Grand Duc, le Grand Mystique Libérateur.

Résumé

L’Histoire du Grand Duc remonte à la nuit des temps. Il est un vieil hibou comme une vielle chouette, il sait tout sur tout et personne ne peut le tromper ! C’est qu’il est sage, cet aigle de la nuit. Il arrive sans faire de bruit, dans le silence le plus complet et les nuits sombres ne lui font pas peur. C’est qu’il voit la nuit, dans la nuit, dans le sombre obscure. Il se pose, silencieusement, sans bouger, ne prévenant pas de son arrivée. Il observe. Il entend, il voit, il perçoit au-delà des apparences, bien au-delà. De ses yeux, il transperce toutes les couches d’énergies, des plus vives aux plus subtiles. N’essayez pas de cacher quelque chose au Grand Duc, il sait ou saura. Il est d’un de ses pouvoirs de faire un tour de magie qui tôt ou tard vous mettra à nu, si vous avez malencontreusement essayez de le duper ! Il n’est pas pressé. Le temps est son allié. Il possède le temps du sage. Grand Duc est donc un grand sensible à plumes, un grand spirituel, un mystique, doté de capacités relevant de la haute magie blanche. De tous ses vols nocturnes il a reçu l’enseignement du Monde, des profondeurs du Monde. Il possède les Connaissances et les Consciences des Sages, des Magiciens, des Sorciers depuis la nuit des temps.

L'énergie positive du grand duc

L’Energie Positive du Grand Duc est celle de l’observation. De ses yeux écarquillés il perçoit l’ombre au plus profond de chaque chose et de chacun. Sa force réside dans son impassibilité. C’est un observateur né, capable de tourner la tête à 360°. Rien ne lui échappe. C’est pour cela qu’il a tant appris. Il a appris en observant le Monde, avec cette faculté céleste d’intégrer en lui, tout ce qu’il perçoit. Il apprend vite. C’est comme si c’était évident pour lui, à partir du moment où il a vu une fois, il intègre l’observation en conscience, sagement. C’est un psychopompe qui absorbe toute magie bénéfique. Il sait alors en faire un atout précieux qu’il saura réutiliser au moment opportun. En cela c’est un grand magicien, capable de prendre de nombreuses tenues. Il n’a pas fini d’en déconcerter plus d’un lorsqu’il usera de cette magie. Il est capable de canaliser une intense luminosité pour lui-même, lui permettant de percevoir son propre chemin de libération. Il trouvera ainsi sa propre voie de sortie de ses labyrinthes diaboliques. De la même façon, il saura canaliser suffisamment de lumière pour permettre la libération de ceux qu’il observe. Usant de l’adage « Il n’y a rien à faire, juste à être », il deviendra le faisceau lumineux transcendant qui éclairera l’ombre et la libérera comme on libère des prisonniers. Sagesse ultime. Le fait qu’il voit l’ombre, il sait, et déjà le prisonnier d’ombre démasqué s’ouvre à la lumière. Il ne peut plus agir de façon destructrice et manipulatrice. Il est sous surveillance du Grand Duc qui observe chacun de ses actes maléfiques. Cette « juste observation » éclaire le prisonnier à ce sortir lui-même de sa prison. Grand Duc, qui perce l’ombre, éclaire la voie de libération du détenu. A lui de percevoir la sortie vers la lumière. A lui d’accepter d’en prendre le chemin. En cela, vous aurez compris que Grand Duc est un grand libérateur discret. Il donne le pouvoir à l’autre de se libérer par lui-même. N’y a-t-il pas là, une vraie magie, une vraie dévotion altruiste de permettre à l’autre de se libérer par ses propres forces. Chaque pas fait soi-même, dans sa propre libération, nourri la plus grande foi et satisfaction personnelle. Il n’y pas peu de mérite à être libéré par l’autre mais il y a une fierté immense à être son propre libérateur. Grand Duc vous donne, discrètement, cette chance. Sachez juste le remercier d’avoir vu et permis. Il est un envoyé céleste, un grand magicien, porté sur votre chemin.
Il y a sans doute une magie particulière propre au Grand Duc. Il y a de forte chance que son porteur, conscient de son animal de pouvoir, ne sache pas lui-même qu’il est en train de permettre une « magie » à un moment donné. Le fait de ne pas savoir nourri d’une part, une nécessaire humilité, et d’autre part la puissance du secret qui ne pourra alors pas être déjoué.

L'Energie Négative du Grand duc

L’Energie Négative du Grand Duc pourrait être celle de la Magie Noire. Voyant l’ombre mieux que quiconque, Grand Duc pourrait facilement se laisser tenter par son appel et, sans s’en rendre compte, tomber dans son piège. Convaincu que son destin est de se battre « contre » l’ombre afin de donner le pouvoir à la « lumière », il deviendra le triste serviteur des enfers : le duel, la guerre, la destruction. Pour autant il sera convaincu, comme au temps des croisades, que sa voie est juste. Il sera passé à coté de sa grande magie : celle de permettre l’âm-agie guérisseuse et transcendante à travers lui tout en restant immobile. S’il se fourvoie dans l’obscurité, Grand Duc, deviendra l’ombre qui se bat contre l’ombre. Le piège. C’est en usant de sa sagesse et de sa neutralité, qu’il permettra sa propre libération et celle des autres. Lorsque nous nous battons contre, nous utilisons les mêmes armes que l’ennemi. De ce fait, nous alimentons la dualité, l’égrégore de la haine, sans même s’en rendre compte, pensant que notre action est juste. Elle ne l’est pas, elle est pervertie et, qui plus est, elle vous détourne de votre propre destinée. C’est là que vous aurez perdu lors de votre épreuve initiatique. Vous aurez nourri l’ombre à votre insu ! 

