Plantes Sacrées et Chamanisme

Les Plantes Sacrées Revisitées chamaniquement

Vous trouverez, pas à pas dans ce Blog, des ressources du Règne Végétal avec leurs "Informations Traditionnelles" coté scientifique et leurs "Informations Vibratoires" coté spirituel. 

Au fur et à mesure du temps, qui m'est compté, vous pourrez trouver des informations de Plantes Sacrées relatives à:

1- Aliment-Thérapie - Alimentation
2- Aroma-Thérapie - Huiles Essentielles
3- Phyto-Thérapie - Plantes Médicinales
4- Plantes Maîtresses

Merci de faire bon usage de ces informations sans vous en approprier la création. Merci, Grand Ours Chaman.

Ressources et Plantes Sacrées dans le Chamanisme et pour le Chaman.

Depuis tout temps, l'Homme à trouver dans le Règne Végétal des ressources insoupçonnables pour se guérir.

Si l'approche à tout d'abord été "empirique", elle est devenue "scientifique" avec l'avènement de la chimie. Très bien! Le cerveau droit (empirique, observateur, intuitif) qui avait quelques années d'avance sur le cerveau gauche (analytique, scientifique) à ouvert les portes de la connaissance. Le Féminin Sacré étant l'intiateur du Masculin. Aujourd'hui, nous avons la chance de réconcilier notre Yin et notre Yang, notre cerveau droit et gauche afin qu'ils fonctionnent ensemble: l'Amour. 

Aussi, si nous pouvons mieux comprendre l'usage d'une plante par la connaissance de sa chimie: ses principes actifs, il n'en est pas moins intéressant de redonner un peu de place à sa dimension "alchimique". Celle-ci nous ouvre les portes de notre être sacré qui est avant tout "ÉNERGIE". C'est une approche spirituelle et vibratoire du vivant. Foutaise diront les étroits d'esprits bien "cerveau gauche" qui en ont oublié leur ennemi Albert Einstein qui par son équation E=mc2 leur indiquait que la matière était de l'énergie et celle-ci de l'information en mouvement. Amnésie cérébrale des dits cartésiens qui n'en ont que l'apparence.

Le Chamanisme et le Chaman nous ouvre la voie Féminine capable de se réconcilier avec la Masculin. Si le creveau gauche, masculin, est QI (Quotient Intellectuel), le cerveau droit, féminin, est QE (Quotient Emotionnel). Si l'un était meilleur que l'autre ça se saurait, même si le QI est convaincu que c'est quand même lui le chef! Pour autant, c'est le "mariage" qui fait la "magie-ra" (anagramme) la magie de papa soleil, c'est à dire la fusion du yin et du yang, du Qi et du QE. Ouai... mais c'est qui le chef?!

Ainsi, l'ouverture de notre capacité réceptrice, féminine,  nous permet de nous connecter aux fréquences vibratoires des différents règnes et par là des différentes ressources qui peuvent nous accompagner à équilibrer notre "être humain". 

Chaque règne est ressource, émetteur de fréquences. Chaque plante est une ressource émettrice de fréquences capables de nous aider à retrouver un état d'esprit harmonieux. C'est juste un réalignement à l'unité. Tout ce qui fait nos mal-êtres et nos maladies est une dualité entre l'Esprit et l'Âme, entre le fils et le père, entre l'élève et le maître, entre la tête et le coeur. L'energie créatrice est première, elle est l'unité, la source créatrice; A chaque fois que j'enfreins les lois de l'univers, je me mets en dualité avec elle. Le seul remède est de renouer avec l'unité et c'est là qu'une ressource, qu'elle soit du règne minéral, végétal, animal ou humain, peut m'aider à me remettre au diapasion de la symphonie universelle. Ces ressources, dans la dimension chamanique, nous les appelons des esprits. Ce sont des fréquences vibratoires uniques, ayant une polarité négative/yin et positive/yang, capable tous comme les "Fleurs de Bach" de transformer un état d'esprit négatif en état d'esprit positif par sa simple vibration. Dans tous les cas, il s'agit d'un mariage, d'une fusion entre deux énergies: nous et la ressource extérieure. 

Ceci est l'art de la guérison dans la conscience chamanique et encore plus dans l'art de la Médecine de l'Ours. 

Pour aller plus loin: Stage Chamanique en pleine Nature "Nature sacrée"

Pas à pas, à travers des rituels chamaniques vous retrouverez votre Nature Profonde connectée à Tout et à Tous. L'inconscient fera place à plus de conscience.

Nous prendrons le temps de conduire des Cercles de Paroles. Nous ferons des Offrandes aux Esprits. Vous recevrez des Enseignements Spirituels. Vous avancerez au son du Tambour dans des Voyages Chamaniques et irez à la rencontre de vos Esprits Animaux Alliés. Peut-être trouverez vous votre Animal Totem, votre "Médecine". Nous apprendrons à écouter les Esprits de la Nature. Nous communierons avec la Médecine du règne Végétal, des Arbres mais aussi del'Eau et du Feu Sacré. Enfin, après une nuit de Garde du Feu, vous rentrerez dans la Hutte de Sudation pour vivre un rituel amérindien de purification puissant. 

Vous vivrez une semaine chamanique intense qui vous marquera à vie! 

Aliment-Thérapie

Avant propos

Par mon approche chamanique, j'ai cette chance d'avoir développé mon ressenti et par là ma dimension féminine et réceptive. Aussi cette capacité réceptrice me permet d'entendre et de ressentir la vibration, la signature vibratoire, l'énergie informée qui anime le vivant. Ceci est vrai pour l'humain, mais aussi et bien sûr pour tous les autres règnes: minéral, végétal et animal. Si l'on regardait ça du coté de la physique quantique on ferait l'analogie avec un poste radio capable de capter des fréquences plus ou moins longues ou courtes. J'ai "juste" développé ma radio réceptrice et parralèlement émettrice.

Pour ce qui est de l'Aliment-Thérapie sans faire ici un cours sur mon approche, je vous laisse quelques points de vue ci après:

L'aliment quelque qu'il soit est énergie: (E=MC2) doit-on encore le rappeler?  S'il est énergie il est tacitement "information" tout comme nous le sommes. L'ensemble de l'information qui m'anime est mon "état d'esprit" tout comme l'est un "état d'esprit d'aliment". Je suis information, l'aliment est information. 

