Le Serpent, La Transmutation des Poisons
 

Résumé

Quelle est donc cette peur et fascination qu’ont les hommes face aux Serpents ? Quelle est donc le miroir qu’il nous renvoie et qui semble nous mettre si mal à l’aise. A la fois puissant symbole de destruction et de création, le Serpent nous renvoie à nos propres instincts reptiliens : l’énergie primale. L’énergie primale « est ». La question est « Comment allons nous l’utiliser ». Nous pouvons l’utiliser selon la version originelle du Père, de l’Unité : Création. Nous deviendrons alors un Créateur sur Terre. Nous pouvons choisir de pervertir l’énergie du Père, la Source, décidant ainsi, égotiquement de notre propre Version du Père = Père-Version : utilisation de l’énergie universelle à nos propres fins.  Plus simplement, l’univers nous accorde une énergie primale qui nous maintient en vie sur terre. Nous pouvons user et utiliser de mille façons cette énergie. Ceci est notre Légende Personnelle qui écrit notre Histoire depuis la nuit des temps. Toutes nos Créations et Destructions sont enregistrées à la fois dans notre Psyché et notre ADN. La Mue et le sens de l’utilisation de notre énergie vitale et sexuelle sont  les clés du Serpent. 

L'Energie Positive du Serpent

L’Energie Positive du Serpent est celle de la Créativité Spirituelle : mettre son énergie « Amour » au service de la Création Universelle. Autrement dit, mettre l’Esprit/Mental/Élève au service de l’Âme/Cœur/Maître. L’énergie de Serpent est très Spirituelle, nous invitant au chemin spirituel sur Terre : purification de notre Esprit afin d’atteindre la Maîtrise de notre Esprit. Ce dernier, non guérit, non libéré de nos possessions, nous possède et fait de nous ce qu’il veut. Grâce au chemin, certes exigeant, subtil et difficile, guidé par Serpent notre Esprit se lave des nombreux poisons sur tous nos plans : physique, psychique, émotionnel et spirituel. Nous pourrions dire aussi que la guérison du Serpent se fait au niveau de notre cerveau néo-cortex, limbique, reptilien et au final de notre ordinateur universel : notre cœur. De là à dire que Serpent vient transcender la Haine en Amour il y a peu. L’énergie positive du Serpent invite à la voie spirituelle afin d’user de son énergie, toute son énergie, dans le sens de la Création, dans le sens de l’univers. Ce dernier souhaite nous voir procréer en son sein. L’énergie primordiale au service de l’énergie primordiale. Il faut atteindre un bon niveau spirituel pour cheminer fluidement avec l’énergie su Serpent. Intégrité, sincérité, dévotion, vérité et spiritualité doivent êtres des vertus  pour celui qui souhaite ou est élu à s’accommoder du Serpent. Morsures à l’épreuve, l’initié se doit de faire de nombreuses mues jusqu’à devenir « rien ». C’est un peu comme s’il devait nettoyer ses poisons capables de morts et comme ceux-ci, dans leurs pires expressions, sont la violence menant à la mort et le viol : la mort de l’Être Sacré, autant dire qu’il faudra bien du courage à l’adepte de cette médecine !
La Médecine du Serpent nous renvoie au caducée d’Hermès : deux Serpents yin et yang qui s’élèvent jusqu’au chakra coronal pour en téter la glande pinéale capable de secréter l’hormone de l’Amour relative au « déluge ». Ce Caducée que tout médecin arbore devrait non pas être extérieur mais intérieur. Il s’agit de la montée de Kundalini. C’est la première des grandes épreuves spirituelles. Symboliquement deux serpents attendent patiemment, lovés dans le chakra racine, l’Eveil de l’Initié. C’est l’épreuve de « Avoir l’Amour » ou « Être l’Amour ». C’est dire que sans cesse il aura et devra faire le choix de l’Amour et non de la Haine et sous une autre forme le choix de son cœur et non le choix de l’argent. La Monté de Kundalini est le pas-sage du verbe Avoir au verbe Être. Elle harmonise l’initié dans le sens de l’Unité. Pour autant son chemin ne s’arrête pas à cette monté, nous pourrions même dire qu’alors le véritable chemin spirituel commence. L’initié sera alors enseigné, guidé par l’Univers, ce que nous appelons communément Esprits dans le langage Chamanique. Il lui faudra aller à l’Ecole Universel ou le langage est Amour. De nombreux Maîtres et par là Niveaux de Consciences Supérieures l’attendent, pour polir sa propre pierre philosophale. Le Serpent nous invite à bien des renoncements, des changements, des sacrifices et donc de nombreuses mues afin de retrouver l’énergie originelle et atteindre, la deuxième grande épreuve spirituelle : l’Illumination, être un Soleil sur Terre. A ce stade vous êtes devenus « Rien » alors vous incarnez « Tout » et c’est là tout le paradoxe du Chemin. Si la première phase du chemin spirituel consiste à « s’appartenir », retrouver son Identité Sacrée, la deuxième phase est celle de « ne plus s’appartenir ». C’est dire que le Sage est devenu Fou. Il est devenu « Rien » et incarne le « Tout » transcendance totale de l’Ego. Il est l’Instrument au service de l’Univers.
Par la lecture de l’Esprit du Serpent, nous comprenons vite que celui-ci est un Enseignent Spirituel relativement élevé et qu’il n’est ni donné, ni accessible à tout le monde. L’Enseignement et les guérisons transmises par le Serpent ne passent pas par le mental. Tout passe par la voie et la voix du Cœur. Energie transcendante.
Si vous souhaitez résumé l’Energie du Serpent retenez les mots « Être Spirituel ».

