pour le monde des animaux et des oiseaux un sentiment fraternel qui écartait tout danger ; en fait, certains d’entre eux étaient devenus si proches de leurs amis à plumes ou à poils qu’ils parlaient en véritables frères une langue commune.
 
6) Cette conception de la vie et de ses relations consistait à humaniser et à donner au Lakota un amour respectueux. Elle a rempli son être avec la joie et le mystère de la vie ; elle lui a donné le respect pour toute la vie ; elle lui a fait une place pour toutes les choses dans le système de l’existence avec la même importance pour tous.
 
7) C’était bon pour leur peau de toucher la terre et les personnes âgées aimaient retirer leurs mocassins pour fouler la terre sacrée avec leurs pieds nus. Leurs tipis étaient bâtis sur la terre et leurs autels étaient faits de terre. Les oiseaux qui volaient dans l’air venaient se reposer sur la terre, qui est le lieu de repos final de toutes les choses qui vivent et croissent. Le sol apaisait, fortifiait, purifiait et guérissait. C’est pourquoi le vieil Indien continue à s’asseoir sur la terre au lieu de se redresser et de s’éloigner de ce qui lui donne la force vitale. Le fait d’être assis ou couché sur le sol lui permet de penser plus profondément et de sentir avec plus d’intensité. Il entrevoit plus clairement les mystères de la vie et se rapproche fraternellement des autres existences qui l’entourent.
 
8) Tout possédait une personnalité, seule la forme différait de nous. La connaissance était inhérente à toutes choses. Le monde était une bibliothèque et ses livres étaient les pierres, les feuilles, l’herbe, les ruisseaux, et les oiseaux et les animaux qui ont partagé, aussi bien avec nous, les tempêtes et les bénédictions de la terre. Nous avons appris à faire ce que l’élève apprend seulement de la nature, et c’était pour sentir la beauté. Nous n’avons jamais déblatéré contre les tempêtes, les vents furieux, les gelées et les neiges . Donc tout ce qui vient, nous devons le régler nous-mêmes avec plus d’efforts et d’énergie , mais sans se plaindre.
 
9) Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature.
 
10) On m’a imposé la civilisation…et cela n’a pas ajouté de connaissance à mon amour incorruptible de la vérité, de l’honnêteté et de la générosité.

Consciences:Le Tabac une Plante Maîtresse ou l'invitation à être-soi...

Résumé
 
Le Tabac fait partie des quelques Plantes Maîtresses que le Créateur à disséminé sur notre Terre. Il est dit que le Tabac est la Plante Maîtresse des Plantes Maîtresses. Comme toutes plantes de ce type elle purifie l’Esprit, pour ne pas dire « purge », avant de lui Enseigner Connaissances et Consciences. Plante très Yang et donc très Yin à la fois, elle vient aider le règne Humain à « Prendre sa Place Sacrée » en assumant sa différence, sa dimension unique. Tout comme le Règne Végétal elle est en interaction directe avec le Chakra Sacré : J’Existe en tant qu’Être Sacré. J’ai retrouvé mon Âme d’Enfant de l’Univers. En harmonisant ce plan, c’est tout un ensemble d’éléments qui vont se réaligner dans le sens de l’Unité. La Plante Tabac est donc une grande guérisseuse et enseignante. Pour cela, elle doit être utilisée sur le  Plan Sacré bien sûr…