Alors pourquoi diable ai-je une addiction ou un rejet voir même une allergie pour tel ou tel aliment? Bon, d'accord, ils sont frelatés à coups d'exploitation et de pesticides,, modifiés génétiquement, et pour les produits transformés remplis de chimie bienveillante... Je vous l'accorde, c'est pourquoi je vous conseille vivement d'acheter vos aliments biologiques, notamment et avant tout des fruits et des légumes et de les cuisiner vous-mêmes. Si vous pouvez, cultiver vous-mêmes vos fruits et légumes avec beaucoup d'amour car toute la clé est là, partout la même! Je suis donc bien d'accord avec vous mais n'empêche que tout le monde ne fait pas l'allergie au pain et par là au terrible gluten, ou au lait, le nouveau pestiféré, etc. Tout est poison et médicament, c'est la dose qui importe: buvez trop d'eau et vous mourrez, n'en buvez pas et vous mourrez aussi! Dans ma vision chamanique du monde, tout a absolument sa place sur notre Terre-Mère pour la simple raison que tout est: principe de réalité, et que tout est "ressource". Une information, appellée communément "esprit" dans notre vocable chamanique est toujours une ressource. Un ressource est ce qui nous permet de passer d'un état à un autre, de faire des pas-sages et par là d'évoluer ce qui est le propre de toutes éspèces sur terre et plus particulièrement l'Homme. 

Quand j'affectionne un aliment particulier, alors est-ce que sa ressource me procure un bénéfice immédiat, mais sans aucun doute éphémère? Et pourquoi m'apporte t'il un semblant de "mieux-être" et d'ailleurs comment pourrait-il m'apporter un mieux-être durable? De même, pourquoi mon corps a du dégout pour un aliment en particulier? Pire encore, pourquoi me donne t'il une allergie qui peut-être dans certains cas mortel?!

Dans notre visions mécanique et robotique propre au cerveau gauche masculin et machiste, il suffit d'enlever l'aliment nuisible ou l'allergène et l'affaire est réglée! Vous rajouterez une petite dose d'antihistaminique à vie et ce sera encore mieux! Très, très cartésien cette affaire! Tu as mal à la jambe, coupe là, tu n'auras plus mal! A la fin de ta vie, on t'a enlevé tous les organes gênants et tous les aliments nuisibles! Tu finis cul de jatte à manger des graines, preuve que tu es devenu un pigeon! J'aime bien la dérision car plutôt que de se battre "contre", elle permet d'en rire mais surtout de faire réfléchir ceux qui veulent bien s'en donner la peine! 

J'en arrive enfin à la clé! Nous ne pouvons comprendre la vie et l'être humain sans une approche holistique: physique, émotionnelle, psychique, énergétique et spirituelle et in finé surtout spirituelle car la vie énergie est "Conscience", Elle est yin/yang, ombre et lumière, féminie et masculine, dualité et unité. Aussi:

  • Lorsque je suis addicte d'un aliment et à vrai dire dépendant c'est que celui-ci nourrit en moi une partie coupée de la source, coupée de mon amour propre. Tout aliment est "amour", c'est l'unique ressource que nous cherchons tous et partout en même temps qu'elle nous fait inconsciement terriblement peur. Ainsi, l'addiction nourrit une partie blessée, duelle, en souffrance et inconsciente en moi. C'est comme si je nourrissais un lion en cage! Soyez sûrs qu'il ne sera jamais heureux! Le seul chemin sera de le libérer tout comme vous! Vous libérez de quoi? De cette mémoire inconsciente, de cet état d'esprit duel qui souffre en toi! Cela s'appelle prendre soin de soi, se connaitre et reconnaitre, prendre conscience de qui nous sommes. Bref tout un chemin de sage, chamanique, spirituel, etc. etc. 
  • Lorsque je suis allergique c'est la même chose mais cette fois-ci inversée! Une mémoire, un inconscient, une souffrance non résolue en moi rejette la vibration de l'aliment, l'esprit, pour la simple raison que c'est exactement l'état d'esprit que je rejette en moi. "Non, non, pas du tout dit l'inconscient, incosncient de sa propre souffrance!" Je m'explique: vous êtes allergique à l'huitre qui est une vibration d'hyper-sensibilité. Lorsque cet esprit s'invite en vous par la voie de l'alimentation, il devient impossible pour votre corps d'accepter cette énergie d'hyper-sensibilité car elle vous ferait toucher, ouvrir une blessure que vous n'êtes pas prêt à ouvrir. Votre dualité n'est pas prête à faire sa mue en unité. Dans un principe de confort émotionnel (cerveau limbique) et de survie (cerveau reptilien) votre cerveau ne vous croit pas capable de résoudre cette souffrance. Il ne veut surtout pas que vous puissiez ouvrir "la cage au lion". C'est ce qui programme de magnifiques masques en vous, une façon de vous protéger et dont vous êtes totalement "possédés". Ce masque, ce blocage, cette résistance vous possède, elle est plus forte que vous, plus fore que la ma^trise de votre esprit. Vous voilà en pilote automatique sans commandant de bord! Et vous pensez encore que vous "contrôlez" tout?! 1% de votre vie, certainement oui! 

Dans la chimie comme l'alchimie, notre ami Lavoisier disait "Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme". Guérir, c'est changer, guérir c'est se transformer, guérir c'est passer de l'inconscient au conscient! Bien sûr cela nécessite un effort que peu de monde est prêt à faire. On veut juste un médicament qui transforme notre dualité! C'est à mourir de rire non? Qui est responsable de sa dualité? Nous-mêmes, non? Qui est responsable de l'accompagner jusqu'à l'unité? Nous-mêmes, non? Alors c'est super, je suis toujours "le problème" et "la solution" à la fois! Humilité tu as encore de l'avenir devant toi! Ce qui est vraiment génial lorsqu'on ouvre un tant soi peu son esprit "sectaire" (ouai, les rôles sont souvent inversés!) c'est de comprendre que nous pouvons tout guérir, tout transformer hormis une seule chose: ce qui a été et ce qui est! Ceci a été ou est la réalité et vous ne pourrez jamais le changer! Par contre votre vision, votre ressenti de ce qui a été et de ce qui est, ça vous pouvez le changer! Vous ne changerez jamais la réalité, mais vous avez accès et la possibilité de transformer ce qu'elle a généré en vous dans sa dimension émotionnelle, psychique, énergétique et spirituelle puis physique. La non acceptation d'une réalité d'hier est la blessure inconsciente d'aujourd'hui et aujourd'hui je peux peut-être allé chercher la "ressource" qu'il me manquait hier pour "accepter", me libérer de ma dualité et être en paix=unité=santé. Un mal-être et qui plus est une maladie est "un conflit du passé en attente de résolution". Autant dire que la vie, pour ma propre évolution et sérénité, tient à tous prix à me permettre d'apprendre la leçon que je n'ai pas pu intégrer jadis! Tout est absolument parfait, l'imperfection est parfaite, de même que la perfection est imparfaite... 