L'Energie Négative du Serpent

L’Energie Négative du Serpent est celle de la perversité. Nul doute que si vous avez peur du Serpent, vous avez inconsciemment peur de votre propre perversicité. Ah serpent, mon beau miroir… Non, non ce n’est pas vrai direz vous, tel un déni vous empêchant de reconnaître votre état d’Esprit, c'est-à-dire de vous reconnaître. Ainsi vous chercher sans cesse à « être reconnu », adorant les plus grands podiums ou peut-être à l’inverse vous cachez vous de peur qu’on reconnaisse en vous cet état de perversité ???  Vous ne pourrez jamais être reconnu, tant que vous n’aurez pas fait un effort spirituel et intellectuel pour « reconnaître » vos propres tares. Vous êtes le seul à pouvoir reconnaître qui vous êtes !
Perverti, à son origine par l’acte sexuel destructeur, Serpent Négatif est obsédé par le Pouvoir et l’Avoir.  Il n’a qu’une ambition démesurée : Avoir le Pouvoir sur Tout et Tous. Pervertissant l’Energie Originelle Amour du Père pour en faire une Arme de domination et de destruction, il s’octroie les pleins pouvoirs, se prenant pour Dieu, pour l’Univers. Nous voilà l’aliéné du Serpent, le pervers en puissance, celui qui pervertit tout sur son passage, crachant son venin, faisant ainsi « perdre le vert » (per-vers = perdre l’estime de soi, amour propre : chakra du cœur vert : Vénus-Ève) à tous ceux qu’il va soumettre. Sa morsure mortelle va nous faire perdre notre Amour Propre ainsi remplacé par notre Haine ! Cette Haine qui deviendra notre propre Haine-mi / Ennemi intérieur. La Genèse exprime très bien cela : Adam et Eve dans le jardin d’Eden, paradis, avec le serpent et le pommier. Cette Genèse exprime que nous tenons dans nos mains notre propre paradis… Cela à condition d’utiliser notre énergie primordial à bon escient, en son âme et conscience, dans l’Amour de Soi et de l’autre. Mais… l’Homme est Homme et la tentation d’Avoir l’Amour, d’Avoir le Pouvoir de l’Amour, le propre de la perversion, est grande. Ainsi Adam, Masculin Sacré, protecteur d’Eve, Féminin Sacré, peut accepter d’être au service protecteur et créateur du Féminin Sacré. Pour rappel l’Être Humain, libéré de ses instincts animaux est Vénusien et Féminin (Chakra racine/saturne : règne minéral, chakra sacré/jupiter : règne végétal, plexus solaire/mars : règne animal, chakra cœur/vénus : règne humain). Ceci est très compréhensif : le Féminin réceptacle reçoit l’inspiration céleste, l’inspiration créatrice : les plans de notre grand-œuvre, le par-chemin. Le Masculin peut alors se mettre à l’œuvre : structurer et bâtir notre Royaume. Nous retrouvons cela dans nos deux hémisphères :
·         Hemisphère droit : féminin et intuitif, yin réceptacle= quotient émotionnel (QE).
·         Hemisphère gauche : masculin et pragmatique, yang don de soi = quotient intellectuel (QI)
Nous retrouvons là les éternelles histoires archétypales des Princes et des Princesses, Blanche Neige et les 7 nains, La Belle et la Bête, etc.
Adam peut donc accepter d’être un Guerrier Pacifique, protecteur de sa Vénus. C’est là le propre de notre Chakra Maître/Cœur Rose. Mais Adam, sous l’influence de son sentiment de puissance peut très bien utiliser son instinct, non pas pour servir, mais pour « SE » servir : violenter et violer Eve. De même qu’Êve peut tenter Adam à se fourvoyer dans des actes duels sachant alors qu’elle pervertit le Masculin à jamais. C’est sa façon d’Avoir le Pouvoir sur l’homme. Ceci marche dans les deux sens. Nous voyons souvent le Masculin violeur, mais nous voyons rarement la Menthe Religieuse castratrice d’hommes. L’humilité nous oblige à prendre conscience que nous portons tous dans nos mémoires personnelles, familiales et karmiques de sombres histoires à la fois d’hommes et de femmes, de bourreaux et de victimes. Qui plus est nous portons en chacun de nous le Yin et le Yang, le Féminin et le Masculin. Le Péché Originel tant décrié par la religion a un sens profond. Il ne s’agit pas du péché de faire l’amour, qui est l’acte le plus créateur dont nous en avons fait un art subtil : le Tantrisme. Tout étant Yin et Yang, si l’acte d’amour est le plus créateur : donner la vie, il est forcément à son opposé le plus destructeur lorsque celui-ci est perverti : violence, viol, inceste, génocides et magie noire.