L'Epreuve du Grand duc

L’Epreuve du Grand Duc sera celle de l’impassibilité. Sera-t-il capable de résister à la tentation d’agir « contre » le mal ou fera-t-il confiance à la magie qu’il détient pour venir à bout de toutes ombres ? Il lui faudra une atteindre grande maîtrise de lui-même et de ses pouvoirs. Percevant l’ombre, il pourrait être tenté d’attaquer, d’aller « contre » et le diable aura alors gagné la partie. Pendant qu’il se battra contre, alimentant une « mauvaise guerre », il en oubliera sa Sagesse, celle de permettre à l’univers d’agir à travers lui, dans sa Magie Blanche. Pendant qu’il dépensera son énergie « contre » il en oubliera sa propre voie, celle qui lui permettrait d’avancer « pour ». Le diable l’aura détourner de sa route, tel un saboteur, l’empêchant de mener à bien sa destiné céleste. Pour autant, il sera convaincu que sa bataille « contre » est juste. Il empêche le « mal ». Il ne se rendra pas compte qu’il a été emporté dans un tourbillon qui n’est pas le sien et, qui plus est, le mettra à rude épreuve. Pourquoi cela ? Parce que ce n’est pas sa bataille. Aucune bataille « contre » n’est vraiment intéressante. Un chemin pour Soi servira beaucoup plus son grand œuvre et l’humanité. Aussi, il ne devra pas perdre de vue son but, celui de son grand destin. S’il sait observer l’ombre sans répondre à son appel tentateur, alors il sera libre. Sinon, il sera pris dans un filet inextricable. Sa grande Sagesse devrait l’emporter malgré. Patience.

La Médecine du Grand duc

La Médecine du Grand Duc n’est pas  simple, loin s’en faut. Cette capacité psychopompe, d’intégration rapide et de perception hors norme, lui donne des pouvoirs magiques puissants avec une faculté particulière de travail à distance. A chaque pouvoir, il faut en associer des responsabilités, des difficultés et des épreuves. Grand Duc répond au Grand Tout, au Grand Mystère, tel un serviteur ailé et zélé. Il lui faudra donc accepter de devenir « un autre », « un rôle », « un permetteur » l’espace d’un instant ou de plusieurs jours afin de servir ce ou celui qui doit l’être. L’univers ne lui demande pas son avis, ou plutôt, Grand Duc a signé serment de servir sans retenue. Déconcertant pour lui, déconcertant pour l’autre. Dans cette magie, Grand Duc, ne s’appartient plus, il appartient à l’univers. C’est dévotion, totale dévotion altruiste. Il ne sait d’ailleurs pas pourquoi il prend cette tenue, ou ce rôle si particulier. Le Grand Mystère, seul, le sait. Foi. Voilà donc, l’une des « Magies » de Grand Duc : devenir Universel, Rien, pour permettre la grande magie de l’Univers. Par la magie du Rien, le voilà Tout, par l’opération du Saint Esprit. Il faut être prêt. Prêt à encaisser les mutations subites. Prêt à la métamorphose. Prêt à en revenir, sans s’attacher à ce qui a été, ce qui s’est joué, tournant la page, sans gloire, continuant inlassablement son chemin et sa destiné.
La médecine du Grand Duc, contient donc tous les rituels du monde, et ce n’est pas rien. Cette capacité particulière lui permet d’enseigner, de transmettre mais surtout de révéler chez ses élèves, leur propre magie, si ceux-ci veulent bien se donner la peine de s’ouvrir à elle. Imposant et respectueux Grand Duc. Avec lui, sachez ce que vous voulez ! Si vous acceptez d’être son élève, alors il saura vous révéler, soyez en certain. Si vous faites semblant, si vous vous détournez de la voie, vous n’aurez pas eu le temps de vous retourner qu’il ne sera déjà plus là. Et il y a peu de chance qu’il revienne sur ses pas. A chacun de saisir ses opportunités.
 
 En ce qui concerne la magie intérieure propre au Grand Duc, c'est-à-dire celle destinée à son porteur, elle n’est pas des plus faciles comme vous pouvez le constater. La puissance a ses exigences. Etre là où on lui demande. Etre présent et prêt à toute magie à tout moment, sans se poser de question, avec brillo ou tout en discrétion selon la volonté des esprits. Servir. Là où est présent Grand Duc, tout peut risquer de se métamorphoser pendant ou après son passage. Dévoué, désintéressé, il n’y a peu de chance que vous sachiez que son passage a permis le plus gros changement de votre vie. Le porteur devra donc accepter un certain anonymat de ses pouvoirs : altruisme. Il saura même faire passer ses pouvoirs à travers d’autres pour que ceux-ci prennent confiance en eux et réveillent leurs talents. Personne n’aura vu le tour de passe-passe, sauf Grand Duc bien sûr, et encore ! Vous l’avez compris, Grand Duc à votre porte, vous risquez d’être malmené si en jouant de sa magie, vous attendez des éloges, d’être reconnu et applaudit très fort. Humilité, discrétion, magie. Si ces prérogatives sont réunis, alors, Grand Duc, s’amusera, sourire en coin, de ses « subtils tours». Il sera heureux de permettre toutes ses magies, pour le plus grand bonheur de tous et tout tel un Gandalf faisant jaillir ses feux d’artifices pour la plus grande joie des enfants. Être au service, voilà la Médecine de Grand Duc. 

Grand Duc, Animal Totem, par Grand-Ours, Chaman-Guérisseur. 

Merci d'en faire bon usage sans vous en approprier la création...