Après ces quelques mots, qui seront dans certains cas rejeter ce qui est tout à fait normal! Par principe de prudence nous rejetons tout ce que nous ne connaissons pas, tout ce que nous ne comprenons pas, tout ce qui est inconnu! Puis, sagesse revenue, nous décidons d'explorer, d'expérimnter! Exactement ce à quoi la vie sert! Par chez nous, dans le chamanisme nous disons que: "le chamanisme ça ne s'explique pas, ça se vie". C'est l'expérimentation consciente qui nous sort de l'enfermement, des croyances et des doctrines obsolètes. C'est justement là qu'on vous attend: expérimenter l'alimentation en pleine conscience et peut-être trouverez-vous des clés à vos maux! C'est à vous de jouer, je ne vous donne pas toutes les pièces du puzzle, ce serait oublier que vous aussi vous avez une âme capable de vous enseigner... C'est à vous d'en prendre conscience....

Dans tous les cas, vous trouverez ci dessous quelques signatures vibratoires, quelques signatures d'esprit de diverses aliments! Vous retrouverez là une approche propre aux chamanes mais aussi celle d'Edward Bach, célèbre pour ses Fleurs de Bach, ainsi que Samuel Hahnemann, père de l'homéopathie :

Ail : le potentiel divin  et unique révélé.

L’ail positif nous aide à se détacher de tous nos liens et nos schémas affectifs erronés. C’est l’ail qui repousse les vampires ! Le détachement se fera tant venant de nous que des autres. L’intérêt est de retrouver sa divinité, sa blancheur, son être solaire, ses facettes et qualités propres. Une belle façon de retrouver notre identité, libre sans être affecté par le monde extérieur.
Clé : individualisé, s’est reconnu, libre, retrouve ses valeurs, se reconnecte à son être pur : son artiste.
L’ail négatif, trop terrien et trop coupé de son propre être divin, de son propre potentiel, se rattache à tout ce qu’il voit. Il ne cesse de piller l’énergie à l’extérieur. C’est un vampire d’énergie. Il pompe les autres et de ce fait ne s’appartient plus. Il devient les autres, comme tout le monde au lieu d’affirmer sa différence.
Clé : dépendant, trop affectif, soumis aux autres, n’aime pas être seul, vampire, perdu.

> Pour les gens qui n’aiment pas être seul, qui ont toujours besoin de s’occuper et d’être actif

Alcool : de la mort à la vie, de la haine à l’amour.

L’alcool positif rend « fou » et en cela il libère les inhibitions, les interdits. Il nous donne la force d’oser, du courage, d’être vrai, d’être soi sans tricherie. Il nous reconnecte à la force solaire du père soleil. Il ravive la flamme d’amour et rend joyeux. Il est la force de liberté qui brise les chaines de l’esclavage. C’est une réelle force vive, l’eau de feu, l’eau de vie qui ranime la flamme…plus haut. Consommé dans le sacré et en conscience, c’est un véritable médicament qui brûle nos haines et nos souffrances.
Clé : force de vie, courage, foi, esprit combatif, donne le courage d’aimer, d’être soi, libre.
L’alcool négatif embrume l’être perdu. Il l’enferme dans un paradis illusoire, un feu follet. C’est une force destructrice, auto-destructrice, comme si nous avions besoin de « tuer » quelque chose qui nous empêche d’être et d’être « amour ». C’est une façon « matière » d’essayer d’éliminer l’impur, la haine, la guerre, le vol et le viol en son esprit. En prenant ce chemin, l’être fait mourir tout son être. Il meurt sans avoir pu se guérir de ses souffrances les plus vils et les plus tenaces. Il peut libérer nos monstres intérieurs et les rendre agressifs, les faire passer à l’action dans la violence avec orgueil.
Clé : autodestruction, difficulté à maitriser ses souffrances, son mal-être, violence, orgueil, résignation

> Pour les gens qui ne trouvent pas la force par eu même d’affronter leur psyché, leur inconscient négatif. Pour les gens qui manquent cruellement de foi et qui n’arrivent pas à s’engager dans la voie spirituelle.

L'esprit de l'alccol est un esprit puissant qui doit être non seulement consommer avec modération mais surtout dans une conscience sacrée, celle d'une médecine toute particulière. 

                                                                              

Banane : je suis une force tranquille, souriante, sans peur ni crainte ! Je suis capable !

La banane positive nous apporte ce sentiment de force et de puissance intérieure. Je suis alors capable d’aller de l’avant, d’avancer sans crainte ni peur. C’est une force tranquille, sûre d’elle, presque nonchalante, elle avance au rythme qui lui convient, sans esprit de compétition. C’est une invitation plaisante à son propre voyage et avec le sourire.
Clé : facilité, capable, tranquille, rassuré, force tranquille : la banane !
La banane négative rend la vie infernale. La vie est une montagne impossible, un enfer trop difficile. Le sentiment d’impuissance, d’incapacité nous envahit et c’est le renoncement devant le chemin.
Clé : sentiment d’incapacité, impuissance, renoncement

> Pour les gens qui se sentent impuissant devant la tâche et qui renoncent facilement.

                                                             

Brocoli : l’ingénieux cerveau au service du cœur !

Le brocoli positif est branché ! Il est perspicace, studieux, méthodique et ingénieux. C’est un chercheur qui a de la suite dans les idées. Il sait user de son cerveau qui est vif. C’est un cérébral, un génie, capable de passer des heures dans sa passion. Il a su mettre son cerveau au service de son cœur et ensemble ils excellent.
Clé : étudiant hors pair, ingénieux, passionné, capable, cérébral efficace, génie. Moral vif.
Le brocoli négatif est paresseux. Il ne comprend rien à rien mais ne fait aucun effort. Toutes recherches, réflexions le fatigue vite et il préfère s’en arrêter à la première difficulté. Sans aucune passion ni ambition sa vie est plutôt morne et préférera des métiers où il n’a pas à se servir de sa tête. Le moral est bas.
Clé : paresseux, ne fait pas le moindre effort, se contente du minimum, ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

> Pour les gens qui ne sont pas prêts à faire des efforts mentaux et personnels pour arriver à leur fin, se fatiguent vite et abandonnent facilement.                                                           

Café : de l’amertume de la vie à l’amour de la vie.