Ainsi l’Energie Primal du Serpent nous laisse le libre arbitre d’user de son énergie imposant, un état d’Esprit Saint, sans quoi la perversion nous guette et nous aliénera. Il nous faudra alors trouver dans l’Arbre de Vie qu’est le Pommier,  l’antidote au Venin mortel du Serpent. Le pommier portant l’énergie de la purification de la « souillure » (Cf. Pommier Sauvage/Crabb Apple en Fleur de Bach). Venin Mortel car la violence et le viol sont un vol du « i », vol de l’Identité Sacrée. (Savez-vous et comprenez-vous pourquoi aujourd’hui, la pomme tant souillée reçoit environ 50 traitements chimiques avant d’arriver dans votre bouche ?!) Pour pervertir un Être Sacré ou tout un peuple il suffit de le voler et surtout de le v-i-oler. La puissance destructrice est telle que nous serons coupé du Père et nous appartiendrons alors à l’autre, aux autres et in fine au verbe AVOIR plutôt qu’au verbe ÊTRE. Coupé de la Source Amour, nous cherchons à AVOIR l’Amour sans arriver à ÊTRE l’Amour : illumination. (Savez vous que dans la langue Hindoue, ce pays très spirituel, le verbe Avoir n’existe pas !) De là toutes les perversions peuvent naitre : hyper-consommation ; manipulation de masses ; quête perpétuel et jamais rassasié de l’amour de l’autre; dépendances affectives ; addictions ; dominations et soumissions ; etc. Que ce soit la victime ou le bourreau, l’un et l’autre se sont coupés du Père, de la Source en « violant » les lois universelles. Leur chakra coronal, au dessus de la tête est coupé. L’antenne qui nous relie au créateur est coupée. Nous sommes perdus (per-du, le Père que l’on nous doit), nous ne savons plus qui nous sommes ni ce que nous avons à faire et devenons de parfaits bio-robots à la solde des plus machiavéliques. Adieu le verbe Être, adieu l’Amour Propre, adieu mes Rêves (Rêve : alliance de Ré et de Eve) et bonjour Ego : somme de toutes mes tares. Et comme tout le monde préfère la petite pilule miracle, pour nous délivrer de toutes nos tares, au lieu de faire l’effort du chemin spirituel nous ne sommes pas prêts de retrouver notre antenne violette du chakra coronal, notre connexion à la source. Chakra coronal violet/violé… ça vous parle ? Et nous voici, nous les civilisés avec des têtes bien pensantes, totalement coupées de notre cœur, incapables de ressentis mais avide d’avoir et de pouvoir cherchant sans cesse un ennemi extérieur : l’Être Sauvage ! Nous voici avec des gens qui sont sans cesse « contre » quelqu’un ou quelque chose et jamais « pour », préférant détruire que créer. Intéressants schémas de la psyché humaine.
Ainsi vous comprendrez Serpent Négatif. Loin d’être spirituel il est très « terre à terre », « cartésien » comme il aime à dire. Il ne veut pas entendre la Vérité, ni celle la concernant. Il nie tout ce qui pourrait l’amener à muer vers plus d’altruisme, de compassion, d’être et. A contrario il est enivré par l’égoïsme, la domination, l’avoir. Si le propre du Serpent est de faire la mue pour sans cesse devenir « Rien », l’instrument au service de son Âme,  Serpent Négatif lui aspire à posséder « Tout et Tous ».
Si vous connaissez « Harry Potter » vous y verrez là Voledmort… Serpent Négatif à la langue fourchue en Y. Peut-être que nous verrons là l’unité se transformer en dualité et peut-être que nous regarderons d’une façon toute particulière cette lettre dans notre prénom… Serpent Négatif cherche tout le temps une proie à détruire, à consommer. Il use de la parole comme un venin, il aime à critiquer, manipuler, est autoritaire pour ne pas dire dictateur, donne pour recevoir, adepte de la corruption, son amour est possessif. Rigide, réprimé, refoulé, révolté, nerveux, inflexible, intransigeant, intolérant, cynique, arrogant, sévère, obsédé sexuel sont autant de qualificatifs pour Serpent Négatif. En résumé c’est un pervers ! Mais n’oublions pas de voir le seigneur des ténèbres empli de haine, savamment maquillé de masques d’illusions, en nous même… C’est là toute la Médecine du Serpent.

