Tortue, Sagesse Incarnée

Résumé

« Tortue, vielle ancêtre de plus de 200 millions d’années, donne nous la force de continuer le voyage, apporte nous ta grande sagesse venu du fond des âges ».
La Tortue, en animal totem, est comme immortelle, aussi elle sait prendre le temps de vivre, le temps de murir sa destinée. Sa magie consiste peut-être à accepter pleinement son incarnation sur la Terre-Mère qu’elle symbolise si bien. Acceptant humblement son incarnation dans la matière, elle est fondamentalement en paix et elle peut décider de Vivre en pleine harmonie avec Tout et tous. La tortue sait profiter pleinement du voyage. Nous pourrions croire qu’elle le fait avec patience, mais ce qui l’anime est bien au-delà de la patience ! La Tortue est animée de Conscience. Elle se laisse porter par la magie sacrée de la vie. Elle n’a pas besoin de savoir, elle a juste à vivre « ici et maintenant » dans « l’instant présent » là où tout l’univers vibre à l’unisson. Harmonieusement au diapason de l’univers, la tortue joue sa partition avec simplicité, humilité, sagesse et présence. La Tortue, protégée d’un monde fou par sa carapace, ressent chaque vibration de la Vie avec laquelle elle est en communion parfaite. Son immense sagesse, son immense paix et donc son Unité imperturbable lui apportent longévité. La Tortue devient alors comme une vielle Grand-Mère, au même titre que la Terre-Mère, emplie d’enseignements et de guérisons devenus plus que nécessaires dans un monde « surexcité »… tel un lièvre ! Nous comprenons ainsi pourquoi la Tortue cosmogonique, par sa Sagesse infinie, a inspiré de nombreux peuples et de nombreuses histoires ! 