Le café positif est tonique. Il vient nous aider à dépasser nos rancœurs et nos amertumes. Nos déceptions affectives, amoureuses se voient transcendées pour se relier dans le cœur. En cela il vient nous aider à nous reconnecter à notre amour propre, à notre âme et non à dépendre d’un amour extérieur. Voilà pourquoi il est tant prisé, car nous sommes trop « extérieurs » et pas assez « intérieurs ». Nous ne nous appartenons pas assez. parce que nous ne nous aimons pas assez. Il nous libère de toutes ces aigreurs pour enfin être soi-même.
Clé : tonique, amoureux de la vie, joyeux, dynamique, enthousiasme, est dans l’amour de soi et des autres, plénitude.
Le café négatif broie du noir. Il est aigri de la vie, rumine, en veut à tout le monde. Son état d’esprit peut-être celui de la rancœur mais aussi de la haine et de la vengeance. Il se dit que lui est bien mais que tout le monde est mal, tout le monde est mauvais. Il est aigri de la vie, presque mort, il ne veut plus vivre, son cœur ne bat plus, l’amour est devenu absent et sa vie est devenu vide et dure.
Clé : triste, amer, aigri,, sans cœur, cœur froid et fermé, n’aime plus la vie et peut-être perver...

> Pour les gens qui n’ont plus la force ni de vivre ni d’aimer, qui ont besoin de nettoyer leur cœur de tout ce qui les encombre.

                                                                

Carotte : je retrouve mon âme d’enfant et m’amuse de tout.

La carotte positive est ancrée, ferme et bien décidée à prendre sa place sacrée sur terre. Elle s’ouvre à une belle et humble estime de soi. Elle s’affirme, s’amuse, et vie sa vie à travers ce qu’elle aime. Elle ouvre à la pleine conscience d’être un enfant de l’univers venu s’amuser dans le grand jeu terrien avec joie. Elle est.
Clé : vie sa vie sans se préoccuper des autres, s’amuse dans la vie, prend plaisir à tout, s’émerveille, accepte son incarnation.
La carotte négative est timide, fragile voir faible. Elle a peu d’estime d’elle et ne se sent pas à l’aise dans ce monde qu’elle a tendance à fuir. Le monde, les gens lui font peur. Elle aimerait d’être dans un autre monde. Souvent rêveuse, elle fuit la réalité et se coupe de la vie, de sa propre incarnation.
Clé : timide, réservée, fragile, n’ose pas, ne s’aime pas et semble tout le temps déranger, désintérêt de la vie.

> Pour les gens qui ont du mal à s’affirmer, à être eux même et à explorer leur propre chemin de vie sur terre.                                                          

Champignons : je suis un guérisseur des profondeurs.

Le champignon positif des sorcières est un puissant guérisseur, un puissant transmutateur. Le champignon nous invite à nous déposséder, par la guérison, de notre égo/moi/mental, règne animal afin de mourir à lui et renaitre au soi, au plan spirituel dont le cerveau est le cœur, à l’unité. Ouverture au règne humain vénusien.
Clé : guérisseur spirituel, purificateur, conscience de l’unité, esprit saint
Le champignon négatif est un pervers. Il transforme l’amour en haine, le bonheur en malheur, la paix en guerre. C’est un destructeur qui tue. Perver, vicieux, obsédé, maléfique, c’est le diable incarné très plutonien.
Clé : perver, violeur, destructeur sans fois ni lois, tueur né, violent, agressif, dictateur

> Pour les pervers haineux, les personnes en grave maladie, mal-être profond ou en quête spirituelle.                                                      

Chocolat/cacao : de la guerre à la paix.

Le chocolat positif réconcilie avec la vie. Il est douceur, sensualité, chaleur. Il réconforte en intériorisant l’être dans son être sacré. Il lui permet de vivre la vie de l’intérieur, dans la douceur de l’amour, détaché des violences extérieures. C’est en cela qu’il est tant prisé, il nous reconnecte avec notre centre, notre cœur, en libérant tout ce qui n’est pas amour, tout ce qui n’est pas Un, pas Soi. Il nous libère de la dualité. Il ouvre à un monde intérieur réconfortant, un paradis lumineux ou l’amour est roi. En cela il permet le lâcher-prise.
Clé : douceur de vivre, sagesse, amour, plénitude, paix, calme, sérénité, être en soi, réconfort.
Le chocolat négatif s’est résigné à vivre dans la dualité, la violence, le combat l’agressivité. Il est violent, amer contre la vie. Il n’aime pas la douceur, il aime la fureur, la guerre, le duel. Il excelle dans les mélodrames et imagine des scénarios macabres d’extermination, voir même de fin du monde. Il se nourrit d’apocalypse, de haine et de violence. C’est un guerrier destructeur qui aime la guerre. Il est inversé, perverti.
Clé : aime la violence, la guerre, le combat, la dualité, s’alimente de haine et de destruction.

> Pour les gens dont la vie est un combat, une guerre et qui peut-être l’alimente en créant sans cesse des mélodrames ou en prenant plaisir à se réaliser dans la violence, dans le négatif. Quête de douceur.                                                             

Cassis : voir la lumière même dans l’ombre !

Le cassis positif permet de voir au-delà de l’ombre. L’ombre, l’obstacle, l’épreuve est nécessaire pour faire germer la lumière. Au-delà de l’ombre : la lumière. Ainsi le cassis nous aide à percevoir en toutes choses une perfection, l’ombre est là pour nous pousser vers la lumière. Tout est donc parfait, même l’imperfection. Parfois les yeux ne voient pas ce qui est et pourquoi les choses sont là où se manifestent de la sorte. Avec le cassis, vous acceptez ce qui est avec la foi qu’une perfection est entrain de se jouer même dans les plus grandes épreuves. Votre potentiel se libère sans barrière, car il y a toujours une issue positive.
Clé : foi du chemin, foi en son âme, caractère positif et confiant, lâcher prise, légereté et simplicité.
Le cassis négatif broie du noir et ne voit que le noir même lorsque la lumière est là. Sortir des préjugés, des visions négatives, nous ouvrent à accueillir la vie avec joie, foi et acceptation. L’esprit négatif est tourmenté, malmené, sclérosé, enfermé et ne voit pas le bout du tunnel ! Oh désespoir ! Il se lamente sur son sort et sur le sort du monde, s’empêchant toute pensée créatrice et libératrice. Caliméro s’autoalimente.
Clé : pessimisme, tristesse, désolation, lamentation, injustice, dépression, caractère négatif.