L'Epreuve du Serpent

L’Epreuve du Serpent est celle de la morsure. Si Serpent vient à vous, c’est qu’il est tant pour vous de cheminer spirituellement à la rencontre de votre Être Sacré. Sa morsure vous amènera à mourir de vos propres venins dont les plus difficiles seront vos perversions sexuelles non résolues tant dans votre histoire personnelle, familiale que karmique. Le venin du Serpent est fort, la morsure fera mal et il vous faudra une belle conscience spirituelle pour venir à bout de vos tares et de vos maux. Il vous faudra muer encore et encore, c'est-à-dire changer, renoncer et même accepter des sacrifices pour vous guérir. A chaque mue, vous vous libérez du venin mortel, vous aspirerez alors à la grâce du Serpent : celle de se faire manger par lui. En vous absorbant, il vous digérera avec ces acides puissants et il pourra alors faire sa mue. Vous serez mort à vos poisons : Renaissance.

La Médecine du Serpent

La Médecine du Serpent est assez rare. L’initiation de cette médecine exige de dépasser et de survivre aux nombreuses morsures. Chaque morsure permet alors de transmuter nos propres poisons jusqu’au cerveau reptilien. Cela sera possible en passant par le Cœur et la transe. La Médecine du Serpent, bien que puissamment positive est extrêmement éprouvante. « Au fou » ceux qui quêtent la monté de Kundalini sans en avoir les prorogatives. Des fous furieux qui cherchent le pouvoir et non la dévotion.  Kundalini arrive naturellement par nos actes, nos comportements, notre cheminement personnel et spirituel sincère. Cette puissante Médecine vous amènera tout d’abord à vous reconnecter à « qui vous êtes » : un Être Sacré. C’est Être Sacré sera alors capable de l’âm-agie. Un magicien capable de reconnecter à la Source ceux qui en ont été coupé par la violence et le viol. L’adepte de la Médecine du Serpent a donc le pouvoir du « Baptème », ce qui n’est pas rien !!!

Serpent, Animal Totem, par Grand-Ours, Chaman-Guérisseur. 

Merci d'en faire bon usage sans vous en approprier la création...