l'Hydre de Lerne

Hununpa, l'Esprit de l'Ours, s'attaque à l'Hydre de Lerne!

Comme vous la savez l'Hydre de Lerne est rentré à l'Ecole de l'ours Samedi dernier!
Un terrible maléfice à transcender afin de ne pas courir à notre propre perte!

Hununpa, directeur de l'Ecole, à convié Ours Arc en Ciel a mener l'énigmatique enquête afin d'en venir à bout! Branché à l'ordinateur universel, au grand mystère, il reçoit pas à pas des faxes célestes forts intéressants! Il vous les délivrera au fur et à mesure! Bonne lecture en votre "âme et conscience"!

L'Hydre de Lerne selon la Mythologie

L'Hydre de Lerne est une créature de la mythologie grecque : tuer l'Hydre de Lerne constitue le deuxième des douze travaux d'Hercule.

Cette créature est décrite comme un monstre possédant plusieurs têtes, sept, dont une immortelle. La tête centrale, « tête intelligente » faite en partie d'or, dirigeait le corps. Celles-ci se régénèrent doublement lorsqu'elles sont tranchées, et l'haleine soufflée par les multiples gueules exhale un dangereux poison, même durant le sommeil du monstre.

Dans la mythologie grecque, cette redoutable créature habitait les royaumes aquatiques et les marais. Hercule, recouvert de sa peau de lion pour se protéger des morsures, attira la bête hors de son repaire en lui décochant quelques flèches enflammées. L'Hydre de Lerne apparut accompagnée d'un crabe (ou une écrevisse géante) envoyé par Héra dans le but de distraire Hercule lors du combat. Agacé par les pincements du crabe, Hercule l'écrasa du talon. (On retrouve l'écrevisse dans la carte 18 des Tarots nous invitant à guérir nos plus sombres et plus vils profondeurs, de plus elle nous parle d'inconscient karmique).

Zeus en fera une constellation : celle du Cancer à côté de celle du Lion.

Débordé par les multiples régénérations céphaliques, Hercule appela Iolaos, fils d'Iphiclès, à la rescousse. Sur l'ordre de son oncle, il enflamma quelques arbres et utilisa des brandons afin de cautériser les moignons de cou. Il est dit aussi que Hercule tua l'Hydre de Lerne en coupant ses sept têtes en même temps, sans quoi elles ne cessaient de repousser. Quant à la tête immortelle, elle fut tranchée et enterrée, encore sifflante, sous un rocher.

Nos mémoires emprisonnées et puissamment gardées!

De par le chemin spirituel et ses symboliques nous savons que nos mémoires les plus tenaces sont gardées et emprisonnées dans notre cerveau reptilien. Ces mémoires sont relatives à la mort de l'Enfant Sacré de l'Univers. La mort peut prendre plusieurs aspects plus ou moins traumatisants et nécessitant d'être guéris. Nous retrouvons la responsabilité de ses mémoires dans le groupe des fleurs de Bach "Désintérêt de la vie, manque d'intérêt pour leprésent". De façon croissante voici les 4 mémoires les plus difficiles à guérir:

1) La mort physique par le meurtre
Nous pouvons imaginer le meurtre d'une personne par une autre. Le meurtrier portera alors dans son livre d'or énergétique, sa boite d' archive vibratoires, toute la souffrance de celui qu'il aura tuer puisqu'il prend la responsabilité de la vie et de la mort d'un être sacré. Ces mémoires apporteront des perturbations psychiques très difficiles à transcender.
Nous pouvons aussi imaginer la responsabilité d'un génocide! Là, ce ne sera plus la même! Le fardeau est conséquent et il sera plutôt noté par un S dans les prénoms (carte 19-Soleil= inconscient collectif). La responsabilité en tant que "chef", du génocide d'un peuple fera peser sur ses épaules la responsabilité de ses actes destructeurs! Il aura donc à les guérir tôt ou tard, dans son karma en cours, ou dans d'autres karma selon l'étendue des dégâts!