> Pour les gens qui ne voient que du noir, déprimé, n’arrivant jamais à voir l’étincelle lumineuse dans la pénombre.                                                                     

Céleri : je retrouve la vie et l’envie de vivre avec enthousiasme

Le céleri positif nous parle d’ancrage avec fermeté et tonicité. Une force d’affirmation de soi donne le courage d’aller jusqu’au bout de son histoire, son karma. Le céleri est bien décidé à vivre et à prendre sa juste place dans une énergie active et dynamique. Il souhaite donner du gout à sa vie afin de vivre son unicité.
Clé : volonté forte d’incarnation, décidé à vivre pleinement en explorant toutes les facettes de la vie.
Le céleri négatif se rétracte, se renferme dans une bulle chétive et étriquée faisant de lui un « mort/vivant ». Hors de question de vivre, pour lui. Au mieux tenter de survivre mais sans aucune motivation, plutôt par acceptation de subir la vie, ou par conditionnement « il faut vivre ». Aucune motivation, aucune énergie, pas envie, tout est mort chez céleri négatif.
Clé : absence de vie, mort de l’âme, sans flamme, éteind, mort, résigné, subit la vie comme un zombi, dépression.

> Pour les gens qui dés la naissance ou après un choc ont perdu totalement le gout de vivre et sont absents.                                                           

Cerise : la générosité de vie applaudie !

La cerise positive est généreuse et imprévue. Elle est rapide, présente, ne passe pas inaperçue et on pourrait même dire qu’elle est éclatante. Elle brille par ses qualités qu’elle ne cache pas sans pour autant être exubérante. Elle sait délivrer le meilleur d’elle-même, sans en faire trop. Elle est fort appréciée de tous pour ses dons que chacun reconnaît. Elle est la sagesse et l’excellence à la fois dans un tourbillon de folie.
Clé : généreuse, riche, altruiste, brille par ses dons,  présente et discrète à la fois, un exemple de sage-folie.
La cerise négative, se cahe, se fait toute petite et si seulement elle pouvait ne rien donner aux autres, tout garder pour elle. Elle est mesquine, étriquée et finie par faire pitié avec son comportement mesquin voir espiègle. Ce sont des gens qui récupèrent tout, entassent, collectionnent sans même jamais s’en servir.
Clé : mesquin, grippe-sous, envieux, étriqué, entasse, garde tout pour posséder toujours plus, nécrosé.

> Pour les gens devenus malade du matérialisme, qui veulent tout conserver et garder pour eux sans jamais rien user, utiliser ou donner.                                           

Citron : un esprit léger, clair et vif !

Le citron positif est rapide, léger, fluide, il vole ! Il est plutôt fin, bien dégraissé, avec peu il fait beaucoup. C’est une petite tornade, très vive, qui a beaucoup d’idées, très créative, très motivée. Il va jusqu’au bout de ses projets car il concentre toutes ses énergies dans le même but. Il a la foi.
Clé : foi, esprit clair et sain, motivé et vif d’esprit, simple, s’amuse et va à l’essentiel.
Le citron négatif est surchargé, il est lourd. Trop dans le mental, il a 15.000 idées qui se bousculent dans sa tête ou peut-être n'arrive plus à en avoir! Il part dans tous les sens et finalement ne brasse que de l’air et n’arrive à rien. Il ne sait pas se poser et écouter son âme cœur qui lui ouvre la voie dans la simplicité.
Clé : trop dans le mental, complique tout, veut faire 10.000 choses à la fois, se fatigue vite, consumérisme

> Pour les gens qui ont des surcharges de tout type : poids, mental, financier, etc. et qui ne savent pas aller à l’essentiel, cherchant des solutions mentales plutôt que « céleste », qui cherchent à avoir plutôt qu'être.
                                                                 

Courge : du passif absent à l’actif présent.

La courge positive est généreuse. Elle puise sa richesse de ses consciences et de ses expériences. C’est une amoureuse de la vie. Elle transmet avec passion ses recherches ce qui en fait quelqu’un de passionnant. C’est d’ailleurs une passionnée que rien n’arrête. Tout l’intéresse et tout lui sourie.
Clé : générosité, passionné, communicatrice, charismatique, richesse intérieure.
La courge négative est poussive, flémarde, lymphatique. Elle s’épuise d’un rien. Vivre est épuisant pour elle. Elle ne s’intéresse à pas grand-chose. Elle va surtout chercher à se remplir de façon abrutissante: aliment, TV, jeux vidéos, etc. Elle n’a pas le courage de s’élever.
Clé : vide, sans vie, ne s’intéresse a rien, sans motivation, très terre à terre, sur-consomatrice.

> Pour les gens que la vie n’intéresse pas et qui se gave de choses inutiles : TV, aliments, etc.

                                                                     

Fraise : je suis un sage philosophe discret et observateur. J’apprends

La fraise positive est fragile et sensible, la fraise est discrète. Elle est le symbole de la sagesse. Elle s’intéresse, écoute les avis de tout et tous. En fait elle cherche à comprendre les motivations et les rouages des comportements des êtres sur terre. Nous pourrions dire que c’est une philosophe qui se nourrit des lois universelles. 
Clé : sagesse, discrétion, écoute, se tait, silencieuse, observe, philosophe, 
La fraise négative sait tout sur tout ! Elle a une grande gueule. Quand elle a parlé, elle a tout dit et bien sûr elle a raison. Elle n‘entend ni n’écoute les autres. Elle a tout vu et tout fait, c’est le symbole du macho, vantard, arriviste aux gros bras, exubérant et qui n’a peur de rien, en façade ! C'est peut-être aussi le roi des "fake news" qui ramène sa fraise! 
Clé : grande gueule, monsieur je sais tout, arriviste, prétentieux, flambeur

> Pour les gens exubérants, faux semblant et superficiel, as du paraître sans profondeur.

Kiwi : l’enthousiasme fédérateur !