L'Energie Positive de la Tortue

L’Energie Positive de la Tortue est celle de sa grande Sagesse. Elle incarne la Paix. Se sachant immortelle, elle est donc en paix avec le temps. Elle sait que la Mort n’est qu’un pas-sage vers une autre Vie et ainsi de suite. Point besoin de courir mais plutôt de Vivre posément. De cette conscience d’immortalité, elle est paisible et en paix ce qui fait qu’elle a toutes les chances de vivre de longues années ! La tortue peut vivre de 50 à plus de 200 ans. L’artiste de la longévité. Elle doit donc sacrément aimer la Vie ept peut-être même « sacrément s’aimer » ?! Elle accepte tout naturellement la Vie sur la Terre-Maman. Elle est l’entière responsable de ce qu’elle vit. C’est en cela qu’elle s’appartient. De par l’entière acceptation de son incarnation, elle ne cherche aucune solution extérieure. Elle sait que Tout est en elle. Toutes les réponses reposent en elle-seule. Tortue terrestre elle accepte de recevoir la puissance tellurique et généreuse de la Terre-Maman. Tortue marine, elle accepte de descendre avec grâce dans les profondeurs de ses inconscients. Avec Sagesse, patience, humilité, foi et persévérance la Tortue trouve le chemin. Elle accepte d’affronter ce qui lui bloque le pas-sage. Elle transforme le « déni » en « vérité ». C’est ainsi qu’elle forge son « amour propre ». Son « amour propre » devient sa plus belle protection. Une carapace formée d’un plastron sous son ventre, et d’une dossière sur son dos, lui permet d’être à la fois protégée de ses propres illusions et connectées à la Source du Ciel et de la Terre. C’est ainsi, que nait « l’enfant de l’unité », « l’enfant universel ». Cet Enfant est paisible et en paix. Il est en communion sensible avec Terre et Ciel, Mère et Père, Féminin Sacré et Masculin Sacré. Plus de dualité. Plus de guerres intérieures. Sagesse et souveraineté gagnent alors la Tortue qui, immuable, va son chemin sans aucun empêchement.
La Tortue est un animal à sang-froid qui aime à se faire dorer au soleil. C’est dire si elle sait garder son sang-froid, sa maîtrise de l’Esprit, dans toutes situations. Elle a appris à ne pas se faire emporter par les tourments de la vie. A force de Sagesse, elle a apprit à ne plus se faire manger par ses propres tourments. Sa Vie sur Terre est devenue un « bonheur de vivre », une « joie de vivre », une chance incroyable de « guérir » et « se réaliser ». Voilà une Tortue centrée dans son Cœur. Pas à pas, un pas après l’autre, elle dessine sa destinée. Par sa guérison elle s’ouvre à sa plus belle réalisation. Sa grande Sagesse lui a permis d’accepter le « chemin spirituel ». Certaines tortues terrestres hibernent dans les fondements de la Terre. Ces hibernations leurs permettent de transmuter leurs mémoires duelles. Elles en ressortent avec plus d’humilité et une Unité plus belle que jamais. La Tortue devient alors un « Sage Pacifique » empli d’assurance. Ce dernier est à même de remplir sa destinée, créer son œuvre. La Tortue devient alors inspirante pour le plus grand nombre. Elle le devient par « l’exemple ». Son énergie transpire de vérité. C’est cette vérité qu’elle transmet aux autres sans presque rien faire. Elle « Est » et cela suffit à ouvrir les portes de « l’existence » à ses frères et sœurs. Elle devient un modèle d’incarnation. La Tortue ne souhaite rien vous apprendre que vous ne sachiez déjà. Par sa simple Présence, elle vous aidera à réveiller et révéler ce que vous savez déjà, ce que vous êtes au plus profond de vous. Plus vielle sera la Tortue, plus Sage elle sera car son existence toute entière lui sert d’apprentis-sage. La Tortue ne cherche ni ne veut convaincre. Elle est elle-même « conviction ». Elle incarne la Foi que bon nombres d’humains ont perdue. Grâce à sa simple présence, l’humain en perdition retrouve la Foi en la Vie. C’est là une grande magie de la Tortue. C’est là son grand Art. N’ayant personne à convaincre de sa vérité, la Tortue n’a plus d’ennemis. Pour en arriver là, il nous faut comprendre qu’elle a vaincu son propre ennemi intérieur : le pouvoir et la haine. La Tortue a toujours su que s’est en s’intériorisant dans sa carapace d’Amour Propre qu’elle pouvait transcender son ennemi. N’est ce pas là la quête du Graal ? Elle devenait « invincible » car elle avait terrassé son propre ennemi, celui qui lui empêchait son Amour Propre. La Tortue est pour nous comme un grand miroir de la Terre et du Ciel. Elle nous renvoie nos mensonges pour que nous puissions les transformer en une Vérité Universelle. Pour cela, le temps est un allié précieux car l’espace temps est de l’amour. Le temps bien utilisé est un guérisseur infaillible. A l’inverse, comme nous l’indiquait Karl Jung : « Tout ce qui ne vient pas à la conscience, revient sous forme de destin ». C’est pourquoi Gandalf nous demande : « Que fais-tu du temps qui t’es imparti ? ». La tortue nous invite à utiliser notre temps et chaque instant en pleine conscience. Elle pourrait dire comme Gandhi : « Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est important que tu le fasses ». Usant avec une immense Sagesse du temps qui lui est imparti, la Tortue arrive toujours à ses fins. C’est là sa plus belle Victoire. La Tortue entre Terre et Ciel sait prendre le temps de se guérir et de se réaliser. C’est une grande Sage.     