2) La mort spirituelle de l'Initié (être sacré) par le vol du i, soit le viol
L'être se coupe partiellement du père soleil par le truchement de la perversion. Perversion donne (anagramme) une version du père erronée, celle du parent biologique et à un autre niveau, de l'homme. Lorsque le pervers a créé sa magie noire, son vice, l'initié perd alors le vert, pervers, qui est la fréquence du chakra coeur: l'estime de soi. Honte et culpabilité sont les sombres créations de la perversion! Voilà l'initié perdu, ne sachant plus qui il est et où il va, sa connexion au céleste étant coupée. Il lui faudra retrouvé son I-dentité volée pour retrouver son I-nitié. Pour cela il lui faudra s'élever spirituellement pour aller chercher la fréquence violette et ultra violette du chakra coronal: la reconnexion avec le père. La fréquence du violet nous fait entendre "violé". Une fois de plus tout est marqué pour les initiés!
Le chakra racine est relié au chakra coronal, je peux m'ancrer si je suis connecté à la source! Logique!

3) La mort spirituelle de l'Initié par l'inceste
Il s'agit là aussi d'un viol mais d'une nature plus cruelle. Plus cruelle car la "victime" connait parfaitement son bourreau, non seulement elle le connait, il est son géniteur (le pire des cas) ou issue de la famille, mais elle l'aime naturellement. Il y a donc un amour filial, conscient et inconscient, qui est et subsiste et qui donnera des liens de loyautés extrêmement erronés. La dépendance de l'inceste est aussi puissante que celle que l'on rencontre dans "in secte", où le gourou domine tout le monde, ayant pris contrôle des Esprits "faibles". Elle est aussi parasitante que celle des "insectes" dont on ne peut se débarrasser définitivement! Dans l'inceste il y a une telle force de perversion qu'une partie, contaminée de l'être, aime son agresseur et a envie d'y retourner. C'est la force du vice.

4) La mort spirituelle de l'enfant issue d'inceste
Un enfant issue d'inceste est un enfant perverti à sa conception. Il est programmé avec la conscience que la perversion est naturelle puisque sa propre conception a été faite ainsi. Il ne voit pas le mal dans une sexualité débridée et vicieuse. Pour autant il a été conçue avec une noirceur indicible. Cette noirceur le connectera naturellement à l'ombre plutôt qu'à la lumière, l'empêchant tout éveille, tout amour de la vie, l'enfermant dans une prison terriblement bien gardée!

Bien sur toutes ces informations/mémoires/fréquences sont et restent dans nos mémoires karmiques et familiales tant qu'elles ne sont pas transcendées/guéries! La Justice du Ciel (carte 8 des Tarots) est infini. Les schémas se reproduiront tant que ces inconscients ne seront pas mis à la conscience/lumière comme le défini très bien Jung "Tout ce qui ne vient pas à la conscience, revient sous forme de destin". Ainsi les violés appelleront les violeurs et les violeurs les violés. Ces mémoires restent toujours puissamment actives, créées de nombreux déboires de tout ordre et ce, tant que nous en les avons pas guéries!

Un Guerrier de Lumière pour Guérir

Notre guerrier de lumière, relatif au feu, à Mars et au plexus solaire se doit de s'élever à devenir un Gardien d'Amour dans le Maitre Coeur Rose, et non un gardien d'ombre! C'est cela son élévation! Faisant le vide dans le plexus solaire, puisque le voici non plus guerrier de lumière, dans le plexus, mais gardien d'amour dans le chakra maitre coeur, le soleil lui même pourra venir s'installer dans ce dit "plexus solaire". C'est alors l'illumination de l'être sacré! Vaste programme! En passant, croire que nous pouvons aller chercher le gardien d'amour/maitre coeur rose sans passer par le guerrier de lumière est une hilarante illusion! On ne peut pas griller les étapes! Je n'ai jamais vu un samouraï devenir samouraï sans passer par l'art martial et donc, le guerrier. Peut-être que d'aller toucher le "guerrier" peut devenir gênant.... Allez savoir! Il nous ramènerait à ce qu'on ne veut justement pas toucher! Le malin est malin!

Le rosier, représentant le chemin du samouraï, ne peut aboutir à sa destiné finale sans passer par une force guerrière et protectrice, les épines, une force d'amour de soi, les feuilles vertes, pour arriver à sa destiné: la rose, le gardien d'amour altruiste! Point besoin de grands livres, Dame Nature nous enseigne les Secrets!