Le Kiwi positif est riche, tonique, volontaire, plein de vie et toujours partant pour de nouvelles aventures. Il mange la vie par les deux bouts et il faut pouvoir le suivre. Il a un certain leadership et peut entrainer les autres à le suivre dans de folles aventures. C’est un moteur de vie, un élément fédérateur.
Clé : enthousiasme, toujours partant, volontaire, efficace, rapide, élément moteur.
Le kiwi négatif est mou, il attend tout des autres et ne prend aucune initiative. Il se laisse aller, a tendance à s’empiffrer et grossir. Au mieux il suit le mouvement, le groupe, au pire il peut rester des heures devant la Tv à manger. Seul, il n’a aucune motivation, aucun entrain, il est totalement dépendant, vité épuisé.
Clé : mou, passif, souvent solitaire, se rempli d’inutile car il n’arrive pas à se remplir. Sans jus.

> Pour les gens qui passent leur temps devant la TV ou les jeux vidéos, qui n’ont aucun enthousiasme et que tout fatigue.

Noix : de l’hyper-sensibilité maladive à la sensibilité extra-sensorielle développée.

La noix positive libère notre mental de la peur. Elle prend conscience que l’énergie amour est la force des forces et qu’elle protège de tout mal-être et de toutes malédictions. En libérant le plan mental de la peur, il s’ouvre à des niveaux de consciences propres au plan spirituel et par là, propres aux capacités illimitées du cœur. La noix peut s’ouvrir à sa totale sensibilité sans crainte car elle laisse l’amour tout puissant nous protéger, nous guider. Nous pouvons enfin nous laisser porter par le monde et nous laisser guider.
Clé : foi, ouverture à sa sensibilité sacrée, perception extrasensorielle développée, ouverture au cœur.
La noix négative est fragile et craintive. Tout lui fait peur, elle voit le monde comme un danger permanent et menaçant. Aussi, elle se blinde, se ferme et s’enferme voir même se barricade car elle n’a aucune confiance ni à la vie ni aux autres. Elle tremble de peur de vivre et son système nerveux est en ébullition permanente. Elle est hyper-sensible mais ne sait pas comment utiliser et maitriser cette énergie subtile.
Clé : peurs permanentes, nervosité, paranoïa, hyper-sensibilité névrotique, fragilité, mal-être et mal-vivre.

> Pour les gens fragiles et sensibles, angoissés, qui ont peur de tout et tous, y compris de vivre par eux même finalement.

Oignon : Je suis mon propre guérisseur

L’oignon positif est une conscience guérisseuse. Il vient nous aider à libérer chaque mémoire, chaque souffrance les unes après les autres avec patience, conscience et sagesse. Ils nous aide à accepter l’échec d’hier, la chute ou l’erreur sans jugement. C’est l’acceptation du chemin spirituel, du chemin de guérison, celui qui mène à notre centre et par là, à notre art et artiste.
Clé : acceptation du chemin spirituel, effort de la guérison de l’esprit, acceptation de ses faiblesses, libération de ses inconscients
L’oignon négatif se cache derrière tout un tas de masques. Il est perdu, ne sait plus qui il est vraiment. Il s’éparpille et parfois même s’exténue dans de multiples tâches qui ressemblent à une fuite inconscience. Trop sensible, à fleur de peau, il capte souvent trop d'informations et se perd. 
Clé : refoulement, masque, se cache sous de fausses apparences, se ment et croit à ses mensonges, refus de sa propre réalité.

> Pour les gens qui nient leur mal-être, font croire que tout va bien.

Olive : la vie est tel un soleil : lumineuse et chaude !

L’olive positive éclaire de l’intérieure. Elle fluidifie l’énergie et apporte du soleil à tout le corps. La personne se retrouve revivifié, régénérée et même ensoleillée : elle brille de vie, de joie, de plénitude en même temps que de simplicité. Cette vibration solaire lui apporte un niveau de conscience supérieure.
Clé : vitalité, vibration d’amour solaire, foi et conscience supérieure, fluidité vibratoire.
Olive négative voit tout en noir, d’ailleurs elle a sans doute des problèmes de visions. Elle est coupée de l’énergie solaire et n’accepte peut-être pas de la recevoir. Elle est fermé, froide, comme si rien ne pouvait la faire changer d’avis. Résolument têtu, ne cherchant pas de solution. Elle s'épuise sur des chemins qui ne sont pas les siens.
Clé : fermeture d’esprit, ne cherche pas à s’ouvrir,,enfermé dans ses croyances et ne croyant en rien, épuisement par perdition

> Pour les gens qui n’ont pas ou peu de sens à leur vie, qui n’en cherchent pas et s’en contentent.

Orange : la vie est un jeu passionnant rempli de surprises.

L’orange positive nous aide à prendre notre place avec simplicité, humour et dérision. Vivons comme si nous devions mourir demain. Tout et rien n’est important. C’est une belle énergie de lâcher-prise pour vivre pleinement notre plan céleste avec un détachement, une sagesse admirable. C'est l'âme d'enfant retrouvée.
Clé : simplicité, accueille et acceptation de ce qui est, joie, curieux, sens de l’éveil
L’orange négative nous détourne de notre propre chemin. Envieux, nous forçons le destin dans le sens que nous avons décidé. La vie devient un combat acharné aux objectifs bien souvent matériel. Elle nous rend finalement esclave de notre propre guerre intérieur. C'est là toute la panoplie d'un adulte trop sérieux!
Clé : acharnement, vision étriquée, la vie est un combat, sérieux, ne s’amuse ni ne rigole, fonceur

> Pour les gens dont la vie est un combat acharné de survie où ils ne prennent aucun plaisir.

Pain : de la perversion à l’amour du père.

Le pain positif, dans notre archétype chrétien est celui du Père. Il est l’abondance, la richesse, la graine et le fruit, la récolte. Il est la vie. Il nous renvoie à une richesse intérieure infinie puisée dans le père soleil. Le pain donne la force, le courage, d’avancer, de continuer l’effort du chemin. Il est la foi en la vie. Il permet d’affronter nos combats intérieurs avec courage, ténacité et persévérance. Un morceau de pain et l’être traverse le monde et toute ses blessures car il a là, l’essentiel, la graine et le fruit de l’amour infinie.
Clé : foi, richesse intérieure, conscience spirituelle, amour de soi, amour inconditionnel.
Le pain négatif n’a pas la foi, il rejette le père, rejette l’amour, rejette l’abondance, il rejette tout car il est coupé de l’amour, coupé de l’infini, coupé du père. Ce qui l’a coupé du père c’est la perversion, la violence et le viol qui a donné le fruit de la haine en lieu et place de l’amour. D’où ces allergies au gluten qui est l’amidon du pain. C’est le rejet de l’homme, du père, du masculin violent et violeur.
Clé : Nie l’amour, nie l’énergie et la conscience spirituelle, n’a pas la foi, est coupé de son être sacré, matérialiste, avide.