L’Energie Positive du Tabac donne la Force d’Être à sa Place Sacrée, de pouvoir dire « J’existe, Je Suis, Je Suis à ma Place ».
Je suis une plante originaire d’Amérique Centrale. Je suis venue sur terre pour permettre à chacun et chacune de prendre sa place ici bas sur terre. Je ne suis pas comme les autres, je suis et je suis différente. Et vous ? Vous aussi vous êtes différents et c’est ces différences qui font la beauté du monde. Au-delà des différences, nous sommes un cœur et un seul cœur ! En moi, mon cœur bat dans toutes les fleurs, toutes les plantes et même au-delà, dans tous les animaux, dans tous les humains, dans tous les cœurs car je suis, tout comme vous, une création du créateur, du Père. Le père a mis en moi suffisamment de soleil et d’amour pour que je sois un vecteur important d’informations. L’information, l’esprit que je suis en final est d’une force remarquable. Elle vous invite à ne pas vous laisser happer par toutes les forces extérieures afin de vous recentrer dans votre intérieur. Elle vous invite à vous relier à vos corps subtils, à retrouver votre cœur et surtout à renouer à ce que vous êtes : un enfant de l’univers venu expérimenter la vie terrestre et matérielle. En cela mon esprit à la force de vous redonner vos racines, qu’elles soient familiales, karmiques et bien sur solaires. Fumer, dans une conscience sacrée, est une invitation  à prendre place dans ce monde, à prendre pleinement sa place, sans se préoccuper de l’extérieur, en faisant l’expérience justement de l’intérieur. Dans un monde où tout vous emmène à l’extérieur, vous perd, vous conditionne, je vous remets à votre place essentielle, votre place sacrée. Que ce soit par mon esprit, ma fumée, mon thé, etc, je suis et je vous permets, à vous aussi d’Être. Je suis ni bonne, ni mauvaise, je suis et comme je suis, je contiens mes 2 polarités yin et yang. Vous trouverez en moi, dans la conscience du sacré, les secrets de votre être, les secrets de votre beauté universelle. Dans une conscience supérieure je vous apprendrai que vous contenez tout, car tout est en tout. D’une certaine façon, je vous contiens et vous me contenez, nous ne sommes qu’UN et indivisible. Ma fumée résonne ici et là, elle vibre à l’unisson et est un transporteur puissant d’informations. Pour cela il suffit de vous ouvrir à ma propre conscience et je vous donnerai les clés de qui je suis, de ce que je peux vous apporter et vous permettre. Je suis, moi aussi, comme vous, infini mais pour autant particulière et unique. Je vous offre la possibilité de découvrir votre unicité et votre unique dans ce monde où tout se mélange et parfois tout se perd.
Pourquoi suis-je si populaire et impopulaire à la fois ? Parce que JE SUIS et lorsque l’on EST,  on dérange ceux qui ne sont pas, et adulé par ceux qui sont ! Comme vous le savez tout est poison et remède à la fois, c’est une question de dose, d’harmonisation et d’instant présent. Soyez avec moi, en conscience quand vous fumez et je serai avec vous, nous ne faisons qu’UN, alors je serai et vibrerai en vous afin que vous aussi vous soyez. Je vous délivrerai messages, consciences, forces pour vous accompagner sur votre chemin d’ÊTRE. De même je vous passerai à tabac pour transformer l’impur, tout ce qui n’est pas, ou qui n’a pu à être. Tel est mon destin, tel est votre destin avec moi. Vous pouvez résister à ne pas Être….alors vous mourrez avec ce dont vous ne voulez pas lâcher et ce n’est pas moi qui vous tuerai, c’est votre résistance au changement, c’est votre résistance à votre Être Scaré, les parties qui disent Non à l’Unité, qui vous tueront. C’est votre EGO et non moi qui vous tuera ! Cheminer avec moi, dites Oui à votre Être Unique et Pur et je vous ouvrirai, vous faciliterai le chemin pour que vous puissiez prendre pleinement votre « place sacrée ». En résistant et en fumant sans conscience, vous amplifierez le phénomène de dualité alors vous souffrirez, alors vous mourrez. Seul vous êtes responsables de votre mort, pas moi. Je suis en Paix. Et vous, l’êtes vous ? Êtes-vous en paix avec ce que vous êtes dans votre Nature Profonde, dans votre Être Sacré ? Peut-être ne   vous connaissez vous pas dans cette Conscience Supérieure ? Et c’est bien parce que vous ne vous connaissez pas en tant qu’Être Solaire que vous aimeriez, inconsciemment, tant le découvrir, que vous fumez sans savoir pourquoi ! Voici pourquoi vous fumez, pour vous aidez à Être ou parce que vous n’arrivez pas à Être ! Fumez et lâchez-prise, laissez vous portez par la force d’amour qui émane de moi. Vous toucherez alors une force, votre Être d’amour qui Est. Devenez ce que vous êtes et ne résistez pas à l’artiste cosmique, oubliez votre passé personnel, familiale, karmique, collectif, ou plutôt dépassez le, transcendez le, allez au-delà et vous Serez. Je suis celui qui vous aide à vous guérir et vous purifier de tout ce que vous n’Êtes pas. Soyez avec moi comme je suis avec vous, soyons ensemble, Un, en conscience et la magie opérera. Devenez la force, devenez l’Amour.
Je suis une énergie subtile, à la fois visible et invisible mais soyez en sûr, c’est dans l’invisible que je vous accompagne vers votre Unique Destin qui donnera un sens profond à votre vie.

L’Energie Négative de Tabac est la dépendance. Dépendance aux autres, dépendance à ses mémoires tant conscientes qu’inconscientes.