L'Energie Négative de la Tortue

L’Energie Négative de la Tortue serait tel un être rebelle, sans sagesse, empêtré dans sa propre guerre qu’il en voudrait alors au monde entier. Incapable d’avancer vers son propre ennemi, lui-même, il consumerait son temps à batailler « contre ». C’est la plus belle fuite de son destin qui puisse exister. Incapable d’intériorité, totalement extérieure, la Tortue Négative aurait un destin plein d’amertume. Elle serait convaincue que son triste destin dépend entièrement des autres. Elle ne serait plus responsable d’elle-même puisqu’elle aurait la volonté de remettre sans cesse son propre pouvoir aux mains des autres. Les autres sont responsables de mon mal-être et éventuellement de mon bien-être. C’est là le plus beau tour de passe-passe du malin. Notre plus beau mensonge et notre plus farouche croyance. Aucun salut possible dans un tel état d’esprit. La Tortue Négative, victime, voit en l’autre son bourreau. L’autre devient l’ennemi à abattre. Il faut batailler « contre » lui. Car c’est lui qui est responsable de toute ma souffrance. Il me faut créer des mélodrames à n’en plus finir pour terrasser ce « dragon extérieur ». Certaines personnes passent leurs vies à se battre « contre » les méchants tout en essayant de se faire passer pour des gentils. L’illusion à merveilleusement fonctionner. La victime a vu le bourreau chez l’autre et elle va le persécuter jusqu’à ce qu’il succombe. La Tortue Négative, sans Sagesse aucune, à juste oubliée que l’autre n’est qu’un parfait miroir de son propre bourreau. Parfois, le miroir est déformant et grossissant. Le Sage, le Chaman, l’Homme-Médecine véritable est bien souvent un énorme miroir grossissant qui dérange. Temps que l’autre nous dérange c’est que nous n’avons pas guéri notre bourreau. Cela est d’ailleurs aussi vrai pour le Maître que pour le Disciple. Humilité. Sur le chemin chamanique, nombreux sont ceux qui veulent affronter le Chaman, croyant inutilement qu’il est leur ennemi ! Que de temps perdu, que d’inconscience, que de manque de discernement et de sagesse. Dans cette même idée, nombreux sont ceux qui verront dans le Sage le « passe-partout » du miracle. Une fois de plus, ces Tortues Négatives voient le mal ou la félicité chez l’autre et par l’autre. C’est là l’énorme mensonge que doit traverser la Tortue Négative pour s’ouvrir à sa Propre Vérité. Comme son nom l’indique, cela invite la Tortue Négative à faire en sorte que sa « vérité » devienne « propre ». Cela revient à guérir les exactions subies ou créées du passé. Guérir nos mensonges. Chemin Spirituel. A bien y regarder la Tortue Négative est séparée de l’Unité. Elle est donc duelle. De cette séparation, elle voit le problème non pas à l’intérieur, mais à l’extérieur. Elle se sent exclue et rejetée de la Source. A vrai dire, c’est bien cela qui est à guérir !   Guérir sa partie « extérieure » dépendante des autres. Ces parties dépendantes, coupées de la Source, adorent s’accrocher aux autres, sans cesse elles demandent, sans cesse elles prennent. Elles sont des fantômes errants, des vampires que tout le monde repousse. Se sentant rejeter de toute part, elles sont alors convaincues que le monde est mauvais sans jamais comprendre qu’elles sont l’auteur de leur propre légende personnelle. Ces parties sont seules, coupées de la Source et coupées des autres tant elles ne sont pas « aimables ». Tortue Négative doit devenir « aimable » et surtout « aimable » pour elle-même ! Voilà pourquoi  nous ne sommes pas « aimables » ! Parce que nous n’aimons pas qui nous sommes dans nos mémoires, dans nos inconscients. Incapable d’aimer ces parties quelque peu maléfiques, nous demandons aux autres de les aimer. Mais cela n’est ni le chemin ni le travail des autres. Ce travail et ce chemin nous appartiennent. Nous pouvons voir là l’ampleur de notre ego. « Les gens ne me voient pas tel que je suis », sous entendu, ils ne voient pas la beauté de qui je suis… C’est là encore une Tortue Négative qui n’a pas pris conscience de son « dragon intérieur », convaincu d’être une sainte avant l’heure. La tortue Négative souffre d’un manque cruel de Sagesse, d’Humilité, d’Introspection et donc de guérison de son propre mal-être. La Tortue Négative nie ou refoule des parties d’elle-même qu’elle juge « sales », « mauvaises », « coupables », etc. Ces parties là ne peuvent véritablement s’incarner tant que nous ne prenons pas le temps d’aller les rencontrer et par là « se rencontrer ». Un long et sage chemin d’introspection nous attend. Il ouvre les portes à nos propres souffrances. Une fois que nous trouvons suffisamment de notre Propre Amour, nous pouvons les accueillir en nous et dans notre Cœur… Alors ces parties sont « centrées », « connectées », « non duelles » et nous aussi, nous ouvrant la voie de la Tortue Positive.   