> Pour les gens qui n’aiment pas la vie, qui rejettent ce qui est, sans cesse entrain de critiquer et de haïr, qui voient le mal partout et dans tous et qui n’ont aucune conscience spirituelle.

Persil : la force intérieure au service de se vie vive !

Le Persil positif est d’une force olympienne. Sa force est physique et morale. Il vient à bout de tout et rien en lui fait peur, rien ne l’inquiète. Il a un sang fort, viril et puissant. C’est un travailleur acharné. Il est doté d’une force intérieure qui fait qu’il s’affirme sans crainte. Il s’affiche aisément et revendique sa place avaec aisance. Il se respecte et se fait respecter. Il sait ce qu’il veut et où il va et personne ne l’empêchera.
Clé : puissance de la nature, capable, confiant, motivé, déterminé, courageux, s’assume, fort caractère.
Le persil négatif est timide, peureux, craintif et préfère se mettre derrière les autres. Il a peu confiance en lui et se méfie facilement de tout et tous. Il se sent inférieur alors il préfère changer de chemin plutôt que d’affronter. Il est faible et fragile. Il accepte de se faire tout petit pour ne pas déranger.
Clé : timide, réservé, peureux, distant, nerveux, se sent faible face aux autres.

> Pour les gens qui n’ont aucune confiance en eux et qui acceptent la défaite avant même d’avoir essayé.

Petit Pois : la grandeur de la sagesse !

Le petit pois positif est humble et discret. Il est tellement humble qu’il est respecté et reconnu de tous. Il voudrait se faire tout petit alors il est devenu grand et tout le monde lui demande conseille, aime à échanger avec lui. Il dégage une justesse, un amour infini ! C’est qu’il a accepté de devenir rien, alors il est tout et ce avec une grande sagesse, une grande humilité qui montre l’exemple à tous.
Clé : humilité, sagesse, foi, accepte de devenir rien, être rien pour être tout, discret, aimant et aimable.
Le petit pois négatif est aigri de la vie, il se sent tout petit, flétri, incapable et aimerait tant avoir un trône, une place en or. Il est envieux, mal intentionné et serait prêt à marcher sur quiconque pour atteindre ses buts malsains qui seraient sans doute de dominer le monde. 
Clé : malsain, envieux, pervers, aigri, ne voit que par l’avoir et le pouvoir qu’il n’a pas, mauvais.

> Pour les gens qui ne voient qu’à travers la réussite sociale,  le matérialisme et le paraître, malade de ne pouvoir être. 

Poire : la juste attention portée aux autres.

La poire positive est sociable et agréable, elle s’adapte facilement à toutes personnes et toutes situations. On pourrait dire qu’elle est malléable à souhait. Elle est très attentive aux autres et fait en sorte que tout se passe au mieux dans son environnement. Elle aime que tout se passe bien et y veille. Elle est très appréciée.
Clé : diplomate, adaptable, malléable, veille au bonheur de tous, attentif aux autres
La poire négative est molle et dit amen à tout et à tous. Elle se fait littéralement bouffer de par sa trop grande gentillesse et sa trop grande influençabilité. Elle se fait avoir et c’est une « bonne poire » incapable de s’affirmer. Très et trop fragile.

> Pour les gens qui n’arrivent pas à s’affirmer, qui ne savent dire non et se font toujours avoir. 

Poireau : je m’ouvre à un amour charnel puissant et guérisseur.

Le poireau positif a pris conscience de la vie, de l’amour et du pouvoir tant créateur et guérisseur qu’est l’acte d’amour. Il s’ouvre à un amour charnel puissant et sincère. Le tantrisme et le nirvana lui seront ouverts.
Clé : sincérité amoureuse, conscience sexuelle, acte d’amour pur, respect des autres.
Le poireau négatif est violent, agressif, il est obsédé et pervertit sexuellement. Il souhaite dominer, soumettre et peut-être même violer l’autre. Il est sans cesse ingérant à dire ce qu’il faut faire, ce qu’il faut être. Il ne respecte personne et a une grande et trompeuse estime de lui.
Clé : soumission, domination voir sado-masochisme, cruel, perver, violent et violeur.

> Pour tous ceux qui ont subi ou qui ont des mémoires de violence, viol, perversion ou qui sont obsédé sexuel.

Pomme de Terre : la vie terrestre est une aventure riche, belle, emplie d’abondance.

La PDT positive permet un ancrage en douceur. C'est l’acceptation de notre incarnation avec la foi et la confiance de l’abondance de l’infini. En cela elle offre une vision joyeuse, généreuse et solaire de la vie sur terre. L'argent est vu comme un serviteur, un moyen et non une fin.
Clé : joie de vivre, confiance, foi, abondance, générosité, incarnation, ancrage, douceur de vivre, Saturne/Reins
La PDT négative immobilise l’être, l’empêche d’avancer plus en avant dans sa quête solaire. C’est un état d’esprit égocentrique, tourné vers le moi/ego et mental. C’est le rejet, le refoulement de notre propre réalité, la non acceptation du soi solaire, de l’incarnation, la volonté de garder le pouvoir mental sur le cœur. L'avoir domine l'être, l'argent devient alors le maître. 
Clé : refus, rejet, rebelle, égocentrique, domination, pouvoir, tyran > avoir

> Pour ceux qui refusent continuellement la vie et sa réalité, rebelles, critiques toujours insatisfaits et qui ont un réel problème avec l'argent.

Pomme : de l’encombrement mental et biologique au désencombrement libérateur.

La pomme positive purifie corps-âme-esprit. C’est une grande sensible qui absorbe toutes les informations, telle Eve, mais qui sait en trier le bon grain de l’ivraie. Elle exhorte ce qui n’est pas pur et utile à la personne. C’est un nettoyant biologique efficace pour ne garder que l’essentiel. Elle excelle dans sa capacité à nous guérir de nos souillures les plus tenaces.
Clé : purifie, nettoie, sélectionne, va à l’essentiel, simplicité.
La pomme négative se sent sale, impure, souillée, remplie de choses impures, que ce soit des violences, des insultes ou même des violes, comme des informations ou des mémoires. Elle peut être aussi pleines de connaissances, de savoirs qu’on étale à tout va mais qu’on ne sait utiliser pour rendre le monde meilleur. Elle ne sait pas transformer la connaissance en conscience. 
Clé : sentiment d’impureté, de saleté, a envie de se nettoyer, se vider, sans savoir précisément de quoi.