Il devient facile de comprendre pourquoi il peut nous être difficile de passer à l'action, de nourrir le guerrier de lumière! Elever ce guerrier pour le transformer en gardien revient à mettre en lumière nos pires ignominies, nos mémoires, qu'elles soient personnelles, familiales ou karmiques! D'ailleurs, imaginez bien qu'il y a un fil cohérent entre toutes ces mémoires. Aussi, aller chercher son guerrier, passer à l'action, à la création, dépasser ses limites, que ce soit en sport ou dans la vie devient terriblement gênant: courage fuyons! C'est être sur de mettre en lumière l'ombre! Voilà pourquoi il est plus facile de fuir et d'être passif, de renier son masculin et son guerrier que de devenir créateur de son grand oeuvre! Renier, pour ne pas dire refouler le guerrier c'est renier Mars, c'est renier son masculin sacré, c'est nourrir la terrible haine/N... de soi-même! Mars est un guerrier qui doit s'élever au rang de l'art martial et devenir ce samouraï, gardien de l'amour, de sa chère Vénus et il ne peut se soustraire à son chemin! Il devra passer par la porte de la vérité et l'acceptation de ce qu'il est, a été.

De même, si nous allons dans une trajectoire qui n'est pas la notre, nous ne pourrons briller puisque notre âme ne nous alimentera pas de la source. Chic, si je ne brille pas, je ne peux éclairer mes prisons/mémoires! En terme d'ombre, j'ai tout intérêt à aller ailleurs que dans mon destin divin! Me voilà un parfait énergumène qui fuit devant sa responsabilité, empli de honte et de culpabilité +/- consciente, et pas très fière de son passé qu'il serait tenant de cacher dans des prisons bien gardées! Pour ce qui est de la responsabilité, elle est pour autant toute relative. Mais nous disserterons une autre fois sur cette conscience!

Bref, une fois de plus, humilité, humilité et introspection car nous sommes bien faible devant l'amour et la vérité!

Des gardiens d'ombres complices

Les mémoires en souffrance sont emprisonnées dans l'ombre. Non seulement elles sont emprisonnées, cherchant désespérément la liberté, mais elles sont gardées par des gardiens, ce qui fait qu'elles sont inconscientes. Pour autant actives, elles essaieront de s'exprimer par des actes manqués, des lapsus, des créations plus ou moins destructrices et désagréables. Les mémoires, sont une création d'un individu face à une situation, ce qui permet l'évolution et l'adaptation de l'espèce en fonction de son environnement. Certaines seront joyeuses et amour quand d'autres seront destructrices et peurs. Ce sont ces dernières qu'il nous faut guérir.

Nous voilà OK pour les mémoires +/- conscientes. Mais? Qu'en est-il des gardiens? Etonnant quand même qu'il faille des gardiens! Ces mémoires ne souhaitent finalement que retrouver la liberté, l'énergie originelle qu'est l'amour! Elles sont dans l'ombre et appellent à l'aide pour être délivrées! Pourquoi donc des gardiens? D'où viennent ces gardiens? Dans notre jargon symbolique et mythologique de thérapeute en herbe nous parlons de gardiens comme des dragons, des chimères et gardiens suprêmes: des Hydres qui semblent êtres immortels!

L'origine, symbolique encore une fois, du mal c'est le mâle, le masculin, mars, guerrier dans son instinct animal où avoir et pouvoir sont ses maîtres mots. . Pour guérir le mal il faut s'en remettre à l'âm-e (anagramme)! Tout est marqué, il suffit d'élever sa conscience! Le mâle, acteur, créé par ignorance et inconscience, un acte erroné. Le mâle est dit le "Fils" par rapport au "Père Soleil Créateur". Le Fils créé des imperfections que l'on dit "le mal" et il n'en est pas fier vis à vis de son père soleil qui est amour. Ces imperfections sont souffrances et sont enfermées dans des mémoires. Qui d'autre que le Fils, Guerrier de Lumière, pourrait mettre des gardiens d'ombre en place? Lui même en ayant nourrit l'ombre! Par ses actes erronés, il nourrit l'ombre et se voit doté de sombres créatures pour garder ses désastres dans de sombres prisons, des oubliettes! Comme ci ces dernières devaient rester cachées, non dites, non visibles parce qu'elles sont honteuses et culpabilisantes! Voilà donc le pourquoi du comment des gardiens complices! Le Guerrier se JUGE lui même de ses imperfections et essaie de les cacher! Ce sera peine perdue car ces mémoires, aidées de l'unité, n'auront de cesse que de vouloir retrouver leur origine perdue: l'amour et la lumière. Tout l'édifice maléfique réside sur "l'auto-jugement", carte 20-jugement des tarots. S'il est orgueilleux, il nourrit l'EGO et préfère cacher ses erreurs et imperfections d'hier, se sentant honteux. S'il est HUMBLE, il accepte de s'être trompé, d'avoir failli et donc accepte de réparer, de perfectionner l'imperfection d'hier, comprenant ainsi qu'il est un être immortel, imparfait et en chemin de perfection infinie! La clé reste donc l'HUMILITE.