L'Epreuve de la Tortue

vivre notre destinée si nous n’avons pas l’humilité d’accepter notre incarnation ? Nombreuses sont les parties de nous qui n’acceptent pas sa venue sur la Terre Maman. Ces parties de nous qui refusent la Vie Terrestre ne peuvent en aucun cas recevoir l’énergie tellurique de la Grand-Mère Terre. Sans racines et toujours dans la lune, elles en oublient tout et peut-être même pourquoi elles sont venues sur Terre. Point de destinée pour ces parties là. Une vie d’errements où l’ont fait semblant de vivre. Une vie de « mort-vivant » qui nous fait consumer et consommer la vie sans avoir jamais vraiment vécu. Pour accepter totalement notre incarnation, la Vie nous invite à guérir toutes les parties qui la refusent. Guérir notre ego, fait de la somme de nos dualités, c'est-à-dire la somme de nos souffrances. L’ego n’est pas à rejeter, l’égo est à guérir et par là à dissoudre. Si vous croyez encore que ce dernier vous est utile il y a des chances que vous ne soyez plus « lièvre » que « tortue ». Il y a des chances que la suffisance de l’ego qui vous possède ne vous empêche d’arriver à votre destinée ! Savez vous que la particularité des Tortues c’est qu’elles sont totalement autonomes dès leur naissance ?! Elles sont connectées Terre-Ciel, alignées à l’Unité dès leur naissance. Alors évidement, elles ne se posent aucune question. Elles sont et vivent leur destinée. Nous comprenons alors, combien il semble important d’accepter notre incarnation pour exister et vivre pleinement. Nous pourrions nous demander ce qui nous empêche cette « acceptation ». Cela est très simple ! C’est simplement que notre « ego » nie son passé de bourreau et n’accepte pas son passé de  victime. L’humilité manque cruellement à cet ego irresponsable, empli de sentiments de culpabilité honteuse. Il est fort à parier que ces sentiments tentent de se cacher par des masques comportementaux de toutes natures. Voyons-nous bien le temps à se mirer dans le miroir à tenter de dissimuler sa noirceur, à tenter de se faire beau/belle pour savoir « qui est la plus belle ? ». Le mirage est dans le miroir… Il est sans doute temps d’invoquer la grande Sagesse de la Tortue qui saura nous aider à guérir sans culpabilité mais avec humilité, les imperfections terrestres que nous avons vécues et commises ! 

La Médecine de la Tortue

La Médecine de la Tortue est comme la Médecine de la Terre-Mère. Elle nous accompagne à guérir toutes les parties de nous qui ne peuvent et veulent s’incarner. Avec patience, sagesse et humilité, la Médecine de la Tortue nous invite à accepter et dépasser un passé révolu pour vivre sa propre Vérité avec Sagesse. Nul ne détient la Vérité, chacun sa propre Vérité qu’il nous est demandé d’incarner avec la plus grande des Sagesses. La Médecine de la Tortue est une invitation à vivre dans le Présent en résolvant un Passé trouble. Les exactions du passé, de notre passé, enfouies dans nos mémoires, nous hantent. Elles nous conditionnent, nous enfermant dans des comportements duels, souvent aussi illusoires que mensongers. La patiente Médecine de la Tortue, sait nous aider à lever nos voiles de dénis et/ou d’illusions, à accepter nos Vérités. Il nous faut dépasser cette satanée croyance du « Bien » et du « Mal ». Pour cela il nous faut atteindre le Cœur. C’est dans la sagesse de sa Vérité que nous pourrons nous incarner profondément à la Terre-Maman et profiter de son énergie tellurique. L’énergie tellurique de la Terre-Mère, couplée à celle du Ciel nous amène à notre destinée, à l’accomplissement de Soi, la Réalisation de son Œuvre. Nos pieds solidement ancrés à la Terre, tout comme ceux de la Tortue, nous permettent d’asseoir notre pure Présence, d’incarner notre magie et notre magicien. La Médecine de la Tortue demande du temps. C’est une  invitation à l’introspection permettant la maturité. Pas de précipitation. Il nous faut accepter les cycles et leurs tempos. Pour autant, il nous faut aussi être dans le tempo ! Ni trop en retard, ni trop en avance ! Sans acceptation de notre incarnation, la tête dans les nuages, fuyant nos responsabilités, nous devenons juste un pantin errant, sans vie et surtout cruellement dépendant. La Médecine de la Tortue nous amène à retrouver notre autonomie d’Enfant Sacré de l’Univers connecté tant à la Terre-Mère qu’au Ciel-Père. Nous voilà alors au Centre de TOUT tel un Vieux Sage !

Tortue, Animal Totem, par Grand-Ours, Chaman-Guérisseur. 

Merci d'en faire bon usage sans vous en approprier la création...