Dépendant aux autres, c'est-à-dire attacher, vous les consommer. Vous leur volez leur énergie, tel un voleur d’Amour. Vous n’aimez pas, vous ne vous aimez pas. Vous voulez être aimé mais vous ne savez pas ou plus comment vous aimez vous-même alors vous « consommez » tout et tous. Vous voilà dépendant du verbe AVOIR et par là « avoir de l’amour ». Vous n’avez pas réussi à prendre votre Place Sacrée et à assumer votre rôle universel au service de l’Humanité, de l’Unité. Vous vous servez. Vous êtes devenu la prostituée d’un système qui à son tour vous consomme, ou plus exactement vous possède. Vous n’êtes pas libre mais bel et bien pris au piège. Tabac vous a rendu dépendant pour vous montrez que vous n’êtes pas libre. Tel un miroir, il vous montre que la dépendance affective, vénale, tyranique, etc., aux autres et à la matière en générale (consommation) prend racine dans votre propre soumission intérieure à vos bourreaux, aux mémoires inconscientes de votre Esprit. Il vous montre votre propre Bourreau, celui auquel vous êtes soumis sans même le savoir. Tabac vous intime l’ordre de fumer, vous fumer. Mais en faite, est-ce Tabac qui vous donne cet ordre ? Non ! Ce sont vos propres bourreaux qui vous asservissent comme vous avez pu, dans vos mémoires ou dans la réalité, asservir les autres. En fait, vos propres bourreaux se nourrissent de l’énergie du Tabac pour continuer leur « existence » vicieuse et manipulatrice. Ils en réclament toujours plus puisque ils deviennent de plus en plus gros au fur et à mesure qu’on fume sans conscience. Tabac entretient vos persécuteurs intérieurs et vous en êtes l’unique complice. Auriez-vous fait un pacte avec le diable ? Changez votre façon de fumer. Communiez avec Tabac et ce dernier vous donnera la force de vous libérer de vos dépendances, de vos blessures non guéries. Tabac vous montre combien vous êtes dépendant et donc que vous ne vous appartenez pas. Vous appartenez à vos mémoires. Vous êtes possédés par vos mémoires.

Alors que faire ? Changez votre vision sur le Tabac, respectez-le et « priez » avec lui.
 

  • Dans la Sagesse Amérindienne la Femme Bison Blanc a offert la Pipe Sacrée pour fumer la Tabac. Celle-ci vient rappeler la nécessaire union du Féminin : le fourneau réceptacle, et du Masculin : le tuyau. Fumer le calumet c’est priez avec les « Esprits » et par là, guérir nos dualités entre nos polarités yin/yang, terre/ciel, âme/esprit. Fumer la Pipe Sacrée emplie de Tabac c’est permettre au Tabac de laisser partir en fumé nos dualités et s’ouvrir à une éternelle Paix Intérieure. Les Amérindiens pouvaient aussi porter le Tabac en Sac Médecine et cette vibration unique leur apportait, sur leurs plans subtils, une ressource puissante pour guérir et s’ouvrir à des plans de conscience supérieure. Ils faisaient souvent offrande du Tabac, en tant qu’énergie supérieure du Créateur, aux différents Esprits qu’ils invoquaient. C’était leur façon de leur donner avant de recevoir. Lorsque nous célébrons la Hutte de Sudation, un rituel de purification amérindien, nous offrons du Tabac au Feu Sacré pour nous aider à passer des étapes difficiles. 
  • Dans la Sagesse d’Amérique Latine, chez les Curanderos, le Tabac est une plante des plus importantes. Certains se sont même spécialisés dans la Médecine du Tabac : les Tabaqueros. Ceux-ci conduisent leur Médecine avec un Esprit Allié de choix : le Tabac ! Ils fument le Tabac qui les enseigne, leur donne les conseils nécessaires pour leurs patients, leur permet d’avoir des visions et de voyager chamaniquement. En soufflant la fumée du Tabac dans les plans subtils de leurs patients, ils accompagnent un processus de guérison. Lors de Cérémonies du Tabac, ils fabriquent un thé de Tabac par décoction froide. Ensuite, ils « chargent » l’Eau et le Tabac par des Chants Sacrés, des Prières. Le temps venu, les patients peuvent boire le Thé de Tabac. Ce dernier va leur permettre de partir dans des Voyages Chamaniques puissants. Tabac va alors nettoyer, purifier, tout ce qui n’est pas « La Place Sacrée ». Parfois, comme toutes Plantes Maîtresses, elle emploie les moyens forts : vomissement, diarrhées et même « Passage à Tabac ». Elle n’est pas Maîtresse pour rien. 

Mémo Etat d’Esprit Négatif                                                >                Mémo Etat d’Esprit Positif

- Dépendance aux autres                                                                       - Être Soi, s’appartenir, indépendance
- Difficulté ou impossibilité de prendre sa Place Sacrée                   - J’Existe, je prends et suis à ma Place
- Difficulté à trouver ses propres ressources                                      - Autonomie, reconnexion à Soi
- Dépendant de l’argent, de la consommation, avoir                         - Alignement de Corps-Âme-Esprit
- Possédé et robotisé par son inconscien, le système                       - Être Libre, Esprit en Paix, Unité