Le Gardien Hydre de Lerne, fruit de nos propres graines.

L'Hydre est un gardien extrêmement puissant puisque il est dit immortel, il a 7 têtes et elles repoussent voir même se dédoublent lorsque on veut l'anéantir! Il faut avoir créé une sacrée erreur, une sacrée imperfection pour dépenser une telle énergie à maintenir en vie un gardien d'ombre aussi puissant. Ces gardiens d'ombres bloquent, en nous, évidement beaucoup d'énergie vitale! D'ailleurs, ces gardiens d'ombre ont besoin d'ombre pour se nourrir! Où trouvera t'on cet ombre? En la nourrissant à travers de sombres activités et comportements! Activités illicites, travail dans les milieux obscures que peuvent être le monde de la nuit, les endroits de perversions, de perditions, de jeux et d'argent, bref tout ce qui est mafieux! Tout cela ne fait que nourrir l'ombre. Ensuite vous avez les comportements qui nourrissent l'ombre et qui nous asservissent: une sexualité débridée, l'alcool et la drogue. Tout cela va permettre de nourrir les gardiens d'ombres pour échapper à la sentence et empêcher la libération des mémoires "honteuses".! Ignorance des lois universelles! Tant que les mémoires ne sont pas libres, nous ne le serons jamais non plus. Cet esclavage intérieur se reflétera à l'extérieur par des dépendances/esclavages/addictions de tout ordre: alcool, drogue, tabac, médicaments,etc.

Que garde donc l'Hydre? Les méfaits les plus terribles que sont l'inceste et l'enfant issue d'inceste! Créations destructrices dont le "mâle" et "Fils" n'est pas fier! Mais.... pourquoi diable avons nous, dans cette vie, à provoquer ou à guérir ce genre d'ignominies? A votre avis? La vie étant une équation vibratoire parfaite? Si nous avons à la subir en tant que victime s'est sans aucun doute que nous l'avons créé! La victime d'aujourd'hui est le bourreau d'hier. Loi d'action et de ré-action où la réaction est l'action de ré en retour. N'oublions jamais cette phrase "Ce que tu fais à l'autre, tu le fais à toi". C'est dire que je porterai toute ma création qu'elle soit ombre ou lumière. Comme l'orgueil cherche toujours à cacher l'ignominie, il va être facile de s'installer dans une place presque confortable de "victime". Si je suis la "victime", voyez vous, je ne peux pas être le bourreau d'hier! Un tour de passe passe pour leurrer tout le monde et soi-même! Quel est donc le meilleur endroit pour cacher un bourreau? Le cacher dans une victime bien sur! Notre esprit malin est capable de faire cela oui, c'est pourquoi il attirera des événements afin d'être la "victime idéale" pour cacher son bourreau! Si je suis victime alors j'ai été bourreau hier, loi d'action et réaction une fois de plus! Savez vous à quoi on reconnait un bourreau d'hier? Soit il est resté bourreau, facile à démasquer, soit il a mis une tenue de parfaite "caliméro" ou encore de "gentil" et là on se ferait vite berner. Soyez en sur, un gentil est une personne en grande souffrance qui essaie vainement de se faire pardonner. Un beau menteur. La vie est-elle gentille? La vie est-elle méchante? Ni l'un ni l'autre! La vie, parfaite équation vibratoires est JUSTE. Aussi un Sage, un Maitre, représentant finalement l'Unité, n'a ni à être gentil, ni méchant, mais simplement JUSTE. Il le devient quand il est devenu l'Unité elle même.

Il est impressionnant de voir toute les stratégies de notre malin intérieur pour ne pas être démasqué aux yeux des autres. C'est pour cela que nous ne pouvons trouver l'amour que dans Vénus qui est Eve Nu! Être nu dans sa vérité. Tout le problème de notre plan mental c'est qu'il archive toutes les mémoires et qu'il s'est identifié à ses mémoires! Nous ne sommes pas les mémoires, nous ne pouvons être le passé qui n'est plus. Nous avons à guérir les mémoires. Nous sommes amour et nous portons un sac à dos à transformer, nous ne sommes pas le sac à dos. C'est cette identification à nos mémoires qui nous rend honteux et coupables, incapable d'être nu dans sa vérité ayant peur du jugement de soi-même et des autres. Se délivrer du "juge intérieur" est la clé du chemin (carte 20 sur 21 dans les tarots). Une fleur de Bach intéressante à ce sujet est Beech, le Hêtre pour être-h=infini!

