Mon accompagnement

Attrape ton Rêve! 

Paragraphe 2

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Mon premier Accompagement: le mien ! 

J'ai été élevé à la ferme... Très tôt, les week-end et les vacances rimaient avec "travail à la ferme". Mon père n'était pas forcément un tendre. Finalement "merci" à lui. Quelle école de vie! L'été c'était 7h30 dans la cours. une pause de 12h à 13h30 pour continuer dans le meilleur des cas jusqu'à 21h. Moisson, système d'arrosage, piochage à la main de quelques hacetares de betteraves, débardage de plusieurs centaines de stères de bois débiter durant l'hiver, et surtout ramassage de trois cent à quatre cent tonnes de pailles en petites bottes! Ça forge un homme! A plus de 60° sous les toitures, nous rangions, en pantalon par protection, poussière en prime, des milliers de bottes de 20k à 25kg. Après chaque cargaison, nous finissions en nage, ruisselant et cela pendant plus d'un mois. Nous rêvions qu'il pleuve pour pouvoir bénéficier d'une trêve! Je dormais sous la toile de tente au milieu des bois et lorsque j'entendais la pluie ruisseler... je là remerciais vivement! Nous avions la hantise de casser du matériel parce que ça ne faisait pas vraiment rire mon père... C'était l'école de la "démerde" et il fallait mieux apprendre vite sans quoi une voie grave résonnait très vite à nos oreilles. Des jeunes du village venaient nous aider. Qu'ils étaient courageux. Grâce à eux, j'ai appris le leadership: être devant et montrer l'exemple devant des travaux particulièrement éprouvants. Nous étions endurants et trouvions malgré tout à rire et à nous amuser. Cela à jalonner toute ma jeunesse. 

Entre l'école et l'exploitation agricole ma table de chevet était parsemée de livres: astrologie, tarot de marseille, graphologie, morphopsychologie, psychologie, hypnose, pendule, etc. J'avais un cerveau droit, féminin et intuitif, très développé. Quelque part je rêvais d'être "Profiler"! Toute cette dimension me passionnait... et elle continue! 

Lorsque est venu le service militaire, j'ai demandé à servir dans une "Compagnie de Combat". J'ai passé mon peloton d'élève gradé durant l'hiver.  Ensuite j'ai eu la change d'incorporer une "Compagnie de Recheche et d'Intervention" qui partait pour 4 mois en mission de renfort en Nouvelle-Calédonie! J'ai pris un pied d'enfer avec un Lieutenant exigeant mais à la hauteur de mes attentes:il était tout le temps devant. Respect! Nous avons mener des missions et des entrainements qui ne laissait pas de place aux "branleurs" et ça me plaisait plutôt! De retour de Nouvelle Calédonie j'ai été incorporé dans une Compagnie d'Instruction. J'étais instructeur pour les nouvelles recrues et ça aussi ce fût une belle et riche expérience. 

De retour à la vie civile, j'aurai dû m'installer sur l'exploitation familiale mais mon caractère endurci ne colloit plus avec la vision d'esclave de mon père. J'ai pris ma liberté. "Être" a toujours été plus fort qu' "Avoir" chez moi. J'ai toujours primé la liberté, l'aventure au confort des prisons dorés. J'ai eu la chance et l'audace d'expérimenter différents métiers. Quand j'avais fait le tours ou que ça ne me convenait pas, c'était simple: je partais. Quand une porte se ferme, il y en a toujours une autre qui s'ouvre. 

Par la suite, à 26 ans fougueux comme à mon habitude j'ai monté une SARL dans les produits de terroir, puis une deuxième SARL à 29 ans. Mais là n'était pas ma place et les esprits m'attendaient ailleurs! J'ai eu la "chance" de faire une faillite d'entreprise avec les "huissiers au cul" comme on dit! Ça aussi ça forge un homme! IChuter est une chose, rebondir en est une autre! C'est à ce moment que la vie m'a ouvert une nouvelle porte, celle de commercial dans la phytothérapie. Je retournais à mes amours d'enfance. J'ai recommencé mes lectures dans les domaines des médecines naturelles et suivi des formations en naturopathie, magnétsime, etc. L'enfant avait retrouvé son parc de jeux! Mais très vite, les esprits m'ont poussés vers la sortie où une grande porte m'attendait: m'installer à mon compte en tant que thérapeute. J'avais 36 ans. Un an après je faisais ma montée de Kundalini. Quelques mois plus tard, je parlais aux arbres et aux esprits! La voie du Chaman était enfin ouverte! Les esprits avaient trouvé le temps long! J'ai continué à vivre mes épreuves et mes initiations tantôt seul, tantôt avec d'autres chamans ou sages. Pour autant "Cheval Fougueux", le premier nom que m'ont donné les esprits, aimait bien se forger par lui même, monter ses montagnes en se démerdant. Le monde des esprits n'est pas un monde de bisounours et leur enseignement n'est pas "gentil". Peu importe, l'école de la vie m'a forgé un caractère bien trempé, je m'accroche et je ne lâche pas à la première difficulté. J'aime les défis! J'aime à dire que je me suis fabriqué tout seul, un "self made man" comme on dit. Même si beaucoup de personnes m'ont permis mes pas-sages successifs: gratitude. La vie m'a appris à "Devenir Soi" à la force du poignet, du courage puis de la méditation.

Au delà de mes activités thérapeutiques et chamaniques, ce qui m'animait naturellement et m'anime toujours c'était d'accompagner les gens à "attraper leur rêve", autrement dit "être et faire ce qu'ils aiment". Cela se faisait pas à pas, dans un accompagnement au long court. Quel bonheur de voir la chenille devenir chrysalide puis de regarder le papillon s'envoler. Il s'en passe des années pour que puisse être cette métamorphose humaine! A bien y regarder j'aidais les autres à faire ce que la vie avait fait avec moi: s'ouvrir à sa propre réalisation! Elle m'avait formé et forgé pour cela avec amour et humour mais sans complaisace aucune.  


Comment? 

Aujourd'hui, après ces années d'école de vie et ces 10 années de chamanisme (seulement!) les prétendants viennent d'eux mêmes, Nous nous choisissons mutuellement 

Paragraphe 5

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.