> Pour les personnes trop encombrées de choses inutiles, qui ont besoin d’aller à l’essentiel avec clarté.

Raisin : la conscience spirituelle au service de l’unité : l’humilité.

Le raisin positif sait s'incarner puis s’élèver spirituellement. Avec humilité, il accepte et s’adapte à des conditions difficiles. Il a besoin de temps, il profite de chaque instant, pleinement dans le présent. Sa quête est celle de s’enrichir intérieurement et de s’épanouir. Il est le symbole de la plénitude et de la pleine conscience sur terre. Ancrage et élévation.
Clé : spiritualité, conscience supérieure, élévation, humilité, unité, passion, création
Le raisin négatif nous coupe de notre réalité vibratoire. Ill s’installe dans une dualité ou l’avoir prédomine sur l’être, ou le moi renforcé souhaite dominer et non se soumettre au soi. Avidité, avoir, pouvoir deviennent les mots d’ordre. C’est le début de l’exploitation de l’homme par l’homme…
Clé : dualité, destruction, avidité, égo dominateur, dictature

> Pour les gens trop dans l’égo,  matérialises coupés du sens cosmique de l’unité : être et non avoir

Salade : je m’ouvre à ma sensibilité, à mes dons, à l’amour

La salade positive aide à ouvrir le cœur de vénus, féminin sacré, en guérissant ses blessures. Elle nous invite à nous déplier, nous dévoiler, de s’ouvrir à la vie, de s’ouvrir à l’amour et par là à son âme, au soi. Ouvrir son cœur s’est s’ouvrir à l’estime de moi puis de soi. C’est sortir de la dualité pour s’ouvrir à l’unité avec humilité.
Clé : ouverture d’esprit, guérison des blessures du cœur, se dévoiler, s’ouvrir à l’amour, ouverture de soi, amour propre.
La salade négative se renferme sur elle. Elle dit non à la vie, non à l’amour. C’est la fermeture d’esprit la plus totale avec un entêtement prononcé. Etat d’esprit très sombre et morbide (gothique). C'est un désamour et de soi et de la vie, la haine prime. 
Clé : enfermement, ne croit plus en rien, rancœur, haine, sombre, auto-destruction.

> Pour les personnes renfermées, sensibles qui ont le cœur blessée et n’arrivent pas à s’ouvrir.

Sucre : de l’impuissance de son incarnation à l’acceptation de sa toute puissance.


Bien qu’il puisse avoir différentes origines (betterave, canne à sucre, fruits, etc.) le sucre positif donne la force et le courage d’avancer. C’est le carburant de l’organisme. Il est l’acceptation de l’incarnation, de la vie ou l’aide à l’acceptation de la vie telle qu’elle est. Le sucre est chaleur, douceur, et surtout force intérieure. Elle nourrit le corps et l’esprit, réconcilie avec l’âme. Le sucre permet la subtile connexion avec l’essence de vie, avec la flamme, avec l’âme. Il est la richesse divine au service de l’humain pour vivre sur terre avec la force de vivre pleinement.
Clé : Vivre pleinement, acceptation de la matière, de l’incarnation, de ce qui est, sentiment de puissance.
Le sucre négatif refuse la vie, il la rejette. Il aimerait mieux la mort et le suicide. La vie est pour lui trop difficile, demande trop d’effort, trop rude, trop exigeante. Il s’abandonne et abandonne la vie. Il se croit seul face à l’adversité, incapable, impuissant. Il est trop terre à terre, perdu dans son mental, incapable de s’élever dans des consciences supérieures comme s’il était plombé. Il essaye d’obtenir les choses par la force, le faire, l’hyper-activisme et la fuite. Il est dans l’action et pas assez dans l’inaction. Son esprit est tourmenté et possédé par ses inconscients qu’ils ne maitrisent plus. L’esprit à pris le dessus sur le maitre et il y a une certaine négation de l’âme.
Clé : coupé de leur chaleur humaine, en dehors de leurs corps, esprit froid et rigide, malmené, impuissant.
> Pour les gens qui refusent d’avancer en conscience, qui cherche des solutions extérieures plutôt qu’intérieure, pour les ramener à la douceur de vivre dans la chaleur de leur corps afin de vivre leur incarnation, leur karma.

Tomate : à fond la forme !

La tomate positive est explosive, elle donne une force de vie, une vitalité. C’est la force de vie incarnée. Une alimentation riche en tomate donnera un tonus sportif, une soif de vivre, de l’entrain qui stimulera la volonté de donner un sens à la vie.
Clé : dynamique, tonique, force vitale, envie, sens à la vie, force d’implication, Mars/Foie
La tomate négative, est purulente, molle, soumise, sans envie, attendant que la vie passe. Elle est passive, permissive, résignée. Il n’y a plus de sens à la vie. L’ennuie, la dépression tourne autour de nous comme une proie.
Clé : mou, passif, attend le changement, résigné, sans vie, apathique

> Pour les apathiques, les passifs dont rien ne motive.

Aroma-Thérapie

Marjolaine à Coquilles, Sissi Impératrice

Transformation : La Marjolaine nous ouvre en confiance à notre sensibilité ou même hyper-sensibilité féminine. En cela elle va transformer nos peurs, nos craintes les plus profondes de notre fragilité féminine en capacité à ouvrir notre cœur vénusien. Nos armures et nos masques de protection peuvent tomber, le masculin protecteur s’est aligné. Une belle réconciliation avec son féminin sacré et tacitement avec son masculin sacré qui apaise toutes nos guerres et par la notre système nerveux. Paix.
 
Polarité : une fine et subtile polarité Yin.                                                                                            Plus...

Sauge Sclarée, La Femme Sacrée

Transformation : la Sauge transforme la haine en amour. En cela elle apporte la paix entre le yin et le yang. C’est une réconciliatrice capable de nous ouvrir à la magie de notre féminin sacré et tacitement, celui de notre masculin sacré. Une belle guérisseuse.
 
Polarité : La sauge est très féminine, yin                                                                                            Plus...

Phyto-Thérapie