Saboteur, fuyard et menteur!

La partie égotique de notre guerrier de lumière est un expert en stratégie afin de maintenir ses Gardiens d'Ombre en place! Lorsque notre partie lumineuse est sur le point de découvrir le "pot aux roses" il va sortir ses atouts, son génie, ses dernières cartes motiver par sa propre honte et jugement! Il va créer un "résistant saboteur" qui ressemble fort au syndrôme de Pénélope dans la mythologie Grecque. Une partie lumineuse va essayer de construire le jour, et l'autre va saboter et détruire la nuit. 3 pas en avant et 2 pas en arrière ou comment mettre en place des stratégie pour ne pas réussir, ou encore le bénéfice de ne pas réussir! Ce dernier va nourrir ce qu'on appelle aussi le bénéfice de la maladie! Quels bénéfices j'ai à tirer de rester malade/victime?! Tout simplement celui de garder prisons, masques, tyrans et traîtres intactes. Ceci justifie alors le fait de ne pas pouvoir avancer tout en faisant croire que j'essaie! Il y a des experts en la matière!!! D'ailleurs le job des thérapeutes, et autres accompagnants, est bien sur de faire tomber ces " savants saboteurs"...., et ça..., ça ne fait pas beaucoup plaisir aux petits démons!

Ni gentil, ni méchant, juste et rusé comme un renard est le Sage guidé par l'Unité

Gardiens des Chakras, Dragons de Terre, d'Air, de Feu et d'Eau.

Revenons à ces Gardiens d'Ombres érigés par notre EGO. Tout d'abord déshabillons EGO. Avec la conscience des Tarots nous avons E=carte 5= Pape soit le Père Soleil, G=carte 7= Chariot soit le Fils, Mars, le Guerrier de Lumière et enfin O=carte 15=Diable soit toutes les mémoires de perversions empêchant la liberté de la force AMOUR. Ainsi EGO donne le Fils G qui se sert de la force du Père Soleil pour entretenir, protéger et nourrir sa propre ombre, son diable et à travers lui, les gardiens.

Les gardiens symboliques sont de 4 ordres:

  • Gardien de Terre (chakra racine): les remparts en terre, les labyrinthes symbolisant les PROTECTIONS et les PRISONS
  • Gardien d'Air (chakra sacré): les tenues, armures et autres boucliers symbolisant les MASQUES et LEURRES
  • Gardien de Feu (plexus solaire): les armes de toute nature symbolisant l'AGRESSIVITE et la TYRANIE
  • Gardien d'Eau (chakra coeur): les manipulateurs, vicieux et pervers, symbolisant les TRAITRES, LA TRAHISON

Tous les gardiens exceptés ceux d'Eau craignent l'Eau. L'eau emporte La Terre, qui symbolise Vénus et l'Amour (un barrage cède sous la puissance de l'Eau). L'eau rempli un espace d'Air et celui-ci ne peut lui résister (Un vase vide, empli d'air, se videra de son oxygène si on y met de l'eau). L'Eau éteint le Feu (un incendie est éteint par l'Eau). Ainsi chaque gardien dit dragon de Terre, d'Air et de Feu se font tôt ou tard transcender et dépasser par l'Eau Vénusienne. L'amour Vénusienne (chakra coeur) coule sur les chakras inférieurs et les innonde d'amour permettant à l'Être de devenir Amour: Être Amour. Le Gardien d'Eau, comme peut l'être l'Hydre qui est un animal d'eau, à muté jusqu'à RESISTER A L'AMOUR en maîtrisant l'eau, maîtrisant en cela l'Amour.Nous pourrions dire en cadenassant l'Amour. Ce sont les gardiens les plus puissants! L'amitié, la parole et l'amour ne résisteront pas à ces gardiens qui protégeront leurs ignominies jusqu'au bout, jusqu'à la trahison faisant l'adage "La confiance n'exclut pas le contrôle". Voilà pourquoi les Gardiens d'Eau sont insensibles à l'Amour Vénusienne. Il nous faut alors, aller chercher une ressource supérieure pour en venir à bout et les transcender.

Quelle est donc cette FORCE qui n'aura pas peur de l'EAU? C'est la question de la semaine......

L'Enseignement...et la faiblesse devant la lumière

Un puissant et merveilleux texte nous enseignait "notre peur la plus profonde". Cette peur la plus profonde est l'amour. Pourquoi diable, cet amour nous fait tant peur? Car elle met en lumière toutes les parties de nous qui ne sont pas amour et nous en avons honte! Alors un juge s'érige en nous! Ce juge, se met alors à juger ses imperfections d'hier d'une part, ce qui nous empêchera de nous aimer et de devenir plus lumière en refoulant notre propre passé. Enterrant encore plus profondément nos hontes. D'autre part ce juge qui ne souhaite pas mettre en lumière son passé va s'attaquer à ce qu'il juge comme étant une autre problématique! Cette dernière se nomme pour lui "lumière". Oui, le juge intérieur juge l'ombre et la lumière. Ne pouvant, par manque d'HUMILITE, accepter de mettre à jour son propre fardeau, il va s'engager, tel un EGO, à combattre la lumière elle même. Il va rejeter toutes choses et toutes personnes devenant gênantes, devenant trop lumière. C'est ainsi qu'hier les sorcières, les sages (Jésus, Gandhi, Martin Luther King, etc.) les chamans, les prophètes et même les saints curés (frère Roger de Taizé, assassiné en 2005) deviennent la proie de cette ombre et ego féroce. L'homme libre dérange. Cela a été et cela reste encore. Il est si difficile pour nos esprits, parfois étriqués, d'accepter ce qui a été et ce qui est qu'il devient plus facile de jeter la pierre à la lumière qu'à l'ombre.

Parfois je me questionne à ce sujet. Ais je raison, ais je tord d'éclairer ces personnes qui ne veulent ou ne peuvent pas accueillir la lumière, qui se complaisent, par ignorance spirituelle, dans leurs ombres. La difficulté à se dénuder est si difficile que la lumière, peut-être trop éblouissante, devient la partie à rejeter, la partie à abattre, comme je peux devenir la partie que l'on déteste. Je le ressens et je le perçois chaque jour dans ma fonction. Je n'y suis pas insensible, conscient que j'ai cela à dépasser, qu'une conscience supérieure saura m'éclairer à son tour. Je me dis qu'il doit y avoir une clé, une conscience, qui doit permettre que cette résistance ne puisse s'ériger en dualité. Bien, humble, je ne l ai pas encore trouvé, sans doute est ce l'amour inconditionnel, car je ne vois pas ce qui pourrait être le salue, autre que l'Amour avec un grand A. Suis je moi même plus royaliste que le Père? Les sorcières et autres sages étaient-ils plus royalistes que le roi tombant dans le syndrome d'Icare? La fonction "d'éclaireur" de conscience est passionnante en même temps qu'elle nous remet sans cesse en question. Bien sur le coeur a la réponse et c'est à lui qu'il faut s'en remettre afin d'atteindre un nouveau niveau de conscience. Le chemin est infini. Les réponses ne viennent pas toujours aussi vite qu'on aimerait alors il faut continuer à avancer avec la FOI qu'elles arriveront au bon moment, au bon endroit. Je comprends alors pourquoi, dans les peuples premiers, personne ne souhaitait endosser ce rôle bien particulier de chaman et autres sages. Pour certains il était la lumière divine et pour d'autres la peste, le chien enrager à abattre car trop dérangeant. Je ressens avec joie, ceux pour qui je représente l'éclaireur salutaire de conscience, comme je perçois, avec sensibilité, ceux pour qui je deviens le "dérangeant" et qui tôt ou tard se sauveront sans avoir auparavant jeté leurs pierres. Bien sur, ils auront perdu, se seront résigné et auront retourné leur veste, faible devant l'amour. Et moi, aurais je gagné? Non bien sur, car j'aurai failli à élever cette personne. Se remettre en question encore et encore et puis sans doute accepter ce qui est. Vous conviendrez qu'il n'est pas aisé de laisser quelqu'un, seul sur la montagne, face à ses propres ombres. C'est comme l'abandonner. D'un autre coté, n'est ce pas lui qui s'est abandonné lui même? Ne pouvant porter cet enfant de l'univers, qui s'ignore, sur les épaules, nous ne pourrons que le porter dans son coeur, c'est ce qu'il nous restera à faire de mieux. Oui, c'est cela, accepter, ni avec méchanceté, ni avec gentillesse, mais avec justesse le choix de chacun, sans jugement. Puis, accepter, comme le fait l'univers, la colère, la haine et le blasphème de celui qui s'est abandonné, car là, il aura retrouvé vigueur. La porte de sortie, pour l'un et pour l'autre reste finalement de devenir l'unité pour être en paix, conscient que tous deux ont chacun leur propre maître.